Lyon a vraiment changé de visage

Lyon a vraiment changé de visage©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 08 avril 2016 à 22h33

Malgré une entame de match très imprécise techniquement, Lyon n'a eu aucun mal à dominer Montpellier ce vendredi soir. Une victoire qui symbolise à merveille le changement de visage de l'OL ces dernières semaines. Provisoirement, les Lyonnais sont deuxièmes.

Le debrief
Le match aller avait mis en lumière les carences immenses d'une équipe lyonnaise à la dérive. Le match retour aura été l'illustration parfaite de la métamorphose des derniers mois. A la Mosson, Lyon a affiché une sérénité digne d'un prétendant à la deuxième place de Ligue 1. Face à Montpellier, les hommes de Bruno Genesio n'ont pas été aussi séduisants qu'à Lorient dans le jeu, avec moins de vitesse et de redoublements, mais à aucun moment ils n'ont été mis en danger par une formation héraultaise inoffensive et pas rassurante défensivement. Encore une opportunité manquée de se rapprocher du maintien... Sur deux occasions initiées par Alexandre Lacazette, l'OL a trouvé le chemin des filets. Les deux fois par l'intermédiaire de Maxwell Cornet.

Grâce à cette victoire, Lyon est provisoirement dauphin du PSG, grâce à une meilleure différence de buts que Monaco, qui se déplacera à Lille dimanche (14h00). Une première cette saison. Plus qu'un symbole, la confirmation que cette équipe n'est plus du tout la même qu'à la fin de la phase aller. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le club du président Aulas a pu offrir un peu de temps à Nabil Fekir, entré pour les dix dernières minutes ce vendredi soir. Le temps de manquer de peu de tromper Geoffrey Jourdren d'un petit lob osé. L'avenir s'annonce radieux dans le Rhône...
Le film du match
19eme minute
Sur une passe peu académique de Cornet, Ghezzal s'emmène le ballon à l'entrée de la surface enclenche sa frappe. Trop écrasée et trop croisée, elle file à côté du but de Jourdren.

33eme minute (0-1)
But de Lyon ! Une mauvaise relance d'Hilton puis une tergiversation de Saihi permettent à Lacazette de récupérer le ballon aux 30 mètres. L'attaquant lyonnais glisse à Ferri qui lance Cornet en profondeur, lequel prend le dessus sur Congré et trompe Jourdren à ras de terre.

39eme minute (0-2)
But de Lyon ! Cornet double la mise ! Au départ de l'action, Lacazette sollicite le une-deux avec Ferri. L'attaquant de l'OL s'emmène le ballon sur la droite de la surface et peut servir Cornet, seul en retrait, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

75eme minute
Excellente ouverture de Ferri vers Lacazette. L'attaquant a du champ et rentre dans la surface à toute vitesse. Face à Jourdren, il frappe fort du pied gauche mais ne parvient pas à tromper le gardien de Montpellier.

80eme minute
Valbuena voit Bedimo qui prend son couloir. Il sert le Camerounais qui centre en première intention vers Lacazette qui n'a plus qu'à ouvrir son pied, mais l'attaquant lyonnais, aux six mètres, manque son geste.
Les joueurs à la loupe

Montpellier
Soirée frustrante pour JOURDREN, qui a pris deux buts sans pouvoir intervenir pour son grand retour à la compétition. Peu sollicité pour le reste, le gardien montpelliérain n'a pas été aidé par sa défense centrale. CONGRE est en retard sur les deux buts, et HILTON amène l'ouverture du score par une relance manquée plein axe. Sur les côtés, c'était heureusement bien mieux. ROUSSILLON a bien tenu Ghezzal, et W.REMY a été solide car même si Cornet marque un doublé, les deux buts de l'attaquant lyonnais viennent de perforations axiales. En sentinelle, match catastrophique de SAIHI, qui n'a passé que trente minutes sur la pelouse pendant lesquelles sa responsabilité est engagée sur l'ouverture du score.

A ses côtés, J.MARTIN a été l'un des rares joueurs héraultais au niveau. Beaucoup de ballons récupérés dans l'entrejeu, et une bonne alimentation vers BOUDEBOUZ et SANSON. Trop rarement, ces deux-là ont bien servi les attaquants du MHSC. Mais devant, NINGA, malgré sa vitesse, a manqué de justesse une fois le ballon entre ses pieds. M.YATABARE, lui, a tout raté.


Lyon
Au moment où Valbuena et Fekir reviennent, CORNET a bien choisi son moment pour retrouver le chemin des filets. A la Mosson, l'ancien Messin a inscrit un doublé en faisant parler sa science du placement. A l'origine des deux buts, on retrouve l'homme en forme du moment : LACAZETTE. Auteur d'une récupération pleine de hargne sur l'ouverture du score, il se mue en passeur décisif sur le second, après avoir sollicité le une-deux avec FERRI. Ce dernier, s'il a perdu beaucoup de ballons, a été à la base de toutes les actions de l'OL ce vendredi soir. Une nouvelle passe décisive à son actif sur le premier but de Cornet.

DARDER a été plus en retrait. Moins en jambes que ces dernières semaines, l'Espagnol n'a pas non plus été mis en valeur par le jeu lyonnais moins basé sur des passes rapides. En sentinelle, bon match de GONALONS, qui s'est juste fait peur sur une passe latérale interceptée qui aurait pu se révéler très dangereuse pour son équipe. Défensivement, encore un match réussi pour la charnière UMTITI et YANGA-MBIWA. Sur les côtés, BEDIMO n'a pas été très en vue offensivement. Une seule montée tranchante qui a néanmoins amené une belle occasion de but. A l'opposée, après une entame délicate avec des problèmes d'alignement, JALLET a parfaitement rectifié le tir. Dans son but, LOPES n'a pas été sollicité mais a multiplié les sorties pleines d'autorité.
Monsieur l'arbitre au rapport
Sur une pelouse de très bonne facture, M.Gautier n'a pas eu à beaucoup intervenir malgré un jeu haché en début de match. Trois cartons distribués à juste titre.
Ça s'est passé en coulisses...
- Absent depuis sept mois suite à une rupture des ligaments croisés, Nabil Fekir effectuait son retour dans le groupe de l'OL ce vendredi soir.

- Côté montpelliérain, un autre absent de longue date effectuait son grand retour ce vendredi. Geoffrey Jourdren, qui n'avait plus joué en championnat depuis la 2eme journée suite à une luxation de l'épaule, était titulaire face à Lyon.

- Le retour de Jourdren a poussé Laurent Pionnier sur le banc. Auteur d'un très bon et très long intérim, le deuxième gardien montpelliérain a été salué par le kop du stade de la Mosson : « Laurent Pionnier, ta fidélité mérite notre respect ».

 
La feuille de match

L1 (J33) / MONTPELLIER - LYON : 0-2

Stade de la Mosson (20 500 spectateurs environ)
Temps clair - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Gautier (6)

Buts : Cornet (33eme et 39eme) pour Lyon

Avertissements : Saihi (37eme) pour Montpellier - Cornet (65eme), Ferri (67eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune


Montpellier
Joudren (5) - W.Rémy (6), Congré (4), Hilton (cap) (4), Roussillon (5) - Saihi (2) puis B.Dabo (42eme, 5), J.Martin (5), Sanson (5), Boudebouz (5), Ninga (4) - M.Yatabaré (2)

N'ont pas participé : Pionnier (g), M.N'Diaye, J.Marveaux, Skhiri, So.Camara, Bakar

Entraîneur : F.Hantz


Lyon
Lopes (6) - Jallet (6), Yanga-Mbiwa (6), Umtiti (6), Bedimo (5) - Gonalons (cap) (6), Ferri (6), Darder (5), puis Tolisso (69eme) - Ghezzal (5) puis Valbuena (76eme), Lacazette (7), Cornet (7) puis Fekir (85eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), B.Koné, Grenier, Kemen

Entraîneur : B.Genesio

 
6 commentaires - Lyon a vraiment changé de visage
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]