Lyon termine bien 2016

Lyon termine bien 2016©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mercredi 21 décembre 2016 à 22h57

L'OL a fait le job, ni plus ni moins. Sans forcer leur talent, les Lyonnais ont validé leur succès à Monaco dimanche (1-3) en dominant Angers mercredi (2-0).

 
Le debrief
L'OL a fait le job, ni plus ni moins. Sans forcer leur talent, les Lyonnais ont validé leur succès à Monaco dimanche (1-3) en dominant Angers mercredi (2-0). Ils bouclent ainsi la phase aller avec une quatrième victoire consécutive en championnat et poursuivent leur remontée au classement. Ils ne sont plus qu'à dix points de Nice, restent à sept de Monaco et cinq du PSG, en attendant de savoir ce que la Commission de discipline de la LFP fera du match arrêté à Metz début décembre. Les Gones ont passé une soirée relativement tranquille, en partie grâce à l'ouverture du score rapide d'Alexandre Lacazette. Ils ont ainsi rendu caduc le plan de jeu de Stéphane Moulin, qui avait concocté en 3-5-2 qui se transformait en 5-5-0 en phase défensive. Impossible ou presque dans ces conditions pour le SCO de défendre en avançant. Et comme les Angevins étaient à la peine dans l'utilisation du ballon, ils ont eu un mal fou à porter le danger dans le camp adverse.

Ce qui peut leur donner des regrets, c'est qu'ils se sont montrés dangereux quand ils ont réussi à se projeter jusqu'aux abords du but lyonnais. Ils auraient même pu profiter d'un temps faible des hommes de Bruno Genesio au cœur de la seconde période, quand les Gones ne parvenaient pas à se mettre à l'abri à force de ronronner et d'afficher un déchet technique trop important dans les trente derniers mètres adverses. Ils ont fini par faire le break à cinq minutes du coup de sifflet final pour se libérer définitivement et ont savouré une fin de match sans encombre. Le SCO a ainsi enchaîné un septième match consécutif sans la moindre victoire en championnat (seulement deux points pris sur cette série) et voit la zone rouge se rapprocher encore. Il a désormais le même nombre de points que Metz, 18eme et barragiste virtuel. Autant dire que la seconde moitié de saison ne sera pas aussi sereine que la précédente, quand le maintien était déjà quasiment acquis à la trêve. Les Angevins avaient d'ailleurs bouclé 2015 par une victoire à Lyon qui avait gâché les adieux à Gerland. L'OL tient ainsi une petite revanche sur le destin.
Le film du match
9eme minute (1-0)
Contre-attaque lyonnaise suite à un corner pour Angers. A la tombée d'un dégagement de M.Diakhaby, Capelle se troue de la tête et les Lyonnais ont un quatre contre deux à jouer. Fekir joue le duel avec Manceau, qui s'impose. Mais le ballon revient sur Lacazette, qui termine le travail en une touche pour battre Michel au premier poteau.

13eme minute
Changement d'aile de Mangani pour Manceau sur l'aile droite. Le latéral angevin repique dans l'axe et prend sa chance du gauche à l'entrée de la surface. Son tir, légèrement de l'extérieur, fuit le cadre de Lopes, qui semblait sur la trajectoire.

38eme minute
Long centre de Manceau, qui avait combiné avec Mangani sur la droite. Diedhiou s'impose dans les airs pour remiser vers Pépé, plus prompt aux six mètres pour placer sa tête. Lopes est sur la trajectoire de cette reprise lobée, mais le gardien portugais se fait une petite frayeur en lâchant le ballon dans sa chute. Il s'en saisit dans un deuxième temps.

52eme minute
Décalé sur la droite, Fekir avance balle au pied et déclenche un centre soudain de l'intérieur du gauche au coin de la surface. C'est ajusté pour Lacazette, dont la tête contraint Michel à une parade peu académique pour dévier le ballon sur sa barre transversale.

53eme minute
Sur un long ballon dans la profondeur, Diedhiou joue le duel à l'épaule avec Yanga-Mbiwa et s'impose. Il joue en retrait avec Pépé, qui décale Mangani sur la gauche. Le centre de l'ancien Monégasque est déposé sur la tête de Ndoye au second poteau. La tête du capitaine du SCO lobe Lopes, mais heurte la barre transversale.

60eme minute
Coup-franc pour Angers, excentré sur la droite. Mangani délivre un centre parfait que Pavlovic coupe au point de penalty. Mais le défenseur croate du SCO déchire sa reprise de la tête et manque le cadre.

61eme minute
Lacazette hérite du ballon à l'entrée de la surface. D'un double contact, il élimine Pavlovic et se présente face à Michel dans un angle fermé. Il ne parvient pas à trouver le cadre sur son tir du gauche en force.

70eme minute
Coup-franc pour Lyon à 25 mètres du but angevin. Fekir prend ses responsabilités et tente sa chance du gauche. Sa frappe enroulée et puissante passe juste au-dessus de la lucarne de Michel.

84eme minute (2-0)
D'un ballon dans le dos de la défense, Gonalons lance Lacazette à la limite du hors-jeu. L'attaquant lyonnais est altruiste en remisant en une touche vers Fekir, qui termine le boulot d'un tir du droit à ras de terre passant entre les jambes de Michel.

85eme minute
Mangani profite d'un dégagement plein de la défense lyonniaise sur un centre venu de la droite pour prendre sa chance sans contrôle. Son tir tendu oblige Lopes à s'envoler sur sa gauche pour boxer le ballon.
Tops et flops

TOP 3

Avec opportunisme et sang-froid, LACAZETTE a claqué son treizième but en quatorze apparitions cette saison. Au-delà de sa réalisation, l'attaquant de l'OL a pesé dans le jeu, par ses remises et ses accélérations. Un match plein pour l'avant-centre lyonnais, passeur décisif en fin de match.

Forfait de dernière minute à Monaco, GONALONS n'a pas perdu le rythme pour autant. Sur la pente ascendante depuis deux bons mois, le capitaine des Gones a encore rendu une belle copie. Il a gratté nombre de ballons dans l'entrejeu et n'a jamais laissé respirer le milieu angevin.

Déjà contre Guingamp en Coupe de la Ligue et à Monaco le week-end, FEKIR avait envoyé des signaux positifs. Il a confirmé son retour en force ce mercredi. Même s'il ne s'est pas réellement mis en évidence lors de la première période, il a éclaboussé la seconde de son talent. Il a couronné tout ça d'un but en fin de match, son quatrième de la saison toutes compétitions confondues.


FLOP 3

Il a suffi de 45 minutes à RYBUS pour conforter Morel dans son statut de latéral gauche titulaire du onze-type lyonnais. L'international polonais a réalisé une entame catastrophique, entre ses approximations dans le placement et ses erreurs techniques. Une prestation très inquiétante.

Son intervention de la tête ratée en début de match sur un ballon anodin a coûté très cher à son équipe et a plombé toute sa première période. CAPELLE s'est ressaisi après la pause, mais le mal était fait. Ce rôle de piston gauche ne lui convient pas vraiment.

Encore et toujours ses soucis d'inconstance pour GHEZZAL. Décisif à Monaco dimanche, l'international algérien est passé à côté de son sujet cette fois. Il a manqué quasiment tout ce qu'il a tenté (77% de passes réussis, 21 ballons perdus) et n'a pas trouvé l'inspiration. Sans oublier que son investissement défensif reste suspect, pour ne pas dire plus.
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans un match qui aurait pu monter en tension par moments, Frank Schneider a bien maîtrisé son sujet e n'a jamais laissé les esprits s'échauffer. Une prestation réussie pour celui qui avait remplacé au pied levé Clément Turpin, déclaré inapte mardi.
La feuille de match
L1 (19eme journée) / LYON - ANGERS : 2-0

Parc OL (32 098 spectateurs)
Temps froid - Pelouse excellente
Arbitre : M.Schneider (6)

Buts : Lacazette (9eme) et Fekir (84eme) pour Lyon

Avertissements : Diedhiou (34eme) et Pavlovic (77eme) pour Angers

Expulsion : Aucune

Lyon
A.Lopes (6) - Jallet (6), Yanga-Mbiwa (5), M.Diakhaby (6), Morel (5) puis Rybus (46eme, 3) - Tousart (5), Gonalons (cap) (7) - Ghezzal (4) puis Cornet (67eme), Fekir (7), Valbuena (5) puis Ferri (82eme) - Lacazette (8)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Gaspar, Darder, Mateta
Entraîneur : B.Genesio

Angers
M.Michel (5) - Pavlovic (4), I.Traoré (5), R.Thomas (6) - Manceau (6), Ndoye (cap) (5), Santamaria (4), Mangani (5), Capelle (4) - Diedhiou (4) puis Toko Ekambi (59eme), Pépé (4) puis Sunu (65eme)

N'ont pas participé : Petric (g), P.Martinez, Jean-Tahrat, Doré, Saihi
Entraîneur : S.Moulin

 
5 commentaires - Lyon termine bien 2016
  • Aulas a rebâti un super bon club. Il a sorti Lyon de la L2 pour le mener où il est aujourd'hui. Le club a des finances saines, son propre stade de foot (il ne prend rien aux contribuables lyonnais).

    Septuble champion de France est l'OL n'est pas un grand club?

    Ah oui ils ont pas gagné la coupe des champions : mais avec les truquages actuels à tous les niveaux plus aucun club français ne pourra gagner cette p... de coupe !!

    Aulas - n'en déplaise aux rageux - est très apprécié et respecté par bon nombre de Présidents ... même de ceux qui ont hurlés au loup dernièrement ... mais ca devait pour pas se faire assassiner par la mafia russe hein??

    Maintenant dites moi les rageux?? Combien de très bons joueurs viennent de Lyon?? hein hein?? allez allez dites un peu !!

    Et apprenez à écrire correctement le français au moins!

  • A lire de tels commentaires, il y a de quoi s'affliger ! l' OL fait plaisir et forme depuis des années d'exellents joueurs. Merci Président Aulas.

  • Ou sont les monégasques pour commenter leur match ,c'est AULAS qui a payer l'arbitre pour que Monaco gagne ce soir est-ce que Vasilyev va le remercier

    LE parfait supporter de foot Rancunier, mesquin, petit.....LE vrai beauf !......Qui n'a toujours pas compris que Monsieur Hélas est détesté par la France entière....C'est factuel, et vos allusions douteuses à Monaco, Paris et ou Saint Etienne n'y changeront rien. Monsieur Hélas reste un sale type, un fouteur de m..... et un personnage arrogant et antipathique dont la détestation universelle rejaillit, hélas (!), sur son staff, ses joueurs et les supporters de 'OL.

    LD974 ? UN PETIT MONSIEUR QUI VIT DANS LA HAINE, qui ecrit HELAS PLUTOT QUE AULAS, par peur d'etre eventuellement attaquè , un pleutre !

  • Tien les débiles de Lyonnaischinois ce révéveilles .......

    avatar
    zero69  (privé) -

    Revenez commenter quand vous saurez écrire correctement, merci !

    Je ne pensais pas que de tels imbèciles existaient !

    Tronche de cake, retournes au CM1

    20% du capital c'est pas la mer de chine à boire non ? C'est pas comme couler à 100% dans le désert des qataris !!

  • Bravo l ol. À tous les monégasques nous avons gagner à 11 contre11,et vous ce soir un penalty imaginaire bravo le plongeons de falcao et vous avez jouer à 12contre10 que va dire votre president??????????

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]