L1 (J35) : Saint-Étienne se relance à Guingamp

L1 (J35) : Saint-Étienne se relance à Guingamp©Media365
A lire aussi

Franck Lalanne, publié le samedi 29 avril 2017 à 22h31

Longtemps inoffensifs, les Verts ont fini par s'imposer sur la pelouse du Roudourou grâce à Pajot et Hamouma (0-2). Un succès qui permet aux Stéphanois de croire encore à l'Europe.

Le debrief
C'est une rencontre entre convalescents qui se disputait au stade du Roudourou ce samedi. D'un côté les Guingampais, dixièmes de Ligue 1, qui restaient sur 3 défaites lors de leurs 4 derniers matchs. De l'autre l'AS Saint-Étienne, septième, qui ne s'étaient plus imposée depuis quatre journées. Deux formations en plein doute qui ont eu du mal à se mettre en route en première mi-temps. Mais au retour des vestiaires, ce sont les Foréziens qui ont pris les choses en main et qui, au final, se sont logiquement imposés (0-2).

Lors de cinq de leurs sept dernières réceptions des Verts, les Guingampais n'avaient pas trouvé la faille. Une statistique qui s'est confirmée en première période puisque les Bretons n'ont réussi à se procurer qu'une seule véritable occasion par l'intermédiaire de Salibur, qui a buté sur Ruffier (43eme). Côté stéphanois, le constat était encore plus famélique avec aucune frappe durant les 45 premières minutes. Le retour des vestiaires ne pouvait pas être pire. Si les Bretons, en déliquescence en cette fin de saison, ont poursuivi sur leur train de sénateur, les hommes de Christophe Galtier ont pris les choses en main. Après s'être échauffé en déposant un corner sur la tête de Corgnet (50eme), Veretout a finalement été l'artificier en chef de l'ASSE en distillant un superbe coup-franc sur la tête de Pajot (0-1, 61eme). Les Guingampais n'avaient pas les moyens de réagir et ce sont au contraire les Ligériens qui ont eu les meilleures occasions, notamment par l'intermédiaire d'Hamouma, qui a buté sur Johnsson (78eme, 90eme). Le meilleur buteur des Verts a néanmoins permis à Saint-Étienne de s'offrir une fin de match aisée sur penalty (0-2, 81eme).

Avec ce succès peu flamboyant mais qui offre l'essentiel, à savoir les trois points, Loïc Perrin et les siens reviennent à trois points seulement de l'OM. Septièmes, ils s'offrent une petite finale face aux Girondins de Bordeaux, cinquièmes, qui se déplaceront dans le Chaudron la semaine prochaine. Une rencontre qui devrait déterminer, en grande partie, le nom des qualifiés pour la prochaine Ligue Europa.
Le film du match
43eme minute
En puissance, Mendy s'arrache devant Perrin avant de lancer en profondeur Salibur. L'attaquant résiste à Malcuit mais le latéral pousse son adversaire vers l'extérieur. Salibur tente une frappe croisée repoussée du pied droit par Ruffier.

58eme minute
Benjamin Corgnet coupe au premier poteau un corner de Veretout. La tête décroisée est renvoyée au prix d'une belle horizontale par Johnsson. Le ballon reste en jeu, Perrin se jette mais ne peut conclure à bout portant.

61eme minute (0-1)
Veretout dépose son coup-franc sur la tête de Pajot qui, aux six mètres, fusille Johnsson.

69eme minute
Tir cadré de Alexandre Mendy mais sublime parade de Ruffier ! L'attaquant guingampais se retourne à l'angle droit de la surface. Il enveloppe une frappe puissante qui oblige Ruffier à une splendide horizontale !

71eme minute
Les Stéphanois ont un 3 contre 2 à négocier. Veretout mène cette offensive, il fixe et décale Hamouma dans la surface. Il a l'occasion de frapper mais tente une passe au deuxième poteau. C'est manqué et la défense de l'EAG peut dégager en catastrophe

78eme minute
Superbe ouverture de Maïga dans le dos de la défense pour Hamouma qui se retrouve face à Johnsson. Hamouma place sa frappe mais Johnsson réalise une parade de handballeur avec la main opposée pour sortir du bout du gant le cuir.

85eme minute (0-2)
Penalty obtenu et transformé par Hamouma qui ouvre son pied et trouve le petit-filet de Johnsson, parti du bon côté.

90eme minute
Malcuit prend de vitesse Ikoko et rentre dans la surface. Il centre en retrait pour Hamouma qui reprend sans contrôle. Sa frappe, plein axe, et dégagée par Johnsson qui s'est bien déplacé sur sa ligne
Tops et flops

TOP 3


Avec 18 ballons récupérés en première période (28 au final), DEAUX a régné sur l'entrejeu jusqu'à sa sortie. Cette guerre des tranchées était le match idéal pour l'ancien Nantais qui a pu faire ce qu'il fait de mieux : charogner, courir et gratter des ballons.

Présent dans la liste des meilleurs Stéphanois de la saison, MALCUIT a confirmé son nouveau statut ce samedi. Toujours actif offensivement, il a démontré ses progrès défensifs en assurant la couverture sur Salibur lorsque celui-ci partait seul au but (43eme). Il aurait également pu offrir une passe décisive à Hamouma qui n'a pu conclure (90eme).

En difficulté en première période, MAÏGA devait s'habituer à un poste inhabituel de latéral gauche. Souvent pris dans son dos, il est monté en puissance face à des Guingampais qui attaquaient quasi-exclusivement sur son côté. S'il n'a pas été étincelant, sa bonne volonté dans une situation compliquée mérite d'être soulignée.


FLOP 3


Auteur de la faute qui amène le coup-franc décisif de Veretout, COCO est apparu par intermittence. Seul joueur capable de faire la différence côté guingampais avec ses éclairs balle au pied et sa vitesse, on retiendra néanmoins son tacle sur Hamouma qui a fait basculer la rencontre juste avant sa sortie.

Inexistants durant l'ensemble de la rencontre, les attaquants bretons BRIAND et MENDY n'ont jamais réussi à jouer ensemble. Si le capitaine a essayé de décrocher par moment, c'était trop peu pour inquiéter la défense stéphanoise qui n'a pas réellement souffert à l'image d'un Ruffier plutôt tranquille durant 90 minutes.

Si les attaquants de l'EAG n'ont pas brillé, ceux de l'ASSE n'ont pas été plus en réussite. CORGNET a connu une première période extrêmement compliquée (20 ballons touchés, aucun gagné, 16 perdus) tout comme BERIC qui a traversé la rencontre tel un fantôme.
Monsieur l'arbitre au rapport
Peu de travail pour Olivier Thual entre deux équipes qui n'avaient pas forcément mis l'intensité nécessaire pour s'imposer. Le penalty accordé aux Stéphanois est indiscutable. À noter un fait rare, aucun carton n'a été sorti par l'arbitre.
La feuille de match
L1 (35eme journée) / GUINGAMP - SAINT-ÉTIENNE : 0-2

Stade du Roudourou (... spectateurs)

Temps dégagé - Pelouse en bon état

Arbitre : M. Thual (6)

Buts : Pajot (61eme), Hamouma (85eme sur pen) pour Saint-Étienne


Guingamp

Johnsson (4) - Ikoko (3), Kerbrat (4), Sorbon (4), Martins-Pereira (4) puis Sankoh (50eme) - Salibur (3), Deaux (6) puis Giresse (81eme), Didot (4), Coco (3) puis Privat (65eme) - Briand (cap) (3), Mendy (3)

N'ont pas participé : Guivarc'h, Bodmer, Diallo, De Pauw
Entraîneur : A. Kombouaré



Saint-Étienne

Ruffier (4) - Malcuit (6), Théophile-Catherine (4), Perrin (cap) (4), Maïga (5) - Pajot (4) puis Saivet (74eme), Selnaes (3), Veretout (4) - Hamouma (4), Beric (3) puis Monnet-Paquet (79eme), Corgnet (3) puis Polomat (91eme)

N'ont pas participé : Moulin, Lacroix, Lemoine, Nordin
Entraîneur : C. Galtier

 
2 commentaires - L1 (J35) : Saint-Étienne se relance à Guingamp
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]