L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : " On veut très vite revenir à la première place "

L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : " On veut très vite revenir à la première place "©Media365
A lire aussi

Lucile Alard, publié le jeudi 22 juin 2017 à 13h15

Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a affiché son ambition dans les colonnes du Progrès. Il espère que son club pourra rapidement prétendre à la plus haute marche en Ligue 1.

Quand on a régné pendant sept ans sur le championnat de France, on aspire toujours à viser plus haut qu'une quatrième place ou même qu'un podium. C'est humain d'espérer revivre les honneurs une fois qu'on y a goûtés et les propos de Jean-Michel Aulas sont, à ce titre, tout sauf surprenant. Le patron lyonnais a démontré qu'il avait toujours autant d'ambition pour son club dans des propos publiés par le site du Progrès. « On veut très vite revenir à la première place, a expliqué JMA dans les colonnes du journal local. Jérôme Seydoux (qui fait partie du Conseil d'Administration de l'OL) l'a souhaité de manière extrêmement ferme. »

Décevant quatrième cette saison et sorti du podium par de surprenants niçois, les Lyonnais n'ont plus vraiment le statut de souverains de la Ligue 1 qu'ils avaient acquis du temps de leur règne sans partage. Au point d'être la cible de certains commentaires que Jean-Michel Aulas, apparemment, entend. « On a perçu, non seulement les critiques, mais aussi un certain nombre d'insuffisances. De manière certaine, les alertes, qui nous ont été adressées, ont servi. » Et le patron du club multi-champion de France compte bien changer les choses pour revenir sur la plus haute marche : « On est reparti pour essayer de faire de notre mieux et avec l'ambition de gagner à nouveau le championnat le plus vite possible. »

Ce retour au premier plan se fera petit à petit précise Jean-Michel Aulas qui s'attende à ce que la concurrence soit rude et que son envie de redevenir numéro 1 soit critiqué. « Dans le football, je sais qu'on n'aime ni la langue de bois ni une ambition mal placée. Mais, la nôtre est pertinente. On sait que d'autres travaillent très bien et on va faire en sorte de prendre la tête des poursuivants de Monaco et de Paris pour les rattraper le plus vite possible. Nous allons changer de braquet. » En pleine période de Mercato, changer de braquet, cela veut aussi dire recruter. Pour le moment, l'OL a fait venir Marçal. Le club attend plus de renforts comme Bertrand Traoré ou encore Eliaquim Mangala. Des joueurs qui devraient être appelés à incarner la nouvelle ambition présidentielle.

 
52 commentaires - L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : " On veut très vite revenir à la première place "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]