Les notes de l'OM : L.Diarra en mode cinq étoiles

Les notes de l'OM : L.Diarra en mode cinq étoiles©Media365
A lire aussi

, publié le dimanche 07 février 2016 à 23h15

Excellent ce dimanche soir, Lassana Diarra est le Marseillais qui récolte la meilleure note dans ce match contre le PSG. A noter la grosse prestation de Mauricio Isla, quand Brice Dja Djédjé et Michy Batshuayi ont eux déçu.

Lassana Diarra : 8
Dans la lignée de sa première partie de saison monstrueuse, Lassana Diarra a réussi un match magistral contre le PSG. Incertain jusqu'à ce dimanche matin, l'ancien Madrilène, de retour de blessure, a connu un premier quart d'heure difficile avant de se ressaisir, emmenant dans son sillage l'ensemble de son équipe. Pour une fois bien aidé par un Mauricio Isla lui aussi très bon ce dimanche soir, l'international français a élevé son niveau de jeu au retour des vestiaires, réalisant une deuxième période époustouflante au cours de laquelle aucun des milieux parisiens n'a réussi à le freiner. 78 ballons touchés contre le club de la Capitale, c'est une performance à la portée de peu de joueurs en Ligue 1 cette saison. Surtout quand les ballons qui passent entre les pieds du milieu marseillais sont aussi bien utilisés. Capable de gratter des ballons précieux à la récupération, Diarra a aussi surpris par sa facilité à éliminer ses adversaires en un contre un. Un match plein qui valide définitivement son retour au très haut niveau.

Steve Mandanda : 4 Le gardien marseillais aurait pu s'attendre à une soirée très animée mais il n'a finalement eu que très peu d'interventions à effectuer. Et malheureusement pour lui, c'est sur une mauvaise appréciation de sa part que se construit le deuxième but parisien du match.

Brice Dja Djédjé : 3 Paradoxalement, c'est offensivement Brice Dja Djédjé a été par moment intéressant, notamment par une frappe lointaine claquée par Trapp. Mais c'est avant tout dans son travail défensif que l'ancien joueur d'Evian est attendu. Et dans ce domaine, il a failli tout au long de la rencontre, en étant impliqué sur les deux buts du PSG, et en étant souvent pris dans son dos. Remplacé par Bouna Sarr (85eme) pour les dernières minutes.

Nicolas Nkoulou : 5 La première demi-heure de Nicolas Nkoulou fut pénible. Pas très serein et coupable de fautes d'alignement, l'ancien Monégasque s'est bien ressaisi en seconde période avec notamment un sauvetage sur un centre d'Aurier à destination d'Ibrahimovic.

Rolando : 4 Sans faire d'erreur individuelle ce dimanche soir, Rolando n'a jamais dégagé la sérénité qu'on attend d'un défenseur central. Pourtant en face, le PSG n'a pas été très pressent offensivement. Un vrai frein dans la progression des dernières semaines du Portugais.

Javier Manquillo : 6 A l'inverse de ses coéquipiers de la défense phocéenne, c'est surtout en première période que Javier Manquillo a marqué des points ce dimanche. Excellent sur son flanc gauche pendant les vingt dernières minutes du premier acte, l'Espagnol a parfois amené le danger dans la surface adverse, avant de baisser de pied dans la dernière demi-heure.

Mauricio Isla : 7 Six mois après son arrivée, Mauricio Isla tient son match référence à l'OM. Si les Marseillais ont pu inverser le cours du match et mettre en difficulté le club de la Capitale, c'est grâce à l'association entre le Chilien et Diarra dans l'entrejeu. Avant que ce dernier ne monte en puissance, c'est bien Isla qui a porté les siens avec notamment 95% de passes réussies !

Abdelaziz Barrada : 5 Pas exempt de tout reproche sur l'ouverture du score parisienne, Abdelaziz Barrada a mis du temps à rentrer dans son match. Puis le Marocain a pris la mesure de Maxwell sur le côté droit, s'est appliqué dans les tâches défensives. Mais sa grosse occasion manquée seul au point de penalty en première période pèse lourd dans la balance. Remplacé par Romain Alessandrini (71eme), qui n'a pas réussi à apporter le danger côté droit.

Rémy Cabella : 6 C'est sous son impulsion et celle d'Isla que l'OM a repris le contrôle des opérations à la demi-heure de jeu. Très présent au cœur du jeu, l'ancien Montpelliérain a parfois donné l'impression de retrouver le niveau qui était le sien en 2014. Récompensé d'un joli but égalisateur, avant un coup de mou passé l'heure de jeu.

Georges-Kévin Nkoudou : 6 Si Serge Aurier a eu plus de mal que d'habitude à se montrer offensivement, c'est aussi parce que Georges-Kévin Nkoudou a abattu un gros travail de repli défensif. Mais pas seulement. Offensivement, l'ancien Nantais s'est libéré après les vingt premières minutes et a régulièrement mis le feu sur son aile gauche. Ne manquait qu'un geste décisif pour faire pencher la balance.

Michy Batshuayi : 3 Match très décevant de Michy Batshuayi. Sans un sauvetage de Maxwell sur sa ligne, le Belge aurait pu inscrire un but sur corner en première période, mais à part ça, l'attaquant phocéen n'a rien montré. Et ce malgré la grosse période de possession de l'OM en début de deuxième période. Remplacé par Steven Fletcher (79eme) qui n'a pas eu le temps de se montrer.

 
1 commentaire - Les notes de l'OM : L.Diarra en mode cinq étoiles
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]