Comment faire sans Ghezzal ?

Comment faire sans Ghezzal ?©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 08 janvier 2017 à 08h02

L'Olympique lyonnais ne s'en cache pas, il souhaite être actif sur le marché des transferts. Mais il se fait moins disert au moment de donner des détails sur les joueurs ciblés, même si le profil est clairement identifié.

« J'ai suggéré au président de pouvoir recruter un joueur offensif supplémentaire, notamment un joueur capable d'évoluer sur les côtés, a répété Bruno Genesio vendredi conférence de presse. Avec le départ de Rachid (Ghezzal) à la CAN, on en a besoin. Il y a des discussions, des échanges, cela ne se fait pas en 24h. (...) On a ciblé plusieurs profils qui apporteraient un vrai plus pour l'équipe. On veut renforcer l'effectif, pas seulement faire le nombre et contenter le public. Plus on est discret, mieux c'est pour aboutir. » « En recrutant bien, on pourrait avoir de nouvelles ambitions », a enchaîné Jean-Michel Aulas samedi lors de la présentation d'Alex Morgan et Josephine Henning. En attendant, l'entraîneur de l'OL devra recomposer son équipe au moment où un onze-type se dégageait. Tour d'horizon des options qui s'offrent à lui avant la réception de Montpellier dimanche en 32eme de finale de Coupe de France (21h00).

Du poste pour poste avec Cornet

Avant la trêve hivernale, les Lyonnais ont signé leur match référence de la saison à Monaco (1-3). Une performance réalisée dans un 4-4-2 loin d'être culturel pour l'OL, mais qui est devenu la norme depuis la deuxième période aboutie face au PSG (1-2) dans cette configuration. Mathieu Valbuena à gauche et Rachid Ghezzal à droite y entouraient le duo Nabil Fekir - Alexandre Lacazette. En l'absence de l'Algérien, il y a un remplaçant tout trouvé pour évoluer dans le couloir droit : Maxwel Cornet. Ce dernier s'inscrit dans un rôle de joker depuis l'installation du nouveau quatuor offensif en vogue et n'avait pas franchement convaincu comme titulaire auparavant (deux buts et une passe décisive en L1). Le problème, c'est que les Gones n'ont plus de solution de rechange naturelle sur les côtés en cas de pépin de Valbuena ou Cornet, même si l'ultra-polyvalent Corentin Tolisso pourrait dépanner. Maciej Rybus et Rafael pourraient aussi monter d'un cran pour rendre service dans ce système.

Remettre Fekir sur un côté

Séduisant à Monaco, intéressant contre Angers (2-0), Fekir semblait monter en puissance avant les fêtes de fin d'année, après deux mois très compliqués. L'attaquant lyonnais a repris vie dans le rôle où il s'était révélé il y a deux saisons, à savoir électron libre derrière un avant-centre. Repasser au 4-3-3 historique de Lyon permettrait certes à Genesio de se donner davantage d'options en sortie de banc et de ne pas utiliser toutes ses cartouches offensives d'entrée. Mais cette possibilité aurait le défaut de décaler Fekir dans un couloir, où il a pris l'habitude de montrer son plus mauvais visage. Alors si ce système colle parfaitement aux joueurs à la disposition du coach rhodanien actuellement, le remettre au goût du jour pourrait ne pas être sans conséquences à moyen terme. Parce que retrouver un Fekir au top sera l'une des clés d'une deuxième partie de saison réussie pour l'OL.

Réinstaurer le 3-5-2

Plus que tout autre entraîneur de L1, Genesio a multiplié les expérimentations depuis le début de la saison. Il avait notamment utilisé pendant plusieurs semaines un 3-5-2 inédit et qui pourrait correspondre aux forces en présence. Cela laisserait intact le duo Fekir-Lacazette et recentrerait Valbuena dans une position axiale pour laquelle il n'a jamais caché sa préférence. L'OL a aussi les joueurs de couloir nécessaires pour servir de pistons sur les côtés. Un bémol néanmoins : après avoir longtemps tâtonné, Genesio a fini par trouver sa charnière centrale, avec Mouctar Dikhaby et Mapou Yanga-Mbiwa. Faire sauter les automatismes que les deux hommes ont développés ces dernières semaines pourrait fragiliser un édifice qui a mis du temps à se solidifier. Un risque que l'OL n'est certainement pas prêt à prendre.

 
6 commentaires - Comment faire sans Ghezzal ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]