Nice - ASSE : Les Aiglons font plier les Verts

Nice - ASSE : Les Aiglons font plier les Verts©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le samedi 07 mai 2016 à 23h29

Nice a battu Saint-Etienne à l'Allianz Riviera grâce à un double de Valère Germain dans les cinq dernières minutes. Les Verts, nerveux et peu ambitieux, ont terminé à neuf.

Le debrief
Pendant longtemps, Nice a cru que ce match allait lui échapper. Puis Valère Germain a apporté la lumière. A la réception d'un centre de Plea, l'attaquant prêté par Monaco est parvenu à tromper Stéphane Ruffier une première fois à bout portant avant de faire preuve de beaucoup de lucidité quelques minutes plus tard. Le tout en cinq minutes. Et pourtant, les Niçois ont douté pendant 85 minutes. Ne trouvant pas de réponse adéquate alors que les Stéphanois avaient bombé le torse en sortant la boite à gifles, les Aiglons ont souvent manqué de justesse technique.

Poussés par un stade plein, les hommes de Claude Puel ont profité des exclusions méritées de Malcuit et Tabanou pour prendre l'avantage. Saint-Etienne a pourtant tenu pendant un certain temps avant de complètement craquer. Les Verts, qui étaient venus pour contenir les Aiglons, sont tombés dans leur propre piège à force de jouer trop physique. A 9 contre 11 dans le dernier quart d'heure, l'ASSE a logiquement cédé.

Heureusement que Valère Germain est sorti du bois au bon moment car il n'y aurait pas eu grand-chose à retenir de cette rencontre où la rigueur des Verts avait pris le pas sur les ambitions niçoises. Des fautes, des mauvais gestes et même des échauffourées, ce sommet devait être palpitant, il l'a été dans les cinq dernières minutes. Nice a sécurisé encore un peu plus sa quatrième place et entrevoit même Monaco au bout de son viseur.
Le film du match
8eme minute
Valère Germain est légèrement déséquilibré dans la surface par Tabanou qui l'a empêché de tirer alors qu'il était entré dans la surface. L'arbitre ne siffle pas penalty.

11eme minute
Le Marchand commet une grosse faute sur Eysseric mais se fait très mal en retombant sur ses appuis. Le défenseur souffre et est évacué sur une civière. Il est remplacé par Genevois.

17eme minute
But refusé à Baysse ! Le défenseur est à la réception d'un coup franc brossé de Ben Arfa. Le défenseur prêté par l'ASSE marque en deux temps mais il est signalé hors-jeu.

31eme minute
Roux est tout près de marquer ! Après un corner bien frappé par Tabanou, l'ancien Lillois claque une tête que Koziello repousse sur sa ligne. Cardinale était battu.

33eme minute
Première fulgurance de Ben Arfa qui perce plein axe. Le Niçois élimine plusieurs joueurs avec beaucoup de facilité mais manque complètement sa frappe du gauche en entrant dans la surface.

39eme minute
Plea manque le cadre ! Quelle occasion niçoise ! L'OGCN développe rapidement un jeu de passes rapides au sol. Germain décale Plea qui se présente face à Ruffier. L'attaquant des Aiglons croise trop sa frappe et rate le cadre.

55eme minute
Une minute après avoir écopé d'un premier avertissement, Malcuit commet une intervention très en retard sur Plea. Deuxième carton jaune et donc exclusion pour le Stéphanois.

68eme minute
La parade de Ruffier ! Seri se charge d'un coup franc à 20 mètres. Il contourne le mur et oblige le gardien stéphanois à se détendre.

71eme minute
Ruffier encore ! Le gardien des Verts réalise une belle parade réflexe devant Germain qui avait repris un centre de Plea.

72eme minute
Carton rouge pour Tabanou ! Le latéral gauche met un coup de pied volontaire à Pied alors que les deux joueurs étaient au duel et que le ballon venait de sortir des limites du terrain. Le Stéphanois paye son geste d'humeur. L'ASSE va finir à neuf.

86eme minute (1-0)
Un centre de Plea côté droit est parfaitement repris par Germain, qui conclut du pied et en beauté en trompant Ruffier.

89eme minute (1-0)
Germain pour le 2-0 ! Quelle lucidité de l'attaquant qui trompe Ruffier après avoir été lancé par Perreira.
Les joueurs à la loupe


Nice
Il était attendu comme le sauveur, il a déçu. BEN ARFA s'est montré bien trop discret pour faire la différence. Esseulé, pas assez incisif dans ses prises de balle, le Niçois a manqué le coche. Mais il n'a pas été le seul à avoir été brouillon. KOZIELLO et SERI ont mis en avant leur qualité technique mais ils ont eu du mal à répondre au défi physique imposé par les Verts. Placé devant la défense, MENDY a assuré son rôle de sentinelle du mieux qu'il pouvait au milieu d'une marée de muscles. S'il a parfois été trop imprécis, PLEA s'est rattrapé en fin de match en offrant l'ouverture du score à GERMAIN. L'attaquant des Aiglons a été le détonateur niçois en inscrivant un doublé qui va peser lourd dans la balance. Sur le côté droit, PERREIRA a été très actif. PIED l'a beaucoup moins été. Soirée plutôt tranquille pour BAYSSE et GENEVOIS, entré rapidement après la blessure de LE MARCHAND. Quant à CARDINALE, peu de travail mais beaucoup de nervosité.



Saint-Etienne
Saint-Etienne ne développe pas un jeu très chatoyant et cela s'est encore vu ce soir. S'appuyant sur son assise défensive, l'ASSE a été trahie par MALCUIT et TABANOU qui ont été logiquement exclus après des fautes stupides. Pourtant, POGA ET THEOPHILE-CATHERINE avaient fait le job. A part mettre des coups, le trio LEMOINE-PAJOT-CLEMENT s'est manqué et a fini par prendre l'eau. Esseulé, ROUX n'a jamais été mis dans les bonnes conditions. Sur les ailes, ASSOUEKOTTO et EYSSERIC ont été inexistants. RUFFIER a retardé l'inévitable, comme souvent, avant de rendre les armes à son tour.
Monsieur l'arbitre au rapport
Benoit Millot a sorti beaucoup de cartons jaunes et même deux rouges mais toutes ses décisions se sont révélées justes.
Ça s'est passé en coulisses...
- Valère Germain a inscrit 14 buts cette saison en Ligue 1, son exercice le plus prolifique dans l'élite.

- Nice restait sur quatre matchs sans succès à domicile face à Saint-Etienne en Ligue 1 (2 nuls, 2 revers). La mauvaise série a pris fin.

- Stéphane Ruffier n'avait plus encaissé de but depuis 691 minutes en L1. Il n'était qu'à douze minutes de son précédent record en championnat (703 minutes entre le 9 novembre 2014 et le 10 janvier 2015).
La feuille de match
L1 (37eme journée) / NICE - SAINT-ETIENNE : 2-0

Allianz Riviera (35 596 spectateurs)
Beau temps - Très belle pelouse
Arbitre : B.Millot (7)

But : Germain (86eme et 89eme) pour Nice

Avertissements : Genevois (74eme) et Cardinale (76eme) pour Nice - Eysseric (21eme), Malcuit (54eme et 55eme), Cohade (74eme) et Lemoine (74eme) pour Saint-Etienne

Expulsions : Malcuit (55eme) et Tabanou (72eme) pour Saint-Etienne



Nice
Cardinale(6) - R.Pereira (6), Baysse (6), Le Marchand (non noté) puis Genevois (11eme - 5), Pied (4) - N.Mendy (cap) (5), Koziello (5), Seri (5) puis Traoré (76eme), Ben Arfa (4) - Plea (5), Germain (7) puis Bodmer (91eme)

N'ont pas participé : Hassen (g), Walter, A.Mendy, Puel
Entraîneur : C.Puel



Saint-Etienne
Ruffier (6) - Malcuit (3), Théophile-Catherine (5), F.Pogba (5), Assou Ekotto (4) - Clément (4), Lemoine (4), Pajot (4) puis Cohade (59eme) - Eysseric (3) puis Hamouma (70eme), Tabanou (2), Roux (4) puis Polomat (79eme)

N'ont pas participé : Moulin, Corgnet, Pierre-Gabriel, Maupay
Entraîneur : C.Galtier

 
7 commentaires - Nice - ASSE : Les Aiglons font plier les Verts
  • A mon avis Galtier a fait une erreur, de vouloir jouer la défense à outrance il a tout perdu, deux joueurs et donc le match.

  • Parmi les nombreux mauvais choix de Monaco cette saison, le prêt de Germain à Nice figure en bonne place!

  • J'ai toujours eu beaucoup de mal à comprendre les éloges sur Galtier. Ses plans défensifs tournent quasiment toujours au désavantage de l'ASSE mais il s'enferre quand même!!! On a vu des rencontres de l'Europa Ligue désastreuses, certaines de L1 insignifiantes et les médias ont continués à vanter ses qualités! L'argument du budget n'est pas recevable, celui des mauvais choix de jeu ou des mauvaises attitudes, lui, est une des raisons des performances très moyennes de cette équipe!!
    Mais où sont les Verts d'antan????

  • Quel merveilleux titre.J'aurais plutôt pensé que c'est l'arbitre qui avait puni les méchants verts face aux angéliques aiglons. Bon ce merveilleux arbitres aura au minimum un mois de congés payés sur la Côte d'Azur avec nanas fournies et deux places gratuites en logs pour la coupe Europa.

    Ben... Mets toi à sa place! C'est pas que j'veuille dénigrer l'hôtellerie stéphanoise, mais quand même, c'est pas facile de lutter...

    Votre remarque est très pertinente. Les hôtels ça pourrait aller mais la vue n'est pas la même.

  • Saint etienne ne mérite même pas cette cinquième place . Quand on est des gagne-petit à souvent 1-0 avec de la chance faut pas chercher une place Européenne . hé ! les gars , les poteaux sont ronds depuis longtemps !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]