De Caen à l'ASM, Lemar a bien grandi

De Caen à l'ASM, Lemar a bien grandi©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

publié le 5 mars

D'un coup franc magnifique, Thomas Lemar a illuminé une prestation aboutie à Caen vendredi (2-2). Le milieu monégasque, formé à Malherbe, a encore confirmé sa progression éclair depuis son arrivée à l'ASM, à laquelle même lui ne s'attendait pas.

« C'est un moment particulier, j'ai passé cinq ans ici, revenir à Michel-d'Ornano et revoir mes anciens coéquipiers, ça fait toujours plaisir. » Croiser la route de son club formateur huit mois à peine après l'avoir quitté, ce ne pouvait être un match comme les autres pour Thomas Lemar. Mais le milieu de Monaco a mis ses sentiments de côté pour réussir un match plein vendredi et participer activement au nul ramené par l'ASM de Caen en ouverture de la 29eme journée de L1 (2-2). Une rencontre qui laisse néanmoins des regrets à l'international Espoirs français. « Ce n'est pas un bon point, on avait la place, on menait 2-1 à deux minutes de la fin », a-t-il pesté au micro de beIN Sports au coup de sifflet final.

Trois coups francs sur six buts en L1
Parce que le garçon est ambitieux. Parti de Caen pour rejoindre Monaco l'été dernier contre un chèque de cinq millions d'euros, il avait alors fait un choix audacieux. D'autant que Lemar n'était pas franchement un titulaire indiscutable la saison passée avec Malherbe (sept titularisations sur vingt-cinq apparitions). Le Guadeloupéen a pourtant démontré sur la terre de ses débuts chez les professionnels que les dirigeants monégasques ne s'étaient pas trompés en allant le chercher. Il a couronné une prestation aboutie d'un splendide coup-franc pour ouvrir le score peu après l'heure de jeu (64eme). « Sur mon but, j'ai choisi le côté gardien, je connais Rémy (Vercoutre), je savais qu'il allait faire un petit pas. Je travaille souvent les coups-francs à l'entraînement. » Et ça se voit en match, puisque Lemar en à trois convertis sur ses six buts inscrits dans l'élite depuis le début de sa carrière. Il fait désormais partie d'un groupe de trois joueurs à avoir marqué deux buts sur coups francs directs en L1 cette saison, avec Yannis Salibur et Sadio Diallo.

« Je ne m'attendais pas à exploser cette saison »
Ce but a mis fin à une série de quatre matchs sans être décisif en championnat, depuis son but à Lorient début janvier. Lemar l'a stoppée avant qu'elle devienne inédite dans son parcours monégasque. Huitième joueur de l'histoire à évoluer pour Caen et Monaco en L1, le natif de Baie-Mahault est clairement en passe de franchir un cap dans sa carrière. Sans ce soit réellement programmé ainsi. « Je connais mes qualités, je ne m'attendais pas à exploser cette saison, assure-t-il. J'ai assez de temps de jeu, à moi de continuer sur cette lancée. Le coach a su me faire confiance, je lui rends la pareille. » Avec déjà cinq buts et quatre passes décisives au compteur toutes compétitions confondues, Lemar fait même mieux que ça. Il s'impose comme un rouage essentiel du système offensif du deuxième de L1, à seulement 20 ans. Ce que Caen a pu constater à ses dépens vendredi.

 
1 commentaire - De Caen à l'ASM, Lemar a bien grandi
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]