Et si Monaco détrônait le PSG ?

Et si Monaco détrônait le PSG ?©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le mardi 29 novembre 2016 à 11h27

L'AS Monaco est la belle surprise de ce début de saison. Offensifs, séduisants, les Monégasques s'annoncent comme les concurrents numéro un du Paris Saint-Germain.



43 buts marqués en 14 journées, soit une moyenne de trois par match, deuxième du championnat avec un point de retard sur le leader niçois, le jeu le plus attrayant de Ligue 1, une qualification en poche pour les 8emes de finale de la Ligue des champions : l'AS Monaco est bien l'équipe en forme actuellement en France et en Europe.



Alors que le leader et rival, l'OGC Nice, patine un peu après une défaite et un nul, et que le Paris Saint-Germain n'est pas encore au niveau espéré mais semble en progrès, le club du Rocher, lui, assume parfaitement son statut de candidat au titre de champion. Depuis sa remontée en 2013, l'ASM enchaîne les places d'honneur (2eme en 2014, 3eme en 2015 et 2016). Mais la formation entraînée par Leonardo Jardim a su miser sur la stabilité, surtout au niveau de son staff alors que le technicien portugais était menacé en fin de saison dernière. Pour un résultat plus que prometteur.

Des jeunes qui poussent

Oublié le style défensif, pragmatique des saisons précédentes. Jardim a mis en place un vrai projet offensif cette saison. Avec un système qui semble fixé en 4-4-2 à plat et un danger qui vient de partout. Si Nice a Pléa (8 buts) ou Balotelli (6) et le PSG Cavani (13), Monaco peut compter sur plusieurs joueurs pour marquer autant. Thomas Lemar, Valère Germain et Guido Carrillo, souvent décisif lorsqu'il entre en jeu, totalisent ainsi chacun cinq réalisations en Ligue 1. Sans compter sur la patte gauche de Gabriel Boschilia, en réussite sur coup franc (4 buts) et à deux unités seulement des recordmen sur une saison que sont les Brésiliens Nenê, Juninho et Wendel.


Il ne faut pas non plus oublier les jeunes, dont la plus belle promesse se nomme sans doute Kylian Mbappé. Meilleur passeur du club en Ligue 1 avec Bernardo Silva (3), l'ailier monégasque est souvent comparé à Thierry Henry par son physique et son style de jeu. Plus jeune joueur de l'histoire du club à faire ses débuts dans l'élite (16 ans et 11 mois) en décembre 2015 et buteur le plus précoce en février dernier, le récent champion d'Europe en U19 est sans doute le joueur de demain à l'ASM.

Les bases sont également là

Au-delà de ses talents, Monaco reste une équipe complète. Et n'oublie pas de bien défendre. Avec un gardien Danijel Subasic retrouvé, après une saison dernière difficile, et un Kamil Glik solide et buteur (3 en Ligue 1, 1 en Ligue des champions). Le Polonais, arrivé l'été dernier, s'est rapidement adapté et forme une charnière complémentaire avec Jemerson. Que dire également des latéraux Benjamin Mendy et Djibril Sidibé, contre-attaquants rapides et efficaces, et du duo Fabinho-Tiémoué Bakayoko au milieu de terrain. Le Brésilien repositionné dans l'entrejeu, son poste de formation, amène une touche technique au côté de l'infatigable Français.



Dans cette équipe euphorique, même le Colombien Falcao, en perte de vitesse après des expériences malheureuses à Manchester United et Chelsea, semble avoir retrouvé son flair (5 buts en Ligue 1, 2 en Ligue des champions). Il profite notamment des caviars de Bernardo Silva, qui a retrouvé ses jambes et son niveau et a relégué sur le banc son compatriote Joao Moutinho, qui fait les frais du changement tactique opéré par Jardim. Mais cela n'empêche pas l'ASM de rester performante et d'espérer enfin titiller le PSG pour remporter le titre cette saison. Prochaine étape ce mardi soir à Dijon.

 
4 commentaires - Et si Monaco détrônait le PSG ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]