L1 - OL : La gestion du cas Nabil Fekir pourrait devenir un problème

L1 - OL : La gestion du cas Nabil Fekir pourrait devenir un problème©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 02 avril 2017 à 07h30

Au moment de se rendre à Rennes, ce dimanche après-midi (15h00, 31eme journée de Ligue 1), l'Olympique Lyonnais cherche toujours la meilleure option tactique à utiliser avec Nabil Fekir. Et Bruno Genesio ne cache même plus que la gestion de l'international français devient délicate.



Son absence lors du dernier rassemblement des Bleus a pu en surprendre. Didier Deschamps l'apprécie tellement que ne pas retenir Nabil Fekir malgré son enchaînement de matchs ces dernières semaines a dû tenir du crève-cœur. Il faut dire que depuis que son physique lui permet enfin d'enchaîner, l'international français de 23 ans reste inconstant. Quand Mathieu Valbuena et Memphis Depay ne cessent d'être décisifs, lui doit se contenter de fulgurances. En championnat, Nabil Fekir n'a d'ailleurs plus marqué ou délivré de passe décisive depuis le 19 février dernier, soit quatre titularisations consécutives vierges de toute influence.
Fekir veut jouer dans l'axe
Un constat qui peut aussi s'expliquer par son positionnement sur le terrain. Tantôt aligné sur un côté dans un 4-3-3, tantôt dans l'axe dans un 4-2-3-1 en soutien d'Alexandre Lacazette. C'est justement dans l'axe que Fekir se sent le plus à l'aise. Il ne cesse de le clamer, et Bruno Genesio a fini par le comprendre. Avant la trêve, au Parc des Princes, le Lyonnais a débuté dans l'axe. Sans parvenir néanmoins à peser sur les débats face au PSG. Du coup, son entraîneur, un brin lassé, pourrait choisir de se passer de lui pour privilégier les hommes en forme du moment : Depay, Lacazette et Valbuena en attaque, et Tolisso, Tousart et Gonalons au milieu (ce dernier est suspendu ce dimanche).
Genesio hausse le ton  
En conférence de presse avant le déplacement à Rennes ce dimanche (15h00, 31eme journée de Ligue 1), Bruno Genesio a d'ailleurs piqué au vif son joueur de 23 ans. « À partir du moment où il ne sent pas prêt à évoluer sur le côté, où il n'est pas prêt à faire les efforts, ça ne sert à rien d'insister. S'il ne s'y sent pas bien, c'est difficile de l'aligner à contrecœur. Les deux ou trois matchs où j'ai essayé de le mettre, ses performances étaient insuffisantes. » Ce n'est pas la première fois que le sujet est évoqué avec le coach de l'OL. Il y a trois semaines déjà, après la victoire au matcher aller contre l'AS Rome, Genesio avait jugé qu'il ne fallait pas être « borné » en alignant Nabil Fekir sur un côté. A l'époque, le ton était resté bienveillant, protecteur même. Cette fois, Bruno Genesio semble avoir décidé de hausser le ton.
 
3 commentaires - L1 - OL : La gestion du cas Nabil Fekir pourrait devenir un problème
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]