L1 - Marseille : Didier Deschamps, Vincent Labrune, Basile Boli... José Anigo règle ses comptes

L1 - Marseille : Didier Deschamps, Vincent Labrune, Basile Boli... José Anigo règle ses comptes©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le mardi 29 novembre 2016 à 20h36

Interrogé par RMC mardi, José Anigo a parlé de ses relations très compliquées avec Didier Deschamps et Vincent Labrune. Il a aussi donné des détails sur son licenciement en septembre dernier.

Anigo : « Avec Deschamps, on se déteste »
Ce n'est un secret pour personne, José Anigo et Didier Deschamps ne s'apprécient pas. Lorsque DD était entraîneur de l'Olympique de Marseille et José Anigo directeur sportif, les deux hommes sont entrés en conflit. Visiblement, ils ne se sont pas réconciliés : « Mais comment voulez-vous que ça aille bien entre nous ? Il me déteste, je le déteste, a confirmé José Anigo sur RMC. Je ne suis pas langue de bois. Il ne m'aime pas, je ne l'aime pas. Il n'a peut-être pas de respect pour ma personne, tant pis. Moi j'ai du respect pour ce qu'il est parce que je ne peux pas nier que c'est non seulement un bon entraîneur, mais surtout quelqu'un qui a énormément de réussite. »
Anigo : « Boli est ambassadeur de rien du tout »
José Anigo a également égratigné Basile Boli, qui occupe le rôle d'ambassadeur du club. Pour lui, l'ancien défenseur de l'OM est un figurant sur la Canebière : « Il n'a pas de rôle, il faut arrêter de dire des conneries. Qu'est-ce que ça veut dire ambassadeur ? Ambassadeur de quoi ? Tu es ambassadeur de rien du tout ! Tu as besoin d'un ambassadeur à l'OM ? Il faut arrêter la blague. (...) Je respecte Basile Boli, mais il a été le premier à me reprocher plein de choses »
Anigo : « Labrune n'a pas assumé ses responsabilités »
Concernant l'ancien président de Marseille, Vincent Labrune, José Anigo a tiré à boulets rouges sur l'ex patron du club qu'il accuse de n'avoir pas pris ses responsabilités et de profiter d'une certaine « complaisance judiciaire » lors des affaires (transferts présumés frauduleux notamment) qui ont perturbé l'OM récemment. « Ce qui me gêne c'est que Vincent Labrune, pour lui, n'est responsable de rien, a expliqué José Anigo. Tous les transferts qui ont eu lieu, c'est la faute à tout le monde, mais lui qui était au sommet de la pyramide n'est concerné par absolument rien et ça me gêne. (...) Je veux juste que chacun assume ses responsabilités, ce n'était pas le cas de Vincent Labrune. C'est une forme de fuite. (...) Qu'il ne soit pas concerné par ces problèmes est doublement injuste.
Anigo : « J'aurai du partir plus tôt »
Le licenciement de José Anigo fin septembre n'avait pas fait beaucoup de bruit. L'ancien directeur sportif de l'OM a été remercié en septembre : « Je m'y attendais un peu, a reconnu le Marseillais. J'ai été licencié purement et simplement. Il y a une procédure en cours, mes avocats sont sur le coup. Cela me fait de la peine que ce soit passé comme ça. Il y a les aspects financiers mais ça c'est rien du tout, c'est surtout les émotions, la vie qu'on y a passé... Mais c'est comme ça. » A Marseille, José Anigo a cumulé les rôles dans l'organigramme du club. Joueur (1979-1987), directeur du centre de formation (1997), entraîneur (2001, 2004, 2013-2014), directeur sportif (2004-2014) puis directeur du développement international de l'OM en Afrique (2014-2016), il a quand même affirmé qu'il aurait peut-être dû quitter le club phocéen il y a quelques années. « J'aurai peut-être dû partir plus tôt, après le titre de champion en 2010. »

 
49 commentaires - L1 - Marseille : Didier Deschamps, Vincent Labrune, Basile Boli... José Anigo règle ses comptes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]