A deux semaines de la reprise du championnat, le MHSC avance dans le brouillard

A deux semaines de la reprise du championnat, le MHSC avance dans le brouillard©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 16 juillet 2017 à 14h09

Laborieux seizième du dernier exercice, Montpellier s'est incliné face à Rodez en match amical ce samedi (0-1). Un résultat certes anecdotique, puisque l'équipe héraultaise est encore en rodage. Malgré tout, plusieurs interrogations demeurent, alors que la reprise de la Ligue 1 approche à grands pas...

La nouvelle est tombée telle un coup de massue. Le 29 juin dernier, jour de son soixante-quatorzième anniversaire, Louis Nicollin est décédé d'un arrêt cardiaque. Très vite, d'innombrables hommages ont été rendus à « Loulou », figure emblématique du football français et à la gouaille inimitable. A Montpellier, cette disparition a inévitablement laissé des traces bien plus importantes qu'ailleurs. Le MHSC, club façonné de A à Z par Nicollin, ne peut évidemment pas faire comme si de rien n'était. Pourtant, c'est dans ce contexte très particulier que les joueurs héraultais ont repris l'entraînement, afin de préparer une neuvième saison de rang en Ligue 1.
Un effectif qui s'est affaibli ?
Arrivé à Montpellier à l'intersaison, Michel der Zakarian a récupéré les rênes d'une équipe éprouvée par son exercice 2016-2017, conclu à une peu reluisante seizième place. L'effectif montpelliérain a en outre perdu l'une de ses révélations, à savoir Steve Mounié. Auteur de quatorze buts en trente-quatre matchs, l'attaquant béninois a pris la direction d'Huddersfield Town, club fraîchement promu en Premier League. Mathieu Deplagne (Troyes) et Geoffrey Jourdren (Nancy) ont également fait leurs valises. Le gardien Benjamin Lecomte (Lorient), le défenseur Ruben Aguilar (Auxerre) et l'attaquant Jonathan Ikoné, qui a une nouvelle fois été prêté par le PSG, sont quant à eux arrivés. De quoi compenser les départs ? Le doute plane.
La gestion du cas Boudebouz
Mais le MHSC risque de voir partir un autre de ses joueurs clés. Au sommet de son art, Ryad Boudebouz a très souvent régalé la Paillade la saison dernière (onze buts, neuf passes décisives). Conscient que le milieu algérien allait certainement être au coeur de nombreuses convoitises, son président lui a accordé un bon de sortie pour cet été. Pour l'instant cependant, c'est le calme plat et aucune offre digne d'intérêt n'a été communiquée aux dirigeants héraultais. Der Zakarian doit-il, dès lors, construire son équipe autour de Boudebouz, quitte à le voir partir dans les derniers jours du Mercato ?
Giovanni Sio et Pedro Mendes en renfort
Ce dossier pourrait toutefois s'accélérer dans les prochains jours. Devenus indésirables à Rennes, Giovanni Sio et Pedro Mendes devraient s'engager prochainement avec Montpellier. En échange, le club breton aimerait, selon Le 10 Sport, attirer l'ancien Sochalien. Celui-ci sait que la porte est ouverte, reste à savoir s'il peut être intéressé par le challenge proposé par le SRFC. En attendant, Daniel Congré et ses coéquipiers se sont inclinés ce samedi, contre Rodez (0-1). Comme de coutume sur les premiers matchs de préparation, le coach franco-arménien a largement fait tourner. Histoire de chercher quelques solutions à l'équation montpelliéraine, qui comporte plusieurs inconnues.

 
1 commentaire - A deux semaines de la reprise du championnat, le MHSC avance dans le brouillard
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]