L1 - Dijon : D'une première période " dégueulasse " au réveil

L1 - Dijon : D'une première période " dégueulasse " au réveil©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 03 décembre 2016 à 00h17

Dijon est revenu de très loin pour arracher le match nul contre Caen vendredi en ouverture de la 16eme journée de L1 (3-3). Un résultat que les Dijonnais savourent à sa juste valeur.

Rien ne se passe comme prévu avec Dijon. En une semaine, le DFCO a été l'acteur principal de trois matchs fous en L1. Le promu bourguignon s'est d'abord incliné à Bordeaux samedi dernier après avoir mené jusqu'à la 88eme minute (3-2), avant d'arracher mardi le nul contre Monaco à la 87eme (1-1). Cette fois, il a fait encore plus fort, en remontant deux buts à Caen en infériorité numérique pour ramener un point de son déplacement au stade Michel d'Ornano (3-3). Un résultat que les Dijonnais savouraient pleinement après le coup de sifflet final. « Ça a été une très mauvaise première période pour nous, du début à la fin, on n'est jamais entrés dans le match, a regretté au micro de Canal+ Julio Tavares, auteur dans ce match des deux premières passes décisives de sa carrière en L1. On a été punis logiquement et le coach nous a remonté les bretelles. Il nous a dit de ne pas faire attention au score, de jouer et de faire une meilleure mi-temps, ce qui n'était pas dur. On s'est déchiré, on a réussi à égaliser. »
Reynet : « Le coach nous disait qu'on était complètement fous »
Autre artisan de ce résultat, Baptiste Reynet réalisé deux arrêts décisifs, l'un à 3-1, l'autre à 3-3. Le gardien dijonnais a confirmé le grain de folie qui règne dans son équipe depuis le début de la saison. « Le coach nous disait qu'on était complètement fous. On fait une première période dégueulasse, on est passés complètement à côté et on s'est réveillé en deuxième. Je ne sais pas pourquoi on a besoin d'une mi-temps pour se mettre dedans, il faut peut-être jouer à dix. C'est dommage de prendre trois buts. » Surtout que Caen n'avait plus marqué trois buts en première période en L1 depuis le 21 février 2015. En même temps, Malherbe n'avait plus perdu des points dans un match où il menait par au moins deux buts d'avance depuis mai 2011 et un nul 2-2 contre l'OM. Voilà la statistique que Dijon voudra retenir de son voyage en Normandie.

A voir aussi :
>>>Le compte-rendu du match

 
1 commentaire - L1 - Dijon : D'une première période " dégueulasse " au réveil
  • faute professionnelle messieurs les caennais.ca sert à quoi les 3 axiaux défensifs lorsque l'on ne fait pas de l'individuel face à une équipe diminuée à 10.Tavarès vous a mis la misère à chaque prise de balle. Bravo à kamaroh ,essayer de le garder celui là!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]