Cinquièmes, les Marseillais n'ont plus qu'à finir le travail

Cinquièmes, les Marseillais n'ont plus qu'à finir le travail©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le lundi 15 mai 2017 à 07h24

Il y eut ce but litigieux. Ce poteau dans la foulée. Ou encore cette barre juste avant la pause, et ces grossiers ratés de Gomis et Vainqueur face au but adverse en fin de match.

Comme souvent à Bordeaux, tous les vents ont soufflé contre l'Olympique de Marseille. Mais à défaut de gagner, le club phocéen a su ramener un point de son déplacement en Gironde. Un point qui lui permet de garder la main dans la course à la cinquième place qualificative pour la Ligue Europa avant l'ultime journée. Les Marseillais accueilleront Bastia, tandis que Bordeaux ira à Lorient. Deux clubs engagés dans la lutte pour le maintien.

Garcia reste méfiant

« Il y a de la satisfaction. On était venu pour gagner et assurer notre place en Europe, mais on est revenu au score et c'est important », a salué Florian Thauvin au coup de sifflet final sur Canal+ Sport. Une analyse partagée par son entraîneur, qui invite maintenant ses joueurs à mettre un dernier coup de collier avant les vacances. « On reste devant, cinquième, c'est un bon point évidemment. Il faut finir le travail, aucun match n'est gagné d'avance. On va jouer une équipe de Bastia qui a gagné ce soir et qui lutte pour sauver sa place en L1 ou accrocher les barrages. Ce sera un match à enjeux mais on sera au Vélodrome, prévient Rudi Garcia en conférence de presse. On a très envie d'y être mais on va se reposer car ce soir on a laissé pas mal d'énergie, nous comme Bordeaux, car c'était un beau match de haut de tableau de L1. »

Particulier pour Thauvin

Comme lors de la réception de Nice dimanche dernier, le Vélodrome sera donc bouillant pour ce final avec l'Europe comme cadeau à déballer. « Tout va se jouer chez nous, au Vélodrome, face à cette équipe de Bastia qu'on va tacher de bien recevoir », annonce Bafé Gomis. Une équipe corse qui a fait le nécessaire pour continuer à rêver du maintien en battant Lorient dimanche soir (2-0). Pour se sauver ou terminer barragiste, le Sporting aura besoin d'une victoire, combinée à un faux-pas de Lorient ou de Caen. Un scénario particulier pour un homme : Florian Thauvin. « Ça va être une semaine particulière pour moi. On a absolument besoin de gagner et en même temps j'ai envie que Bastia reste en Ligue 1 », soufflait de dépit celui qui a porté les couleurs du club corse pendant deux ans. Pourtant, s'il veut encore être fêté par le public marseillais dans une semaine, il lui faudra être le bourreau du club qui l'a révélé.

 
5 commentaires - Cinquièmes, les Marseillais n'ont plus qu'à finir le travail
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]