La première de Fletcher passée au crible

La première de Fletcher passée au crible©Media365
A lire aussi

, publié le vendredi 12 février 2016 à 08h05

Contre Trélissac, Steven Fletcher a fêté sa première titularisation avec le maillot de l'OM. Une première réussie avec un but en fin de match pour récompenser le match plein de l'Ecossais.

Quelle que soit l'analyse de la première titularisation de Steven Fletcher avec Marseille, elle méritera d'être confirmée par une bonne performance en championnat. Car en face, même si Trélissac a réalisé un match très intéressant, l'opposition n'évoluait qu'en CFA. Malgré tout, après une entrée en jeu en fin de match contre le PSG dimanche dernier, le joueur prêté par Sunderland a pu montrer de quoi il était capable dans un rôle d'avant-centre, et en quoi sa façon de jouer se distinguait du profil de Michy Batshuayi.

Grand gabarit mais à l'aise avec ses pieds
Bien que très grand, l'Ecossais a surpris par sa capacité à multiplier les appels dans les pieds. Plusieurs fois, on a vu l'attaquant marseillais appeler ses partenaires et leur indiquer de le chercher en jouant à terre. Pourtant, c'est bien de la tête que Steven Fletcher s'est créé sa première occasion de la partie sur la pelouse de Chaban-Delmas. A la réception d'un corner frappé par Georges-Kévin Nkoudou en fin de première période, l'international écossais a placé un coup de tête puissant parfaitement détourné en corner par le gardien trélissacois. Sa seule occasion dangereuse d'un premier acte où on l'a souvent vu en train de décrocher, n'hésitant parfois pas à jouer plus bas que Florian Thauvin, numéro 10 ce jeudi. C'est là l'une des grandes différences avec Michy Batshuayi. Alors que le Belge est un joueur qui reste constamment dans les pattes des défenseurs centraux adverses, Steven Fletcher décroche souvent pour venir chercher les ballons très bas.

Fletcher et Batshuayi associés ?
Présenté comme un joueur technique malgré un physique de joueur de tête, l'Ecossais a effectivement montré jeudi qu'il affectionnait particulièrement se servir de ses pieds en priorité. Un constat qui permet même de s'interroger sur la possibilité d'associer les deux attaquants de l'OM, avec un Fletcher évoluant dans une position de 9 et demi, légèrement plus en retrait de Batshuayi. En fin de match, l'attaquant prêté par Sunderland s'est créé deux grosses occasions. Sur un contre rondement mené par les Marseillais, il n'a pas su profiter de l'offrande de Groges-Kévin Nkoudou et a tiré à côté. Mais Fletcher s'est bien rattrapé en reprenant victorieusement un centre d'Abdelaziz Barrada au second poteau, à cinq minutes du terme. La récompense logique d'un match plein de la part du joueur de 28 ans. S'il réédite ce genre de prestation en Ligue 1, le Vélodrome risque d'en faire rapidement l'une de ses coqueluches. Mais en face, ce n'était pour le moment qu'une CFA.

 
12 commentaires - La première de Fletcher passée au crible
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]