L1 (J7) : Bordeaux vient à bout de Guingamp et grimpe sur le podium

L1 (J7) : Bordeaux vient à bout de Guingamp et grimpe sur le podium©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le samedi 23 septembre 2017 à 22h04

Toujours invaincu en Ligue 1, Bordeaux s'est imposé au Matmut Atlantique face à Guingamp grâce à des buts de Kamano et Mendy (3-1). Les Girondins, provisoirement troisièmes du classement, iront défier le PSG, autre équipe qui n'a pas encore connu la défaite, à Paris la semaine prochaine.

Le debrief
Des matches aussi haletants que ce Bordeaux - Guingamp, il n'y en aura pas 36 cette saison, surtout les samedis soir prochains. Une rencontre riche en occasions, en rebondissements et agréable à suivre. Tout a commencé par une histoire de penalties. Briand en a raté un d'entrée dès la troisième minute alors que Toulalan s'était complètement manqué en fauchant Thuram. Les Bordelais, par l'intermédiaire de De Preville ont eu aussi manqué leur penalty à la demi-heure de jeu. La seule différence, c'est que Kamano avait bien suivi pour reprendre le ballon et marquer. Une première période marquée par les nombreux avertissements, sept au total. Mais ces nombreux cartons jaunes n'ont pas été synonymes de jeu haché, mais plutôt de combat. Un duel acharné entre deux équipes qui se sont rendus coups pour coups.

Inférieurs techniquement, les Bretons ont quand même donné du fil à retordre aux Bordelais. A la première erreur, les hommes d'Antoine Kombouaré ont puni en recollant au score avec un peu de réussite juste après la pause. Malgré la débauche d'énergie de l'En Avant, les Girondins, plus à l'aise dans l'entrejeu, ont fini par faire craquer leurs adversaires. L'ancien Guingampais Mendy, bien servi par Malcom, a offert la victoire et le podium à cette formation aquitaine qui continue de s'élever. Le test de la semaine prochaine, à Paris face au PSG, fera office de révélateur.
Le film du match
2eme minute
Penalty pour Guingamp après un tacle complètement manqué de Toulalan sur Thuram. Carton jaune pour le capitaine bordelais, mais Costil repousse la tentative de Briand.

6eme minute
Kamano fixe la défense bretonne et transmet parfaitement à De Preville qui croise trop son piqué du droit.

11eme minute
Coup franc très dangereux pour Bordeaux, excentré côté droit de la surface. Malcom s'en charge et expédie sa frappe dans le mur. Le ballon revient sur le Brésilien qui tente sa chance de volée. C'est puissant, mais trop axial. Johnsson capte le cuir.

29eme minute
Penalty pour Bordeaux ! Kamano crochète Kerbrat qui commet la faute dans la surface. Sanction logique.

31eme minute (1-0)
De Preville s'élance, mais Johnsson repousse la tentative. Kamano a bien suivi et reprend du droit pour marquer.

46eme minute (1-1)
Superbe travail de Thuram qui élimine Toulalan avant de remettre à Salibur qui prend sa chance dans la surface. Le ballon est légèrement dévié par Jovanovic et trompe Costil.

52eme minute
Camara, bien trouvé côté gauche, prend sa chance du gauche. Le ballon se loge dans le petit filet.

54eme minute
Bordeaux à deux doigts de reprendre l'avantage. Sur un corner, Yankharé hérite du ballon dans la surface et reprend de volée. Sa tentative n'est pas cadrée.

56eme minute
Lancé dans la profondeur par Sabaly, Malcom pique son ballon pour tenter de tromper Johnsson qui était sorti. Le gardien guingampais ne se laisse pas tromper.

62eme minute
Salibur se charge d'un coup-franc à 25 mètres. Le tir est cadré, mais Costil se détend pour repousser la tentative.

63eme minute
De Preville resiste à Ikoko et tente sa chance en pivot. Le ballon finit sa course hors cadre.

70eme minute
Quelle sauvetage d'Ikoko sur sa ligne ! Après un arrêt fantastique de Johnsson devant Malcom, Mendy est servi au point de penalty, mais son plat du pied est repoussé par Ikoko sur sa ligne.

75eme minute (2-1)
Mendy libère Bordeaux ! Servi dans le dos de la défense par Malcom, l'ancien Guingampais croise bien son tir et trompe Jonhsson.

92eme minute (3-1)
Sankharé remonte le ballon et sert Cafu dans la profondeur. Le Bordelais place un plat du pied imparable qui scelle le sort de ce match.
Tops et flops

TOP 3

La recrue bordelaise, OTAVIO, a une nouvelle fois délivré une prestation de très grande qualité dans l'entrejeu. Premier relanceur et plaque tournante attitrée des Girondins, le milieu brésilien a été d'une propreté sans égal sur la pelouse. Personne n'a récupéré autant de ballons que lui.

Irrégulier ces derniers temps, François KAMANO a eu le mérite d'ouvrir le score en se trouvant bien placé sur le penalty raté de De Preville. Un penalty qu'il s'était lui-même procuré en se jouant de Kerbrat. Ses nombreuses accélérations ont déstabilisé l'arrière garde bretonne. Il a fini par être moins efficace en deuxième période.


Benoit COSTIL a été déterminant samedi soir. En stoppant un penalty dès la troisième minute, l'ancien Rennais a permis à son équipe de ne pas commencer sa soirée la tête sous l'eau. S'il ne peut rien sur le but encaissé, il a fait preuve d'une grande sérénité dans ses interventions et ses sorties a aériennes. La soirée presque parfaite.


FLOP 3
Rater un penalty après trois minutes lui aura pesé jusqu'à sa sortie à la pause. Jimmy BRIAND a été malheureux dans ses choix à Bordeaux. Pas ménagé par les défenseurs girondins, l'ancien Lyonnais a touché très peu de ballons et s'est montré très maladroit. Rarement disponible et mal placé, Kombouaré l'a sorti à la mi-temps pour des raisons tactiques. Guingamp a égalisé une minute plus tard...


Son intervention sur Kamano à la demi-heure de jeu, celle qui provoque le penalty, coute très cher. Christophe KERBRAT n'était pas dans un bon soir et cela s'est vu. Auteur de nombreuses fautes, le défenseur breton a passé un mauvais moment en tentant de contenir les accélérations de Kamano. Malcom lui a aussi rendu la vie difficile. Bref, une soirée à oublier.

Au-delà de son penalty raté, Nicolas DE PREVILLE a encore du mal à se fondre dans le moule de sa nouvelle équipe. Trop timide et pas assez mordant, l'ancien lillois s'est quand même procuré quelques occasions, mais il a surtout manqué de réalisme pour conclure.
Monsieur l'arbitre au rapport
Les deux équipes ont mis beaucoup d'engagement, mais les débats n'ont jamais dégénéré. Cela a facilité la soirée de Benoit Bastien. L'arbitre a souvent sifflé, mais toutes ses décisions étaient justifiées.
La feuille de match
L1 (J7) / BORDEAUX - GUINGAMP : 3-1
Matmut Atlantique (20 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse en bon état

Arbitre : M. Bastien (7)

Avertissements : Toulalan (2eme), Pellenard (34eme), Malcom (42eme), Lerager (44eme) pour Bordeaux - Sorbon (10eme), Ikoko (19eme), Kerbrat (40eme) pour Guingamp

Buts : Kamano (31eme), Mendy (75eme) et Cafu (92eme)pour Bordeaux - Salibur (46eme) pour Guingamp


Bordeaux
Costil (8) - Sabaly (6), Jovanovic (5), Toulalan (cap) (5), Pellenard (6) - Lerager (6) puis A. Mendy (63eme), Otavio (7), Sankharé (6) - Malcom (7), De Préville (4) puis Cafu (74eme), Kamano (7) puis Vada (88eme)

N'ont pas participé : Prior (g), Lewczuk, Plasil, Laborde
Entraîneur : J. Gourvennec


Guingamp
Johnsson (7) - Ikoko (5), Sorbon (5), Kerbrat (3), Eboa Eboa (5) - A.R.Camara (5) puis Benezet (78eme), Deaux (5), Didot (4) puis Phiri (45eme, (4)), Salibur (6) - M.Thuram (6), Briand (cap) (3) puis Coco (46eme, (4))

N'ont pas participé : Caillard (g), Rebocho, Phiri, M. Diallo, Giresse
Entraîneur : A. Kombouaré

 
3 commentaires - L1 (J7) : Bordeaux vient à bout de Guingamp et grimpe sur le podium
  • Bravo aux Bordelais qui ont une très belle équipe.
    C'est curieux aucun commentaire sur le nul du QSG à Montpellier, car en cas de victoire on en aurait eu plein les tablettes, mais là silence! Alors les commentateurs nous ont servi comme d'habitude du QSG à toutes les sauces pendant 94 mn, "et il reste 5 mn pour que le QSG gagne" mais ils ne parlent pas de Montpellier qui lui aussi peut gagner, ils nous emmerdent les commentateurs avec leur QSG , ils en ont plein la bouche, le qatar doit nien les payer. en attendant Montpellier comme Lyons ont ùmontrés que le QSG est prenable malgré le milliard d'Euro de leur équipe.

    Le PSG ne va pas gagner tous les matchs,mais ils seront quand meme champions en fin de saison.Maintenant,en L D C ils vont rencontrer de grandes équipes et ils ne seront plus favoris.Mais,j espére qu ils iront trés loin,car quoi qu on en dise ils représentent la France et ce serait bien que la France décroche le titre

  • et le grand OL de Aulas encore ridiculisé par le petit Dijon, il va encore pleurer le Aulas ..... arbitre, public, temps, terrain mais que va t-il encore inventer pour justifier ses pleurnicheries.

    Il y a aussi le grand O M qui est plutot à la peine

    si l'OM est à la peine (5ème) que dire de l'OL qui "caracole" en 7 ème position ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]