Paris ne veut pas laisser partir sa pépite

Paris ne veut pas laisser partir sa pépite©Media365
A lire aussi

Lucile Alard, publié le jeudi 22 juin 2017 à 15h35

Le milieu de terrain italien semble bien décider à quitter le PSG cet été pour s'engager avec le Barça. Mais si la volonté du joueur est réelle, il serait hasardeux de parier sur un transfert du joueur. Ces dernières années, le club de la Capitale a montré que, quand il s'agissait de ses joueurs, il savait tout verrouiller sur le marché des transferts.

Le Barça le veut. Et, apparemment, Verratti veut le Barça. Après cinq saisons passées au Paris Saint-Germain, l'Italien de 24 ans espère franchir une nouvelle étape de sa carrière. Des déclarations récurrentes de son agent à la récente sortie de Patrick Kluivert, l'ex-directeur du football de Paris, tout laisse à penser que la volonté du joueur est de bouger cet été. Et ce même si le principal concerné ne s'est pas encore prononcé publiquement sur la question. Le constat semble assez clair : le club de la Capitale n'a pas les moyens de lui faire vivre son rêve de victoire en Ligue des Champions. Pour aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs, l'international italien, sous contrat jusqu'en 2021, espère bien que le PSG va le laisser filer. D'autres ont aussi tenté de décrocher leur bon de sortie de ce Paris version qatari. Sans jamais y parvenir quand cela ne correspondait pas vraiment à la volonté des dirigeants.

Verratti fait partie des intransférables

Cette ambition inassouvie en Ligue des Champions - le violent 6-1 encaissé par le PSG cette saison en C1 est là pour rappeler que l'équipe est encore un cran en-dessous des meilleurs - est actuellement le moteur de Verratti. Davantage que la volonté de voir son contrat une nouvelle fois valorisé. Cela avait, aussi, alimenté ses envies d'ailleurs les années précédentes. Mais le joueur semble cette fois-ci prêt à aller un peu plus loin pour tenter de quitter le club dans lequel il évolue depuis 5 ans. Il a déjà informé ses dirigeants de son envie de signer au Barça. Mais pas sûr que ces derniers l'aient entendu d'une bonne oreille tant le joueur originaire de Pescara incarne aujourd'hui le projet et l'ambition de Paris. Cela fait un moment désormais que Verratti a été déclaré « intransférable » par les dirigeants parisiens. Et le club a déjà montré par le passé qu'il savait tenir ses positions.

Rabiot, Marquinhos, Matuidi : tous sont restés

L'exemple le plus révélateur est sans doute celui d'Adrien Rabiot. Le milieu de terrain international a tenté plusieurs fois de partir. Il l'a même clamé plus ouvertement que son coéquipier. Il n'a jamais eu gain de cause parce qu'il incarne une denrée dont Paris dispose peu : un jeune formé au club qui réussit à se faire une place dans l'équipe A. Dans une moindre mesure, d'autres joueurs comme Blaise Matuidi ou Marquinhos, longtemps mécontent de son temps de jeu, ont espéré un transfert ces dernières années. Mais quand le PSG estimait que le joueur lui était indispensable, il a toujours claqué la porte. Tout autre exemple mais tout aussi révélateur de la fermeté du PSG : le cas Ibrahimovic. Ce dernier aurait pu rester au club l'an passé mais la proposition de contrat n'est jamais venue.

Un bras de fer pour débloquer la situation ?

Cela montre une chose : Paris ne s'en laisse pas conter et il est dur de le quitter (ou d'y rester) contre sa volonté. Il a de toute façon l'assise financière pour refuser les offres qui se présentent à lui. Le cas Verratti est peut-être un peu différent. L'Italien pourrait rapporter beaucoup. Actuellement le Barça (qui n'a pas encore fait d'offre concrète au PSG) estime qu'il pourrait acquérir le joueur aux alentours de 70 millions d'euros. C'est très loin de suffire pour le club qui attend au moins 100 millions d'euros pour son joueur. Paris a les moyens de refuser une telle proposition s'il veut absolument retenir son milieu de terrain. Mais ce qui pourrait in fine faire la différence, c'est l'attitude du joueur.

Verratti ne s'est pas encore prononcé publiquement

Jusqu'ici, il a laissé parler son agent. Désormais, si l'on en croit L'Equipe qui affirme qu'il a consulté ses avocats pour savoir ce qu'une absence à la reprise du club lui coûterait, il serait prêt à montrer lui-même ses envies de départ. Et s'il se décide à entamer un bras de fer dur, ce que personne n'a vraiment fait jusqu'alors avec le PSG, les dirigeants pourraient évoluer sur la question. Tout le monde sait à quel point il est difficile de retenir un joueur parti au clash. L'exemple le plus proche de nous est celui de Dimitri Payet. En affichant clairement sa volonté de rejoindre l'OM, en allant s'entraîner avec la réserve, il a finalement eu gain de cause auprès des dirigeants de West Ham. Rien n'indique que Verratti est prêt à aller jusque-là. Mais s'il le fait, le PSG aura alors beaucoup à perdre. De là à reconsidérer sa position ? On devra attendre les prochains jours pour le savoir.

 
6 commentaires - Paris ne veut pas laisser partir sa pépite
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]