Nice : Les confidences de " Super Mario "

Nice : Les confidences de ©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 15 mars 2017 à 20h35

L'engouement est un peu retombé. Après deux premiers mois assez exceptionnels sur la Côte d'Azur. Lâché par son physique, trop nonchalant sur le terrain, et pointé du doigt pour ses rapports conflictuels avec certains arbitres, Mario Balotelli a dû se remette en question.

Après une disette d'un mois et demi, l'attaquant de l'OGC Nice a retrouvé le chemin des filets contre Caen (2-2, 29eme journée de Ligue 1). Ce mercredi soir, l'Italien s'est confié au micro de RMC. Il est revenu sur sa première saison en France. « Je suis vraiment très bien ici, sourit Mario Balotelli. On a des supporters exceptionnels. Ils nous encouragent vraiment à tous les matchs et d'ailleurs, je les en remercie. C'est une équipe de jeunes, plus jeunes que moi. J'ai vraiment été super bien accueilli et je suis très heureux ici. L'important pour moi, c'est de jouer tous les matchs, parce que dans pratiquement toute ma carrière, je n'ai jamais eu cette opportunité-là. »
« Les grands joueurs doivent être protégés »
Celui qui rêve de voir Nice construire un grand club européen (« je signe toute ma vie ici si c'est le cas ») doit cependant composer avec une image de « bad boy » dont il peine à se défaire. En témoigne son expulsion à Lorient le mois dernier, pour des mots avec l'arbitre. « Ils ont une façon de juger différente de ce que j'ai vécu avant. Quand j'ai été expulsé pour la première fois, je suis monté à Paris pour la Commission de discipline et je leur ai dit que les grands joueurs de chaque équipe doivent être protégés. Parce que c'est inhumain. Si tu es victime de vingt-cinq fautes, forcément, il y a un moment où tu vas avoir un minimum de réaction, se plaint l'ancien Milanais. Je ne dis pas qu'il faut leur mettre un coup de poing, ça tu n'as pas le droit, mais pour moi, avoir une conversation avec l'arbitre, c'est important. »
« Cavani ? Il est très fort mais ce n'est pas un phénomène »
A neuf journées de la fin de la saison, Nice fait encore partie du trio de tête derrière Monaco et le PSG. Et même s'il sera très compliqué d'aller chercher le titre de champion de France, Mario Balotelli se veut ambitieux. Conscient de la qualité des deux rivaux du Gym, il n'hésite d'ailleurs pas à les comparer. « Monaco, c'est plus fort, tranche-t-il. C'est vrai que le PSG a peut-être les meilleurs joueurs mais pour moi, ils ne jouent pas en équipe. A Monaco, il y a plein de joueurs qui sont très fort mais selon moi, ce ne sont pas des phénomènes. Alors que Paris a des phénomènes mais pas une équipe. Bernardo Silva ? Il est très fort. Mais pour moi, un phénomène, c'est Di Maria, c'est Falcao. Cavani ? Il est fort mais ce n'est pas un phénomène. » Osé de la part d'un joueur qui plafonne à dix buts en L1 cette saison, contre 27 pour l'Uruguayen. Mais avec « Super Mario », on commence a en avoir l'habitude.

 
2 commentaires - Nice : Les confidences de " Super Mario "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]