L1 - Monaco : Quand Falcao joue les modestes, ce sont les autres qui lui rendent hommage

L1 - Monaco : Quand Falcao joue les modestes, ce sont les autres qui lui rendent hommage©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 16 avril 2017 à 00h13

Monaco s'en est sorti quasi miraculeusement samedi contre Dijon (2-1) grâce à deux coups de pied arrêtés de Radamel Falcao. Après le match, Benjamin Mendy a rendu un hommage appuyé à l'attaquant colombien de l'ASM.

Difficile de savoir si c'est sa maîtrise sommaire du français qui l'incite à tant d'humilité, ou s'il avait envie de s'effacer derrière le collectif après une victoire marquée pourtant de son sceau. Mais Radamel Falcao n'en a pas fait des tonnes samedi. Sa prestation du soir l'aurait mérité, après son entrée décisive pour la dernière demi-heure d'un match mal embarqué pour Monaco contre Dijon (2-1). A l'heure de jeu, quand Leonardo Jardim a lancé l'attaquant colombien dans la rencontre, l'ASM était menée 0-1 sur son terrain et c'était logique. Trente minutes plus tard, elle était devant au score grâce à deux coups de pied arrêtés du « Tigre », même si le premier a profité à Nabil Dirar, auteur de son premier but de la saison en L1. « Toute l'équipe a très bien joué, a préféré souligner Falcao au micro de beIN Sports au sortir du match. J'ai pu aider dans les trente dernières minutes, mais c'est aussi la réussite de tous les joueurs qui étaient sur le terrain. »
Son premier coup-franc en championnat depuis 2012
Ce n'est pas dans les habitudes de l'ancien de l'Atlético Madrid ou du FC Porto de tirer la couverture à lui. Mais ses coéquipiers et son coach avaient bien conscience de ce qu'ils devaient à leur capitaine. « Falcao est un attaquant de grande qualité, a soufflé Leonardo Jardim en conférence de presse. Après un mois d'arrêt, il a joué deux fois 90 minutes. Ç'a été un peu difficile. Il avait essayé deux coups francs cette saison, sans succès. »« C'est la classe de Radamel, a enfoncé Benjamin Mendy pour Canal+. On sait qu'il tire très bien les coups de pied arrêtés. Il est très important dans le vestiaire et il a démontré montré sa force, son caractère. Il a pris le ballon et il était en pleine confiance, il venait d'entrer. Il a montré ce qu'il savait faire. » Même marquer des coups-francs directs, ce qui n'est pas sa spécialité. La preuve, celui-ci était son premier en championnat depuis le 21 octobre 2012, avec l'Atlético Madrid contre la Real Sociedad. « Nous nous entrainons toute la semaine et quand ça va dedans, c'est bien », a-t-il souri.
Meilleur buteur monégasque depuis Nonda
En deux matchs, Falcao a surtout rapporté gros à l'ASM dans la course au titre, après son but décisif à Angers la semaine dernière (0-1). Désormais à dix-huit réalisations en L1 cette saison, il affiche le meilleur total pour un Monégasque sur une saison dans l'élite depuis Shabani Nonda en 2002-03 (26). Falcao a même pris l'excellente habitude de débloquer les situations pour le club de la Principauté. Onze de ses quatorze derniers buts en championnat ont été inscrits en deuxième période. « Tous les matchs sont difficiles. Sur les 45 premières minutes, Dijon avait un schéma tactique très défensif, on ne pouvait pas trouver les espaces pour marquer le but. Mais l'équipe doit s'habituer à gagner des matchs comme ça. » Elle n'est plus qu'à six matchs d'un premier titre de champion de France depuis 2000 pour Monaco et a toujours un joker dans cette folle course au titre au sommet de la L1. Un joker qu'elle doit à Falcao.

A voir aussi :
>>> Le compte-rendu du match
>>> Le film du match

 
2 commentaires - L1 - Monaco : Quand Falcao joue les modestes, ce sont les autres qui lui rendent hommage
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]