L1 - PSG : Le conseiller d'Hatem Ben Arfa hausse le ton avec le PSG

L1 - PSG : Le conseiller d'Hatem Ben Arfa hausse le ton avec le PSG©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 19 juillet 2017 à 13h13

Dans un entretien accordé au Parisien, Michel Ouazine, conseiller d'Hatem Ben Arfa, est revenu sur la situation du gaucher dans la capitale, et a évoqué les relations tendues qui existent avec le club.

Dire qu'Hatem Ben Arfa n'est pas une priorité pour le PSG serait un euphémisme. Ce serait même minimiser la position du club de la capitale, qui veut clairement se débarrasser de son joueur durant ce Mercato. Mis à l'écart, avec Grzegroz Krychowiak et Serge Aurier, d'un groupe actuellement en stage aux Etats-Unis, l'attaquant ne s'est pour le moment exprimé que via une vidéo postée sur Instagram. Mais son conseiller Michel Ouazine a lui haussé le ton dans les colonnes du Parisien : « C'est une situation que je ne m'explique pas. On a eu une réunion avec Antero Henrique directeur sportif du PSG, Jean-Jacques Bertrand l'avocat d'Hatem Ben Arfa et moi-même. Henrique nous a dit que Hatem était libre de partir mais sans contre-partie financière. En gros, il lui demande de quitter le club avec les deux mains derrière le dos. Le problème, c'est qu'il y a des contrats, un droit social. On ne traite pas les gens comme ça. Nous ne sommes pas dans une République bananière (...) Je leur ai dit qu'Hatem ne partirait pas comme ça car il lui reste un an de contrat », lance-t-il pour débuter.
Ouazine : « Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la gale »
Interrogé sur les informations du JDD faisant état de l'audience qu'aurait demandé Ben Arfa à l'émir du Qatar, et qui aurait fortement déplu au PSG, Michel Ouazine réagit là aussi avec fermeté : « Je peux simplement vous dire que l'émir, le président Nasser Al-Khelaïfi et Hatem Ben Arfa ont discuté entre eux, c'est tout. Après, quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la gale. Ils ont échangé en arabe, c'est tout. Mais Hatem n'a pas demandé d'audience à l'émir », précise-t-il.

Quant à l'état d'esprit de son poulain, Ouazine laisse peu de place au doute : Ben Arfa ne cèdera pas : « Hatem est sous contrat avec le PSG jusqu'en 2018. On m'a appelé une fois, j'ai fermé la porte et je leur ai demandé d'appeler le PSG. Si un club veut Hatem, il doit se tourner vers le PSG (...) Aussi si on n'arrive pas à trouver un terrain d'entente avec le PSG, et si on le méprise, Hatem restera ».

 
10 commentaires - L1 - PSG : Le conseiller d'Hatem Ben Arfa hausse le ton avec le PSG
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]