Rennes a encore eu besoin d'un miracle

Rennes a encore eu besoin d'un miracle©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 12 février

Un but contre son camp d'Arnold Bouka Moutou dans les arrêts de jeu a offert une victoire inespérée aux Rennais contre Angers vendredi (1-0). Un succès étriqué qui permet aux Bretons de se replacer provisoirement dans le Top 5.

Le debrief
La patte Courbis, c'est donc ça. La deuxième victoire de Rennes en championnat depuis son arrivée sur le banc a suivi le même mode opératoire que la première : un succès à domicile contre un promu sur un but contre son camp de l'adversaire dans les derniers instants de la partie. Après le Gazélec Ajaccio, c'est Angers qui en a été la victime vendredi en ouverture de la 26eme journée de L1. Un petit miracle pour les Rennais, qui dépassent le SCO au classement avec ce succès et s'installent provisoirement dans le Top 5. Mais le résultat ne doit pas faire oublier une prestation très terne, même si le but est venu couronner l'unique temps fort des Bretons dans la partie.

Avant cela, ils n'avaient jamais su faire fructifier leurs 65% de possession. La faute à une animation offensive bien trop pauvre et à une transition défense-attaque trop lente après la récupération du ballon. Devant un bloc angevin qui a retrouvé toute sa solidité, ça ne pardonne pas. Le hic pour le SCO, c'est qu'il n'a que trop enchaîné trois passes et a mal géré les boulevards qui se sont ouverts dans la formation rennaise pendant la dernière demi-heure. Il a finalement été puni sur un coup du sort et ses difficultés de 2016 se confirment (six points sur 21 possibles). Et pendant ce temps-là, Rennes avance mathématiquement. Mais dans le jeu...

Le classement de Ligue 1 | Le classement des buteurs | Les résultats de la journée

Le film du match
1ere minute Lancé sur la gauche, Diers adresse un centre au deuxième poteau. Le ballon lobe Costil et Sunu est seul pour reprendre de la tête de près. Mais l'ailier angevin manque le cadre dans une situation où il était plus difficile de se rater que de la mettre au fond.

45eme minute Coup-franc excentré sur la gauche pour Rennes. Salles-Lamonge s'en charge et Sio coupe son centre au premier poteau. La tête de l'ancien Rennais se loge dans la lucarne, mais le but est logiquement refusé pour une position de hors-jeu de Cheick Mbengué, qui fait action de jeu en gênant grossièrement Petric.

69eme minute A la tombée d'une longue transversale d'Armand, O.Dembélé profite d'un dédoublement de Danzé sur son côté droit pour rentrer sur son pied gauche. Son tir puissant des 25 mètres au ras du sol heurte le poteau d'un Petric qui semblait battu sur l'action.

77eme minute Après une récupération haute d'I.Traoré, le défenseur du SCO lance Diers dans la surface de réparation. Le milieu angevin adresse un centre-tir qui passe devant le but rennais sans être touché.

86eme minute Ntep déborde sur la gauche et centre dans la défense angevine. A hauteur des six mètres, Grosicki passe devant tout le monde et est le premier sur le ballon. Mais sa reprise à bout portant est sortie par Petric.

88eme minute Corner sur la gauche pour Rennes. Ntep l'enroule et Danzé s'élève plus haut que tout le monde pour placer sa tête. Petric est attentif pour dévier le ballon d'un réflexe de la main droite.

90eme minute+2 (1-0) Nouveau corner pour les Rennes. Ntep s'en charge à nouveau et son centre tendu est dévié au premier poteau, ce qui trompe Bouka Moutou, qui touche involontairement de la tête et le pousse au fond de ses propres filets à bout portant. Petric ne peut rien.

Les joueurs à la loupe
Rennes Une deuxième mitigée pour GOURCUFF. Entré à la pause et à la place du jeune SALLES-LAMONGE, qui a souffert face au puissant milieu d'Angers pour sa première titularisation avec le groupe pro, il n'a pas donné la vitesse qui manquait au jeu rennais. Encore en quête de repères, il a trop souvent joué vers l'arrière et minimisé les prises de risques. O.DEMBELE s'est encore montré le Rennais le plus dangereux offensivement, avec son insouciance et sa qualité dans la conduite de balle. Surtout que NTEP court toujours après sa meilleure forme, même s'il a déjà ait de belles différences sur son aile, et que SIO ne fait pas grand-chose pour retourner un Roazhon Park qui l'a pris en grippe.

ANDRE a compensé un trop grand déchet technique par une grosse activité et une belle présence dans les duels aériens, même face à Ndoye. G.FERNANDES a rendu une nouvelle copie propre au milieu, avec un sacré abattage à la récupération. Bien plus entreprenant que MBENGUE, DANZE a brillé par ses projections vers l'avant et a bien bloqué son couloir défensivement. Le jeu long précis d'ARMAND a permis de solutionner par instants les soucis de Rennes dans la construction, alors que P.MENDES a fait admirer son sens du positionnement et de la couverture. COSTIL a bien fait le peu qui lui a été demandé. AngersLa charnière angevine, c'est vraiment du solide. I.TRAORE et R.THOMAS ont réalisé une nouvelle prestation de haute volée. Si le second n'a pas toujours réussi ses relances, son impact dans les airs et sa sérénité de tous les instants sécurise l'édifice. Débordant d'envie, le premier se laisse parfois emporter par ses intentions, mais il n'y a pas grand-chose à lui reprocher sur sa prestation du soir. Résultat, PETRIC n'a pas été très sollicité, jusqu'à deux parades décisives au cours des cinq dernières minutes. ANGOULA est monté en puissance au fil des minutes après un début de match compliqué. MANCEAU s'est appliqué à bien défendre avant de songer à attaquer, et il l'a bien fait.

Devant un SAISS toujours aussi impérial dans son rôle de ratisseur de ballons et de premier relanceur, NDOYE n'a pas eu son influence habituelle sur le jeu du SCO. C'est finalement DIERS qui s'est mis en évidence, en se trouant impliqué sur les deux meilleures opportunités de son équipe. KETKEOPHOMPHONE n'a pas retrouvé la lumière égarée ces dernières semaines. Pas plus qu'un M.YATTARA à la peine en pointe et un SUNU qui ne s'est jamais remis de l'énorme occasion ratée en tout début de match. Entré à la place de l'ancien d'Arsenal, BENRAHMA n'a pas fait beaucoup mieux, négociant mal des situations de contre en fin de rencontre.

Monsieur l'arbitre au rapport
Match réussi pour Stéphane Lannoy, qui n'a pas sorti les cartons trop rapidement et qui a toujours pris les bonnes décisions, même dans une fin de match tendue.

Ça s'est passé en coulisses…
- Romain Danzé a porté le brassard du Stade rennais pour la 150empe fois de sa carrière, plus de cinq ans après sa première, contre Lyon le 6 novembre 2010 (1-1).

- Alexandre Letellier a déclaré forfait de dernière minute. Le gardien d'Angers, touché à l'entraînement jeudi, n'a pas pris part au déplacement. Denis Petric l'a remplacé dans le but du SCO et Mattéo Petitgenet en était sa doublure.

La feuille de match
L1 (26eme journée) / RENNES – ANGERS : 1-0
Roazhon Park (20 000 spectateurs environ) Temps frais - Pelouse correcte Arbitre : M.Lannoy (6) But : Bouka Moutou (90eme+2 csc) pour Rennes Avertissements : M.Yattara (23eme) pour Angers Expulsion : Aucune Rennes Costil (5) – Danzé (cap) (6), P.Mendes (6), Armand (6), Mbengué (5) – G.Fernandes (6), B.André (6) - O.Dembélé (6), Salles-Lamonge (5) puis Gourcuff (46eme) (5), Ntep (5) – Sio (3) puis Grosicki (73eme) N'ont pas participé : Ab.Diallo (g), Moreira, Diagne, Baal, P.Henrique Entraîneur : R.Courbis

Angers Petric (6) – Angoula (5), I.Traoré (7), R.Thomas (6), Manceau (5) – C.Ndoye (cap) (5), Saïss (6), Diers (5) - Ketkeophomphone (4), M.Yattara (3) puis Bouka Moutou (54eme), Sunu (non noté) puis Benrahma (44eme) (3) N'ont pas participé : Petitgenet (g), Bourillon, Ngosso, Nsamé, Karanovic Entraîneur : S.Moulin

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie… Tous les résultats et les classements en un coup d'oeil

 
6 commentaires - Rennes a encore eu besoin d'un miracle
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]