Michel Der Zakarian heureux de la qualification à Bordeaux

Michel Der Zakarian heureux de la qualification à Bordeaux©Media365
A lire aussi

, publié le jeudi 11 février 2016 à 11h10

Interrogé après le match fou remporté par Nantes à Bordeaux en Coupe de France (3-4 ap), Michel Der Zakarian, le coach des Canaris, est surtout ravi que ses hommes aient marqué sur coups de pied arrêtés.

Michel Der Zakarian, quelle est votre analyse de cette incroyable victoire obtenue en prolongation ?C'était un match un peu fou, un match de Coupe. On l'a très bien entamé en menant au score. Après, c'est dommage qu'on prenne ce coup de pied arrêté assez vite. Derrière, on a continué à jouer, même si on a baissé un peu de pied avant la pause. On tenait moins bien le ballon et on jouait trop direct. En seconde période, c'était beaucoup mieux dans la maîtrise. C'est dommage qu'on ne puisse pas marquer car, à 2-2, on a eu une ou deux situations qu'on peut conclure. Après, en prolongation, après avoir été mené 3-2, on a su s'arracher et revenir pour une fois sur deux phases arrêtées. On n'avait pas marqué depuis le début de la saison sur phase arrêtée. On s'est dépucelé ce soir (mercredi). Vous avez tout de même encaissé trois buts...C'était un match de coupe. De toute façon, il faut toujours faire des fautes pour se prendre des buts… Dans tous les matchs. Ou c'est un problème de marquage ou c'est un problème de lecture de jeu. Cela arrive. Le principal en Coupe, c'est d'être dans le panier pour le prochain tirage. Cela fait quatorze matchs sans perdere aujourd'hui où on continue notre série. Les joueurs ont envie que cela perdure et ils ne lâchent rien. Les erreurs que vous évoquez sont-elles dues aux nombreux changements que vous avez opérés ?Non, je ne pense pas. Sur le coup de pied arrêté qu'on prend, il y a une hésitation et Max (Dupé) ne sort pas. Les défenseurs n'interviennent pas non plus. Ce sont des réglages. Ce n'est pas le fait qu'il ne joue pas souvent. On a confiance en Max. Depuis le début, à chaque fois qu'on a fait appel à lui, il a toujours répondu présent. Là, il a fait une petite erreur d'appréciation mais le principal, c'est qu'on soit qualifié. Ses copains ont rattrapé sa petite erreur.

 
4 commentaires - Michel Der Zakarian heureux de la qualification à Bordeaux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]