Nakoulma, la révélation tardive du FC Nantes

Nakoulma, la révélation tardive du FC Nantes©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 16 avril 2017 à 10h49

Recrue hivernale de Nantes, Préjuce Nakoulma a parfaitement réussi son adaptation en étant régulièrement décisif. Au point d'en surprendre plus d'un.

A 29 ans, Nakoulma est en train de devenir une révélation tardive, comme en son temps Eric Carrière, qui a vraiment explosé après ses 25 ans. Le point commun entre les deux hommes ? Le FC Nantes. L'attaquant burkinabé est une vraie trouvaille et a débarqué sur les bords de l'Erdre à l'hiver dernier en provenance du club turc de Kayserispor. Et il n'a pas tardé à trouver ses marques.

Un véritable globe-trotter
La carrière de Nakoulma était jusque-là assez étonnante. Après avoir quitté l'Afrique, il a débarqué en Pologne, où il a évolué dans pas moins de cinq clubs différents. Avant de s'en aller en Turquie en 2014. Désormais en France, l'attaquant entend bien s'installer dans la durée à Nantes : « J'espère que je ferai pleinement mes deux ans et demi de contrat et que j'aiderai le club à remporter quelque chose. Je n'ai pas l'objectif de marquer 20 buts. Mes objectifs individuels viennent après le collectif. Et je sais qu'il y a déjà un objectif collectif. L'essentiel pour moi sera toujours que l'équipe gagne ».

Sergio Conceicao le connaissait bien
Avant son arrivée, Nakoulma avait été scruté de près et Sergio Conceicao, l'entraîneur nantais le « connaissait très bien » dixit son compatriote Paulo Duarte, le sélectionneur du Burkina Faso. Le Portugais a tout de suite été conquis dès l'arrivée de l'attaquant, libre de tout contrat : « Il a des qualités différentes des attaquants déjà à disposition. On l'a recruté pour ça. C'est un joueur rapide et explosif. Il peut jouer à tous les postes devant. Il offre de nouvelles solutions. C'est important pour moi ». Conceicao ne s'est donc pas trompé puisque l'attaquant nantais a déjà inscrit cinq buts en six matches, dont un joli face à Angers il y a deux semaines (voir ci-dessous). Cela n'était plus arrivé au club canari depuis la saison 1978-1979 avec l'Argentin Victor Trossero qui avait marqué à sept reprises sur ses cinq premières apparitions.



Un bel exploit pour ce joueur méconnu qui a vite fait son trou dans le vestiaire nantais. Ses coéquipiers ne sont d'ailleurs pas avares en compliments le concernant : "Il est très calme mais aussi très souriant et positif. C'est bien d'avoir de tels joueurs dans un groupe". "C'est quelqu'un de très gentil, un peu réservé mais toujours à l'écoute et qui travaille beaucoup", ont ainsi témoigné Guillaume Gillet et Maxime Dupé, respectivement milieu et gardien du FC Nantes.

L'atout numéro un en attaque
Face à Bordeaux ce dimanche après-midi (15h), Préjuce Nakoulma sera donc l'atout numéro un de l'attaque des Canaris. Seulement deux mois après son arrivée, il est déjà le deuxième meilleur nantais en championnat derrière Emiliano Sala (9 réalisations) avec qui il forme une paire redoutable. Les supporters des Jaunes et Verts ne s'y sont pas trompés puisqu'ils chantent déjà à sa gloire sur l'air de « Macumba » de Jean-Pierre Mader : « Oh Nakoulma, Nakoulma, il marque tous les soirs ». L'intéressé a fait un petit clin d'oeil à cette petite chanson à l'occasion d'une interview pour le site officiel du club (voir ci-dessous).

 
0 commentaire - Nakoulma, la révélation tardive du FC Nantes
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]