Le visage qu'avait le foot juste avant qu'Evra ne quitte la Ligue 1

Le visage qu'avait le foot juste avant qu'Evra ne quitte la Ligue 1©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 27 janvier 2017 à 09h29

A quoi ressemblait le foot juste avant que Patrice Evra ne quitte la Ligue 1 ? Eléments de réponse.

Domenech était sélectionneur de l'équipe de France

A l'hiver 2005, l'équipe de France se préparait péniblement à la Coupe du Monde 2006 en Allemagne. Pas rassurés par une campagne de qualification poussive, les Bleus étaient dirigés par Raymond Domenech, qui s'apprêtait à vivre sa première grande compétition de sélectionneur. A l'époque, l'ex-entraîneur des Espoirs s'appuyait alors sur son capitaine Zinedine Zidane, qui débutait lui sa dernière année de joueur professionnel. Son match parfait contre le Brésil, la Panenka face à Buffon, le coup de boule à Materazzi, tout cela n'existait pas...

L'OL dominait le foot français, Lens et Auxerre étaient européens

Au cours de son règne sur le football français dans les années 2000, l'exercice 2005-06 de l'Olympique Lyonnais fut sans doute le plus abouti. Au moment où Patrice Evra quitte la Ligue 1, l'OL compte déjà douze points d'avance sur son dauphin à la trêve. Un dauphin qui n'est autre que le RC Lens ! Et à la quatrième place, on retrouvait l'AJ Auxerre. Deux places fortes du foot français qui évoluent aujourd'hui en Ligue 2. Plus fort encore, à cette époque, Le Mans faisait encore partie de l'élite, alors qu'onze ans après, le club sarthois tente de survivre en CFA2.

Le PSG était encore la propriété de Canal+

Si le PSG est désormais le club français le plus puissant depuis l'arrivée de QSI, au début de l'année 2006, le club de la Capitale était encore la propriété de Canal+, et son président (éphémère) était Pierre Blayau. La chaîne cryptée se préparait à céder le club parisien, vendu à Colony Capital à la fin de la saison. Lors du Mercato hivernal, outre le départ de Patrice Evra à Manchester United, le PSG avait aussi occupé les unes des journaux avec le renvoi de Laurent Fournier et l'arrivée de Guy Lacombe sur le banc. On ne peut pas parler d'une franche réussite...

Rudi Garcia était entraîneur de Dijon en Ligue 2

La dernière fois que Patrice Evra a joué en France, Rudi Garcia n'avait encore jamais dirigé un match en Ligue 1. L'actuel entraîneur de l'OM faisait ses armes du côté de Dijon, qu'il avait rejoint en 2002 et qu'il avait fait monter en Ligue 2 en 2004. A l'issue de cette saison 2005-06, les Dijonnais avaient manqué de peu leur première montée en L1, avec une cinquième place finale. Sous ses ordres, Rudi Garcia comptait des joueurs cadres nommés Helder Esteves, François Masson ou encore David Linarès.

Ronaldinho venait de remporter le Ballon d'Or

Deux ans après son départ du PSG pour le FC Barcelone, Ronaldinho remportait le Ballon d'Or 2005. Une récompense logique pour le Brésilien, auteur du doublé coupe-championnat avec le Barça en 2004-05, et vainqueur de la Coupe des Confédérations avec le Brésil l'été précédent. A cette époque, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo n'avaient pas encore inscrit leur nom au palmarès. L'Argentin n'était même pas encore titulaire au Barça...

Knysna n'était que le nom d'une ville en Afrique du Sud

Le nom de Knysna restera à jamais accolé à celui de Patrice Evra. Considéré comme l'un des leaders de la mutinerie de la Coupe du Monde 2010, le capitaine de l'équipe de France avait fait connaitre à la France entière le nom de cette ville de 51 000 habitants en Afrique du Sud. Au moment de son transfert à Manchester United au début de l'année 2006, personne ou presque ne connaissait l'existence de cette ville, et le nouveau joueur de l'OM ne comptait que cinq sélections avec l'équipe de France, dont il venait de manquer le train pour le Mondial allemand.

 
4 commentaires - Le visage qu'avait le foot juste avant qu'Evra ne quitte la Ligue 1
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]