Karim Rekik remet le nez à la fenêtre

Karim Rekik remet le nez à la fenêtre  ©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 27 février


Malgré l'élimination en seizièmes de finale de la Ligue Europa et un temps de jeu fluctuant, Karim Rekik, le défenseur central néerlandais de Marseille, se montre confiant. Individuellement et collectivement, l'ancien Citizen préfère aller de l'avant.

Auteur d'une prestation intéressante malgré l'élimination de jeudi soir contre l'Athletic Bilbao (seizièmes de finale de la Ligue Europa), Karim Rekik, le défenseur central de Marseille, s'est présenté ce vendredi en conférence de presse. Alors que les Phocéens ont désormais rendez-vous dimanche avec le Gazélec Ajaccio (28eme journée de Ligue 1), l'ancien joueur de Manchester City reste frustré de la fin de l'aventure européenne. « Nous n'avons pas complètement digéré, a-t-il expliqué devant les journalistes. On a joué deux fois mieux que Bilbao. Face à eux, on a mieux joué à domicile et à l'extérieur. Ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions. »

Mais malgré la déception après cette double confrontation avec les Basques, Karim Rekik veut aller de l'avant. Barré par le duo Nkoulou-Rolando, l'international néerlandais de 21 ans espère avoir marqué des points aux yeux de Michel, l'entraîneur des coéquipiers de Steve Mandanda. « J'ai confiance en moi, poursuit celui qui est sous contrat jusqu'en juin 2019 avec le club du président Vincent Labrune, qui a déboursé 5 M€ pour le recruter l'été dernier. Je suis jeune et j'ai tout l'avenir devant moi. C'est bien de jouer deux fois en quatre jours. Je suis toujours prêt quand on fait appel à moi. »

Une attitude qui ne laisse pas insensible son coach, qui est aussi passé par la case point-presse. « J'ai beaucoup d'espoir avec le groupe actuel, a déclaré le technicien espagnol, qui a beaucoup apprécié la prestation de ses troupes à San Mamés. Des joueurs comme Rekik ont répondu présent. Il a vraiment été excellent hier (jeudi). Je ne m'attendais pas à le voir à ce niveau-là. » Alors que Nicolas Nkoulou sera suspendu contre les Gaziers, Karim Rekik devrait avoir l'opportunité de confirmer en championnat. Et peut-être de regagner ses galons de titulaire.

 
1 commentaire - Karim Rekik remet le nez à la fenêtre
  • Voila la différence entre une équipe Bilbao qui joue pratiquement chaque saison les coupes européennes et une équipe de l'OM que j'aime en vers et contre tout, avec des joueurs non expérimentés dans ces compétitions. Je pense que cette année c'est une année blanche . Si on finit 5ème on aura remplit le contrat Je l'espère !!

    Une année blanche depuis combien d'années, les nostalgiques du siècle dernier ?????????
    Bilbao, c'est comme Marseille, abonné à la ligue Europa, alors on s'écrase doucement , svp..............

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]