L1 - Monaco / Radamel Falcao : " Ce n'était pas facile de refuser la Chine "

L1 - Monaco / Radamel Falcao : " Ce n'était pas facile de refuser la Chine "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 27 janvier 2017 à 14h10

A deux jours du choc entre le PSG et Monaco (21h00), Radamel Falcao s'est présenté en conférence de presse vendredi. Le capitaine de l'ASM a balayé tous les sujets : le match de dimanche, son duel avec Edinson Cavani, sa saison et son refus de partir pour la Chine, malgré une offre alléchante.



Radamel Falcao, dans quel état d'esprit êtes-vous avant le déplacement de Monaco à Paris dimanche (21h00) ?
Nous avons beaucoup d'attente pour ce match. C'est une grande affiche à jouer, tous les joueurs aiment en disputer. Toute l'équipe est prête, mentalement on est bien. Pour gagner le championnat, ça se joue chaque week-end. Il y a la même importance du match contre le PSG, que contre Nice, Lorient ou Metz. Il faut gagner tous les matchs pour être champions.

Est-ce stratégique de minimiser l'importance de ce choc ?
Ce n'est pas une tactique. Nous sommes réalistes. La vérité, c'est que le championnat fait trente-huit journées et l'équipe qui gagne le plus de matchs est championne.

Mais ça pourrait quand même être un tournant dans la saison...
Si nous gagnons à Paris, c'est très important. Ça nous donnerait une grande motivation pour le reste du championnat. Mais Paris a de grands joueurs, une grande équipe, elle est dangereuse tout le temps. On verra ce qu'il se passera dimanche.

Trouvez-vous que le PSG fait moins peur que la saison dernière ?
Paris, c'est toujours une grande équipe, forte, qui lutte dans les quatre compétitions, comme tous les ans. On doit attendre jusqu'à la fin de la saison, c'est trop tôt pour dire quelque chose. Nous respectons Paris, je pense qu'ils sont favoris. Paris a gagné onze titres sur les trois dernières saisons et on doit respecter ça.
Falcao : « Le football ne se perd pas »
Votre match dans le match avec Edinson Cavani sera l'une des clés de la rencontre. Cela vous-t-il d'autant plus pour briller ?
Pour moi, ce n'est pas comme ça que ça marche. Mon souhait, c'est de gagner et de remplir les objectifs de l'équipe. Si je peux aider avec un but, c'est magnifique, mais je suis vraiment focalisé sur les ambitions de Monaco. Sa saison est magnifique, il a marqué beaucoup de buts. Comme Ibra est parti, Cavani a plus de responsabilité et c'est pour ça qu'il a beaucoup d'occasions pour marquer.

Vous donnez le sentiment d'être dans votre meilleure forme de la saison ?
Je me sens très bien. Je suis dans le meilleur moment de la saison pour moi. J'ai beaucoup progressé et je sens à chaque match que le foot, c'est ici, je suis bien. Comme je l'ai dit avant, j'ai seulement besoin de matchs, de jouer tous les week-ends, et toutes les choses viennent d'elles-mêmes. Le football ne se perd pas chez les joueurs. Je suis très heureux ici, je ressens du plaisir à jouer avec ces joueurs, avec de l'ambition et la mentalité de gagner. Je suis à 100% à Monaco et je rêve de gagner un titre cette année.

Quels sont vos objectifs statistiques pour la saison ?
Je voudrais marquer à tous les matchs et je lutte pour le faire. Je ne veux pas me mettre de limites, je veux marquer, c'est bon pour tout le monde, pour l'équipe et pour moi. C'est mon objectif.

Craigniez-vous de ne pas retrouver votre meilleur niveau après deux saisons difficiles en Premier League ?
C'est du passé. Je pense seulement à cette saison avec Monaco, c'est une nouvelle opportunité et je la saisis pour donner le meilleur pour montrer que je suis mieux, mais pas dans un esprit de revanche. Je n'avais pas peur, je me suis battu, j'ai beaucoup travaillé et j'ai récolté le fruit de son travail. Le club, le staff technique et mes coéquipiers m'ont beaucoup aidé, je suis reconnaissant pour tout ça. Je remercie toutes les personnes qui m'ont aidé.
Falcao : « J'ai dit trois fois non pour aller là-bas »
Pourquoi avoir choisi de rester à Monaco plutôt que de partir en Chine ?
Ce n'était pas facile de refuser la proposition. J'ai dit trois fois non pour aller là-bas, mais ce n'était pas facile, pour le club non plus, parce qu'il a refusé beaucoup d'argent. Mais je ressens quelque chose dans mon cœur, cette saison est importante pour ma carrière et pour l'équipe. Je veux gagner avec Monaco et montrer que je suis à 100%. C'est une grande motivation.

Votre rappel en sélection a-t-il pesé dans votre décision ?
Le sélectionneur de la Colombie appelle des joueurs qui évoluent en Chine, ce n'est pas la raison principale de mon choix. Ce qui importe, c'est que je me sens à 100% ici, je rêve de gagner quelque chose avec Monaco cette saison.

Serez-vous encore à Monaco la saison prochaine ?
Je ne sais pas ce qu'il va se passer demain. Ça dépend de Vadim (Vasilyev), demandez-lui (sourire). Mais moi, ma famille est très contente ici.

A voir aussi :
>>> Toute l'actualité de la L1
 
3 commentaires - L1 - Monaco / Radamel Falcao : " Ce n'était pas facile de refuser la Chine "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]