L1 - Dijon : Wesley Saïd privé de déplacement à Rennes pour un accord moral

L1 - Dijon : Wesley Saïd privé de déplacement à Rennes pour un accord moral©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le jeudi 17 août 2017 à 16h11

Le Bien Public a confirmé jeudi que Wesley Saïd ne jouerait pas avec Dijon lors du déplacement à Rennes samedi (20h00). Un forfait qui trouve sa source dans un accord moral trouvé entre les deux clubs au moment du transfert de l'attaquant vers le DFCO.

C'est un accord moral d'un nouveau genre qui risque de créer une jurisprudence dans le football français. S'il était de coutume de demander à ce qu'un joueur prêté ne puisse pas affronter le club auquel il appartient, même si cela n'a rien de légal, Rennes est allé encore plus loin avec Dijon au moment de finaliser le transfert de Wesley Saïd (22 ans) au DFCO contre 1,5 million d'euros. En effet, il a été demandé aux dirigeants côte-d'oriens que l'ancien Lavallois ne puisse pas être aligné face à son club formateur samedi lors du match aller entre les deux équipes (20h00). « Au moment du transfert du joueur, il y a eu cet accord moral entre les deux clubs, selon lequel Wesley ne pourrait pas disputer le match aller, avait confirmé Olivier Dall'Oglio à L'Equipe mercredi. Il est forcément déçu et nous aussi, car cela ne nous arrange vraiment pas. » Le natif de Noisy-le-Grand, titulaire lors des deux premières journées de L1 (buteur face à Monaco), n'est pourtant plus lié contractuellement au Stade Rennais. Le Bien Public fait savoir que Dijon a bien tenté de faire sauter cette clause ces dernières heures, mais se sont heurtés à un refus catégorique.
« Des pratiques qui renvoient aux heures les plus sombres »
Un coup dur pour le dernier de L1, qui doit déjà faire sans Benjamin Jeannot, forfait pour cette rencontre en raison d'une blessure. L'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) a publié dans la journée de jeudi un communiqué pour dénoncer cette nouvelle pratique : « A l'heure où le football professionnel français se vante d'être entré dans une nouvelle dimension, voilà bien des pratiques, qui le renvoient à ses heures les plus sombres, là où l'illégalité côtoie l'amoralité, alors qu'il devrait justement profiter du vent nouveau pour surfer sur la bonne vague et donner de lui une image assainie, seule susceptible de lui ouvrir les portes d'un changement réel et durable. L'UNFP dénonce et condamne cet accord d'un genre nouveau, qui prive le joueur de son droit au travail et donne du football professionnel français une image réellement négative, qui donne du grain à moudre à ses détracteurs et décourage les investisseurs potentiels. Que chacun, dans ce dossier, prenne ses responsabilités. Et le plus vite sera le mieux ! » En attendant, Saïd sera privé de retour au Roazhon Park, où il n'a jamais été considéré comme un titulaire indiscutable (39 apparitions toutes compétitions confondues).

 
1 commentaire - L1 - Dijon : Wesley Saïd privé de déplacement à Rennes pour un accord moral
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]