Marseille - Garcia : " On n'est pas sans solutions "

Marseille - Garcia : " On n'est pas sans solutions "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 16 février 2017 à 17h15

Rudi Garcia a répondu aux questions des journalistes ce jeudi après-midi, à deux jours du match contre le Stade Rennais en Ligue 1.

Vous devez essayer de trouver une organisation pérenne en attaque sans Bafetimbi Gomis...
Il ne faut pas essayer, il faut le faire. Et on le fera. Il y a plein d'exemples d'équipes ayant perdues leur avant-centre, je pense à Naples. Milik a mis sept buts en très peu de matchs en début de saison, notamment en Ligue des Champions. Malheureusement pour Naples, il s'est blessé. Mais Naples a quand même mis plus de cinquante buts entre cette blessure en octobre et sa rentrée hier soir face au Real Madrid. Ce qui prouve bien que ce qui compte, c'est l'animation offensive. On peut marquer sans avant-centre, rappelons l'Espagne, qui a joué parfois avec Cesc Fabregas devant. Ce n'est pas un problème l'absence de Bafé, ce qu'il faut, c'est s'adapter.

S'adapter, est-ce que ça implique forcément un changement de système ?
C'est possible. Ceux qui joueront ont les moyens de le faire, on l'a montré à Toulouse (2-1, en Coupe de France), on avait su être efficaces et performants. On n'est pas sans solutions. Rémy (Cabella) a très bien joué comme ça à Toulouse, Clinton (Njie) peut aussi gérer dans un autre registre. C'est un attaquant d'espace, et pas de surface. Il va très vite. On peut aussi inventer d'autres solutions.

La prolongation de Maxime Lopez est-elle un soulagement ?
Ce n'est pas un soulagement, mais c'est une belle satisfaction. A Marseille, on a besoin de stars comme Dimitri Payet et Patrice Evra. Mais on a aussi besoin de promouvoir des jeunes de qualité issus de notre formation. C'est ce qu'on fait avec Max, je suis ravi qu'il s'inscrive de manière durable dans notre projet. Ça va être jusqu'en 2021, c'est la moindre des choses. Après, on verra son évolution, il y a beaucoup de joueurs qui avaient un gros potentiel et n'ont jamais fait la carrière qu'on pensait. Max a la tête sur les épaules, on le voit avec ce choix de prolonger l'aventure avec nous. C'est un gage d'intelligence. On le voit sur le terrain, il est mature, responsable.

 

 
3 commentaires - Marseille - Garcia : " On n'est pas sans solutions "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]