L1 - LOSC : Entre Rudi Garcia et Lille, l'affection est toujours la même

L1 - LOSC : Entre Rudi Garcia et Lille, l'affection est toujours la même©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 18 décembre 2016 à 07h29

Le duel entre l'OM et Lille ce dimanche (17h00, 18eme journée de Ligue 1) n'a rien de commun pour Rudi Garcia.

Trois ans et demi après son départ, l'entraîneur français va affronter le club nordiste pour la première fois. Un club avec lequel il a remporté le championnat et la Coupe de France en 2011, et où il n'a jamais fait moins bien que sixième (lors de sa dernière saison) en cinq saisons sur le banc. C'est au LOSC que Rudi Garcia a changé de dimension et est devenu le grand entraîneur qu'il est aujourd'hui. C'est là-bas que l'ancien coach du Mans a acquis un statut lui permettant ensuite de prendre en main la Roma puis l'OM.
Garcia : « Quand on vit ça, on est amis pour la vie »
« Je suis toujours les résultats depuis que je suis parti, a glissé Rudi Garcia en conférence de presse cette semaine. J'ai revu Pierre-Alain Frau d'ailleurs à Sochaux. On en a parlé. On n'était pas programmés pour réaliser ce doublé en 2011. Quand on vit ça, on est amis pour la vie. J'ai passé onze ans dans ce club, en tant que joueur et entraîneur, rappelle celui qui a passé plus de 250 matchs sur le banc des Dogues. Maintenant, le pire ennemi du LOSC dimanche, c'est moi ! Car je veux vraiment prendre ces trois points. J'aimerais faire avec l'OM ce que j'ai réussi avec Lille. » Car si Lille était redevenu un club qui compte en France grâce à Vahid Halilhodzic et Claude Puel, c'est sous Rudi Garcia qu'il s'est imposé comme une référence en termes de résultats et de jeu.
Mavuba : « Quand tu sors d'un entretien avec lui, t'es regonflé à bloc »
Dans le Nord de la France, son passage a marqué tout le monde, à commencer par son ancien capitaine Rio Mavuba. « Il a une vraie faculté à transmettre aux joueurs, à leur donner confiance. Quand tu sors d'un entretien avec lui, t'es regonflé à bloc, il ne peut rien t'arriver. Il voit toujours bien les choses, se souvient le milieu lillois. Moi quand j'ai signé à Lille, même si on sortait d'une bonne saison avec Claude Puel, on a fini septième alors qu'on était quinzième à la trêve. Pour me convaincre de rester, il me disait qu'il allait continuer à recruter des joueurs importants et au final c'est ce qu'il a fait et on a gagné le titre. » « Tout le mérite lui revient d'avoir fait gagner le club avec un doublé coupe-championnat en produisant un jeu très intéressant. Cela représente les belles années du club et tout le mérite lui revient », rappelle Patrick Collot, qui n'a croisé Garcia que quelques mois en 2013 au moment où il a rejoint la cellule recrutement.
Garcia : « Si la vente se réalise, je veux juste féliciter M.Seydoux »
Comme Marseille il y a quelques semaines, Lille pourrait bientôt changer de propriétaire et débuter un nouveau chapitre. Une situation qui n'a pas échappé à Rudi Garcia. L'entraîneur de l'OM a tenu à saluer Michel Seydoux, dont le départ est maintenant imminent. « Si la vente se réalise, je veux juste féliciter Michel Seydoux, le président. C'est un homme qui a compté dans mon parcours. J'ai eu la chance de travailler avec lui et aussi avec Jean-Michel Vandamme ou Frédéric Paquet. On était unis et ce titre, on l'a gagné ensemble. » Le natif de Nemours n'oublie pas que le président du LOSC l'a rappelé en 2009 après l'épisode de son faux-licenciement. Sans cette deuxième chance, jamais Rudi Garcia n'aurait été champion de France dans le Nord...

 
1 commentaire - L1 - LOSC : Entre Rudi Garcia et Lille, l'affection est toujours la même
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]