L1 - PSG : Les vérités de Verratti

L1 - PSG : Les vérités de Verratti©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 21 octobre 2017 à 09h12

Marco Verratti s'est exprimé sur de nombreux sujets ce samedi dans L'Equipe. Le milieu italien du PSG revient notamment sur son vrai-faux départ au Barça, son changement d'agent, le nouveau projet parisien, et le Clasico bien sûr.

Le Clasico : « Aux anciens de transmettre aux recrues l'enjeu spécial de ce match »
Alors que le PSG a des ambitions de victoire en Ligue des Champions, jouer un match à Marseille ne devrait pas être une priorité pour des stars comme Neymar ou Daniel Alves. Mais ils peuvent compter sur Marco Verratti, qui a disputé neuf Clasicos, pour trouver la motivation. L'Italien sait ce que ce match représente pour les supporters et que son équipe devra être à 100% : « Pour moi, ça reste un match totalement différent. Dès le premier que j'ai joué, je l'ai senti. Les supporters tiennent beaucoup à ce match. Quand tu joues là-bas, c'est toujours compliqué et, pour nous, c'est toujours plus joli de gagner à Marseille que sur un autre terrain. Le stade est plein, entièrement hostile : ça te donne envie d'en faire plus. Contre Marseille, on est toujours à 100 %. On ne joue pas que pour trois points mais pour une ville entière. On sait que Marseille va faire le match de sa vie contre nous. C'est à nous, les "anciens" de l'équipe, de transmettre aux recrues l'enjeu spécial de ce match. Quand je suis arrivé ici, il y avait beaucoup plus de Français (Jallet, Matuidi, Chantôme, Armand, Gameiro, Menez en 2012, ndlr qui nous le faisaient comprendre.
Son été agité : « Je n'étais pas certain qu'on était une équipe avec de très grandes ambitions »
Courtisé par le FC Barcelone, Marco Verratti a bien failli quitter la Capitale cet été. Dans cette interview, avec une grande sincérité, le milieu italien reconnait qu'il a eu des doutes sur le projet parisien, mais qu'ils ont vite été effacés quand il a rencontré le nouveau directeur sportif Antero Henrique... qui ne lui a pourtant même par parlé de Neymar et Mbappé : « Je ne m'attendais pas à passer un été comme ça. Il s'est passé beaucoup de choses que je n'ai pas appréciées, entre autres de la part de personnes à mes côtés. Ils ont pensé à eux et pas à moi. Moi, je ne suis jamais venu ici pour dire au PSG : "Je veux partir." La seule chose que je suis venu faire, c'est de me faire expliquer des choses que je n'avais pas comprises. Je ne parle pas des coéquipiers ou d'acheter des joueurs, le problème était ailleurs. C'est pour ça que, quand le nouveau directeur sportif est arrivé, la première chose que j'ai faite est d'écourter mes vacances et de venir me faire expliquer des choses. Dès notre première discussion, je lui ai dit : "C'est bon, je reste ici." Je ne suis pas resté parce que Neymar ou Mbappé sont arrivés : à ce moment-là je ne savais pas même qu'ils allaient signer. Je n'étais pas certain qu'on était une équipe avec de très grandes ambitions. Je suis sincère : cette année, pour la première fois depuis cinq ans, je me suis demandé si je devais continuer ici. Mais j'ai été rassuré sur le projet et les ambitions. »
Son changement d'agent : « La seule chose que j'ai dite à Mino, c'est : "Je te prends si on ne parle plus de moi dans les journaux" »
Présent à ses côtés depuis le début de sa carrière, Donato Di Camplia a été prié d'aller voir ailleurs cet été. Verratti s'est fâché avec son agent, coupable de déclarations tapageuses, pour aller rejoindre celui de son ami Zlatan Ibrahimovic (qu'il écoute toujours avant de prendre des décisions importantes), Mino Raiola : « Tous les matins, quand j'ouvrais le journal, je voyais des déclarations que je n'avais jamais faites ou bien il disait des choses avec lesquelles je n'étais pas d'accord. Ça a été dur, car il était comme un père pour moi. Avec le temps, j'espère qu'on retrouvera une relation normale. La seule chose que j'ai dite à Mino, c'est : "Je te prends si on ne parle plus de moi dans les journaux." Il a l'expérience, de bons rapports avec les clubs. Et Zlatan me l'a conseillé. Dans le foot et en dehors, à chaque fois que j'ai écouté Zlatan, j'ai fait les bons choix. »
L'effectif du PSG : « Une saison ou deux d'Alves, ce sont dix saisons d'un autre joueur »
Désormais pleinement convaincu par le projet parisien, Marco Verratti se réjouit de la qualité de l'effectif d'Unai Emery. Selon lui, le talent précoce de Mbappé ou la grande expérience de Daniel Alves sont un énorme plus par rapport à la saison passée : « On a des joueurs compétents qui font des différences. Mbappé, je ne m'attendais pas à ce qu'il soit déjà à ce niveau. C'est un joueur phénoménal. À seulement dix-huit ans, il y a trois ou quatre joueurs dans l'histoire qui ont fait ça. Du coup, c'est important d'avoir des joueurs d'expérience comme Motta ou Silva, pour faire comprendre à tout le monde qu'il ne suffit pas de faire dix bons matches pour être grand. Alves aussi nous apporte ça. Il ne pourra pas nous donner cinq ans mais une saison ou deux d'Alves, ce sont dix saisons d'un autre joueur. Il apporte la mentalité de gagneur. (...) Le choix que j'ai fait, c'est de continuer ici. Parce qu'il y a un projet et de jeunes joueurs qui sont des futurs champions : Marquinhos, Mbappé, Neymar, Rabiot. »

 
9 commentaires - L1 - PSG : Les vérités de Verratti
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]