Chelsea ou pas, les Dogues promettent de mettre le pied

Chelsea ou pas, les Dogues promettent de mettre le pied©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 12 février

Dernier adversaire du PSG avant le choc face à Chelsea mardi, Lille espère créer l'exploit ce samedi (17h00, 26eme journée de Ligue 1). Et même si les Parisiens ont un match capital trois jours après, les Dogues entendent mettre une agressivité de tous les instants dans la partie.

On aurait tendance à penser que le huitième de finale de Ligue des Champions entre le PSG et Chelsea, mardi prochain, relève de « l'intérêt supérieur du football français », comme le veut la formule que nos dirigeants se plaisent à employer. Il est vrai que le club parisien étant le dernier engagé en C1, sa qualification pour les quarts de la compétition ferait le plus grand bien au coefficient UEFA de la France. Pour autant, Lille, dernier adversaire du PSG avant ce rendez-vous, ce samedi (17h00, 26eme journée de Ligue 1), n'entend pas lever le pied au Parc des Princes.

Antonetti : « Il y a une fenêtre de tir, il faut la saisir »
« On a toujours un coup à jouer, mais à la sortie c'est compliqué quand même, a expliqué Frédéric Antonetti en conférence de presse. Il y a une fenêtre de tir pendant le match, il faut la saisir, pour l'instant personne n'y est arrivé. Mais si on ne saisit pas cette opportunité, on n'a aucune chance. » Et pour avoir une chance de s'imposer, ce que personne n'a encore réussi en France cette saison, les Dogues entendent mettre beaucoup d'engagement et d'agressivité. Car selon le coach nordiste, le club de la Capitale est excellent aussi dans ce domaine-là. « Le PSG est coriace et a beaucoup d'arguments. Vous savez, au niveau physique, ceux qui mettent le plus d'impact physique en Ligue 1, je pense que ce sont les Parisiens. Ça fait partie des qualités du footballeur de haut-niveau. »

Mavuba : « L'agressivité fait partie du jeu »
« Comme toutes les équipes, on a envie de faire un coup là-bas, mais on sait que c'est très difficile », reconnait Rio Mavuba. Mais le capitaine du LOSC rejoint son entraîneur sur l'importance de la dimension physique ce samedi. « Peu importe le joueur, si tu ne l'agresses pas dans le bon sens du terme, si tu le laisses dans son confort, il va s'en sortir, prévient l'international tricolore. Il faut mettre de l'intensité, du contact, ça me paraît logique. Contre le PSG encore plus. On prépare notre match sans se dire qu'on va les blesser, que derrière ils ont un gros match dans trois jours, qu'ils vont peut-être avoir peur, on va se concentrer sur ce qu'on a à faire. Mais forcément que dans un match de haut niveau face au PSG, l'agressivité fait partie du jeu. » Les hommes de Laurent Blanc sont prévenus.

 
3 commentaires - Chelsea ou pas, les Dogues promettent de mettre le pied
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]