L1 - Lyon : Qui pour remplacer le milieu international français de l'OL ?

L1 - Lyon : Qui pour remplacer le milieu international français de l'OL ?©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mercredi 14 juin 2017 à 21h21

L'OL a enregistré mercredi le départ de son milieu de terrain vedette au Bayern Munich. Une perte sportive considérable que le club de Jean-Michel Aulas aura beaucoup de mal à pallier.

C'était dans les tuyaux depuis plusieurs jours, c'est aujourd'hui officiel : le milieu de terrain lyonnais Corentin Tolisso s'est engagé pour cinq ans au Bayern Munich, permettant à l'OL d'enregistrer la plus grosse vente de son histoire (41,5M€ + bonus). Si l'opération financière est belle, trouver le remplaçant de l'international français dans le milieu de terrain rhodanien risque d'être un casse-tête pour le club de Jean-Michel Aulas.
Recruter, mais qui ?
Si un renfort semble indispensable pour compenser ce départ, il est pour le moment difficile de parier sur l'identité du remplaçant de Corentin Tolisso. Premièrement, aucun nom, ou presque, n'a filtré pour une potentielle arrivée dans l'entrejeu lyonnais. Ryad Boudebouz a été un temps évoqué, mais cette rumeur n'a pas eu la moindre suite pour le moment. Et l'international algérien n'a de toute façon pas le même profil que le Tricolore.

Ce manque de possibilités vient aussi du fait que le profil du désormais ex-numéro 8 de l'OL est très rare. Et pour cause, cette saison, Corentin Tolisso a inscrit 14 buts et délivré 7 passes décisives en quarante-sept matchs toutes compétitions confondues. Des statistiques impressionnantes pour un élément de son profil. Mais les chiffres ne suffisent pas à décrire l'importance du natif de Tarare dans la formation de Bruno Genesio. Utilisé devant la défense, en relayeur, à la pointe d'un losange ou même derrière l'attaquant, le joueur formé au club a été précieux pour le quatrième de L1 grâce à sa polyvalence et son volume de jeu. Les joueurs de sa qualité ne courent donc pas les rues, ceux susceptibles de rejoindre un club qui ne disputera pas la Ligue des Champions la saison prochaine encore moins.
En interne, peu de solutions pour l'après Tolisso
Et si Lyon regardait en interne avant de vouloir recruter ? C'est ce que l'on voudrait conseiller à Jean-Michel Aulas. Après tout, les septuples champions de France ont prouvé à plus d'une reprise leur capacité à sortir de véritables cracks de leur centre de formation. Corentin Tolisso en est d'ailleurs un parfait exemple. Mais peu de noms sortent actuellement du lot dans ce secteur de jeu entre Rhône et Saône. Seul Houssem Aouar (18 ans), dans un profil de pur n°10, a montré des choses intéressantes lors de ses cinq apparitions toutes compétitions confondues avec le groupe professionnel (1 but). Mais étant donné son vécu, il est évidemment beaucoup trop tôt pour parler de lui comme de la relève.

La situation des autres milieux de terrain ne pousse pas non plus à l'optimisme. Le retour de Clément Grenier, qui n'a pas été conservé par la Roma, est presque anecdotique au vu de ses derniers mois à Lyon et en Italie. Lucas Tousart, lui, monte en puissance mais est, dans un registre plus défensif, le remplaçant tout trouvé d'un Maxime Gonalons en froid avec la direction et lui aussi associé à un potentiel départ. Enfin, Jordan Ferri, que Bruno Genesio voudrait conserver malgré son peu de matchs cette saison, ne présente pas forcément une marge de progression très importante à ce poste de milieu de relayeur.
Ça s'annonce compliqué pour l'OL...
Reste Sergi Darder. L'Espagnol semble être celui qui a, intrinsèquement, le plus de qualités pour combler ce déficit sportif, même s'il ne dispose pas de la même polyvalence, ni du même profil que Tolisso. Mais l'ancien joueur de Malaga peine à justifier les espoirs placés en lui, et son faible temps de jeu pourrait l'amener à envisager un départ...

Il paraît donc impossible pour Lyon de remplacer un joueur de la qualité de Tolisso durant ce Mercato. Du moins dans l'immédiat. Les Gones semblent condamnés à espérer l'explosion d'une recrue purement « numérique » ou d'un joueur déjà présent dans l'effectif. Et le problème sera le même en cas de départ (fort probable) d'Alexandre Lacazette. En attendant, le joueur le plus proche de rejoindre l'OL est Marçal, le latéral gauche de Benfica. Pas forcément la plus grande des priorités, mais une manière d'avancer dans un marché qui s'annonce délicat dans la capitale des Gaules.

 

 
3 commentaires - L1 - Lyon : Qui pour remplacer le milieu international français de l'OL ?
  • qui pour rempplaçé les joueurs de lyon,ya des rumeurs,mais ne se fait

  • Si ce n'est cette saison , il serait de toute façon parti un jour ....Pour l'O.L. c'est une bonne opération financière et pour le joueur ,il grimpe dans la hiérarchie et c'est tant mieux pour lui . N'ayant pas de grands défis à relever cette année , c'est le bon moment ,pour le club de se séparer de certains joueurs qui de toute façon quitteront le club , peut-être à un moment moins favorable ....

  • Les joueurs vont et viennent. Personne n'est irremplaçable.
    Ce n'est pas la première ni la dernière fois que l'OL se séparera de bons joueurs, (souvent purs produits du centre de formation).
    L'OL trouvera un remplaçant ou le produira, impossible n'est pas Lyonnais.
    La réussite fait toujours baver et radoter les jaloux, tant mieux et tant pis pour eux....allez l'OL

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]