En 2015, Laurent Blanc n'en demandait pas

En 2015, Laurent Blanc n'en demandait pas©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 31 décembre

Mercredi soir, Laurent Blanc est revenu sur l'année 2015 du Paris Saint-Germain. Une année « formidable à tout point de vue » pour l'entraîneur parisien, qui espère que 2016 sera du même acabit.

Il y a un jour pour jour, Laurent Blanc n'aurait sans doute pas imaginé pareil scénario. En 2015, son PSG a remporté trois titres : la Ligue 1, la Coupe de la Ligue et la Coupe de France. Trois trophées qui s'ajoutent au Trophée des Champions glané en début de saison dernière. Alors forcément, mercredi soir, après le dernier match de l'année du club parisien remporté contre l'Inter Milan à Doha, l'entraîneur parisien était élogieux. « L'année 2015 a été formidable à tout point de vue, aussi bien au niveau des résultats qu'au niveau du jeu. Les joueurs savent maintenant comment jouer ensemble et ça, c'est une vraie réussite », se félicite l'ancien sélectionneur de l'équipe de France.

Contre l'Inter Milan mercredi soir, comme lors de la préparation estivale, les jeunes joueurs issus du centre de formation ont pointé le bout de leur nez (le but de la victoire a été inscrit par Jean-Kévin Augustin). « On a pu se rendre compte que le PSG avait de grands joueurs, mais aussi des jeunes avec un potentiel intéressant. J'espère pour eux, sincèrement, qu'ils auront un peu plus de temps de jeu que lors de la première partie de la saison. Mais, en même temps, on souhaite aussi que l'effectif soit au complet pour remplir les objectifs qui sont les nôtres. »

En 2016, c'est forcément en Ligue des Champions que les coéquipiers de Blaise Matuidi tenteront de progresser en allant au-delà des quarts de finale où ils butent depuis trois ans. « J'espère que l'année 2016 sera du même acabit, prévient Laurent Blanc. Tant qu'on jouera tous les trois jours, cela voudra dire qu'on sera engagé dans toutes les compétitions. Ça va être difficile parce que tout le monde nous attend de plus en plus. Mais je pense que les garçons sont prêts pour ça », juge Laurent Blanc, forcément ambitieux.

 
29 commentaires - En 2015, Laurent Blanc n'en demandait pas
  • Bonjour et bonne année à tous. C'est la première fois que j'interviens sur ce forum, que je lis seulement de temps en temps. Je suis très surpris de la hargne , de la haine, qui se dégagent de toutes ces lignes. Je croyais naïvement qu'il y avait des modérateurs sur Orange, pour endiguer la vulgarité. Rien de tout cela . Ne parlons pas des censeurs de l'orthographe qui commettent eux-mêmes de grosses fautes ! l'erreur est humaine...
    Allons messieurs, un peu de retenue pour 2016 !

  • Il y a 1 an j'étais persuadé qu'il serait viré. je me suis trompé et c'est tant mieux. Bravo à lui

  • allez lolo, n' écoutes que toi et pas les jaloux, ici c' est Paris !

  • Pas 1 club ni 1 entraineur ne lui arrive à la cheville en France, alors tous les guignols qui crachent sur lui sur ce forum peuvent aller se faire voir chez les grecs, leurs commentaires c'est de merde de bougnes.

    Quand on sait que l'on a tord, on devient vulgaire et c'est votre cas.Même moi, avec un salaire comme le sien et une équipe qui vaut des milliard, je pourrai être entraîneur. Qu'il le prouve en n'étant pas ridicule en ligue des champions.

    comme toi t une grosse merde , et tu connais rien au foot trouduc et paris aura ateint une demi final comme nantes tu pourras faire des commentaires sinon ferme la c vaut mieux pour toi!!!!!!!

    Le PSG mise à part en LDC a atteint en 46 ans d'existence le grand chelem " CDL, L1, CDF TDC,..."
    Ou son les équipes avec un tel palmarès ?

  • "A vaincre sans péril... On triomphe sans gloire"... Pas d'adversaire sur le sol français... Peu de par le Monde... Tout est là... Bonne journée.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]