L1- Marseille : Un nouveau Dimitri Payet pour un nouvel OM

L1- Marseille : Un nouveau Dimitri Payet pour un nouvel OM©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 08h37

Si Marseille compte se débarrasser de ses doutes et redresser la tête, cela passera forcément par Dimitri Payet. Recrue star et la plus onéreuse (30 millions d'euros) depuis que Franck McCourt a lancé « l'OM Champions Project » il y a un peu moins d'un an, le Réunionnais alterne entre coups d'éclats et médiocrité.

Cantonné, en grande partie, dans le couloir gauche depuis son retour sur la Canebière, le joueur de 30 ans n'arrivait pas à avoir l'influence requise pour permettre aux Phocéens de franchir un cap. Rudi Garcia s'est entêté pendant plusieurs mois à lui faire mordre la ligne dans son 4-3-3. Mais avec l'accumulation des désillusions, l'ancien coach de la Roma a revu ses plans en mettant en place un 4-2-3-1 où l'international tricolore est au cœur de l'animation offensive. C'est depuis ce changement que l'OM a commencé à reprendre quelques couleurs.
Garcia : « Payet est un de nos meilleurs joueurs même s'il n'est pas à 100% »
« Quand ça va un petit peu moins bien, il faut revenir aux fondamentaux », avait asséné Garcia après le succès obtenu à Amiens la semaine dernière (2-0). Pour Dimitri Payet, les fondamentaux, ce sont l'axe et la création. Un poste de meneur de jeu où le Réunionnais avait enfin laissé exploser son talent sous les ordres de Marcelo Bielsa à l'Olympique de Marseille (2014-2015). Dimanche, c'était ce Payet là qui a refait surface par bribes. Avec Clinton Njie en pointe (deux buts), l'ancien milieu offensif de West Ham a su se placer entre les lignes pour faire des différences. Impliqué sur les deux buts marseillais, il a pu apporter un peu de lumière au sein d'une attaque marseillaise à la recherche de repères. A en croire Rudi Garcia, ce n'est qu'un début puisque le numéro 10 phocéen n'est même pas encore à 100% : « Payet n'a disputé que la moitié des matches, ça ne favorise pas l'expression de la plénitude de ses moyens. Mais ça reste l'un de nos meilleurs éléments, et un joueur très important pour nous ».
Il revit à ce poste de numéro 10
Les statistiques n'expliquent pas toujours tout, mais dans le cas de Dimitri Payet, elles donnent un indice sur le bien-fondé de ce repositionnement. L'influence et le rayonnement du Réunionnais sont bien plus importants depuis qu'il a retrouvé l'axe. Cette saison, toutes compétitions confondues, lorsqu'il a évolué au poste d'ailier gauche, l'ancien Lillois a touché environ 59 ballons par match. Ce chiffre est revu à la hausse quand le Phocéen joue au poste de meneur de jeu (71). Et forcément, en étant plus sollicité dans le cœur du jeu, le milieu offensif tricolore se retrouve un petit coin de lumière. Il remporte plus de duels (9,5 contre 8), il réussit plus de dribbles (3 contre 1) et surtout, il tire beaucoup plus souvent (5 contre 1,5). Et quand on connait la qualité de frappe de Dimitri Payet, ça ne peut être qu'une bonne nouvelle pour l'Olympique de Marseille. Son exil sur un côté ne lui permettait pas de prendre les clés du jeu phocéen. Maintenant, il va pouvoir essayer d'endosser ce costume de leader technique. Le capitaine de Marseille est le plus légitime pour remplir cette tâche. Ça ne réglera surement pas tous les problèmes des Olympiens, mais c'est déjà un bon début pour se remettre durablement à l'endroit.

 
5 commentaires - L1- Marseille : Un nouveau Dimitri Payet pour un nouvel OM
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]