L1 (J35) : Lille n'a pas eu à forcer pour assurer le maintien à Montpellier

L1 (J35) : Lille n'a pas eu à forcer pour assurer le maintien à Montpellier©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 29 avril 2017 à 22h39

Face à une équipe montpelliéraine trop brouillonne pour espérer briller, les Lillois ont profité de leurs rares occasions pour faire la décision et assurer leur maintien.

Le debrief
Le maintien était le mot d'ordre de cette rencontre entre Montpelliérains et Lillois, deux équipes qui pouvaient encore légèrement sentir le souffle de la zone de relégation avant ce match. Un affrontement pas forcément à double tranchant pour ces deux équipes dans lequel les Montpelliérains sont entrés avec l'envie de bien faire devant leur maigre public entassé dans les travées de La Mosson. Mais ça n'a pas duré bien longtemps car, malgré un positionnement défensif et une absence de prise de risques assumés, les troupes de Franck Passi ont été les premières à créer le danger. Bien aidés par l'arbitre qui a accordé un penalty généreux, les Lillois ont rapidement fait la course en tête, dès la fin du premier quart d'heure. Dès lors, Montpellier s'est forcé à mettre toujours plus de pression sur la défense lilloise, ce qui n'a malheureusement pas payé.

Si Mbenza a tenté de se mettre en évidence mais a toujours buté sur un Maignan costaud, les Dogues ont confirmé que leur soirée était placée sous le signe de l'efficacité. Sur leur première occasion de la deuxième période, ils ont fait le break grâce au premier but en Ligue 1 de Xeka. Privés de leur capitaine Hilton peu après l'heure de jeu, sorti sur blessure, les Héraultais ont souffert lorsque les Nordistes ont accéléré le rythme, ce qui n'est pas arrivé souvent durant le deuxième acte. Le staff pailladin a manqué de solutions pour relancer la machine en attaque, Mounié et Mbenza étant en échec tout le long du match. Pire encore, sur une erreur de communication entre Pokorny et Pionnier, le jeune Terrier s'est joué d'eux pour débloquer son compteur en professionnel et clôturer le score. Bref, c'était une soirée noire pour Montpellier qui a, en plus, vu ses deux entraîneurs quitter le banc de touche à la mi-temps. Pour Lille, cette victoire permet d'assurer le maintien à trois journées de la fin.
Le film du match
13eme minute (0-1)
Suite à une relance manquée de Pokorny, Corchia récupère haut le ballon sur l'aile droite et entre dans la surface. Il provoque Skhiri qui est sanctionné pour une charge qui ne semblait pas irrégulière. Le penalty est transformé sans soucis par De Préville, qui prend à contre-pied Pionnier pour sa cinquième réussite en cinq tentatives dans l'exercice.

19eme minute
Sur un corner frappé depuis la gauche de la surface par Sessègnon, Hilton profite d'une sortie totalement hasardeuse de Maignan pour mettre une tête piquée. Mais le capitaine montpelliérain manque son geste et voit le gardien lillois se rattraper en captant le ballon devant sa ligne.

25eme minute
Hilton récupère le ballon et lance une contre sur lequel Ikoné accélère sur l'aile gauche. Ce dernier prend de vitesse le replacement défensif lillois et entre dans la surface. Il centre en retrait vers Mbenza à l'entrée de la surface qui prend sa chance de l'intérieur du pied droit mais l'attaquant héraultais croise trop sa tentative qui passe à gauche du but de Maignan.

28eme minute
Corchia apporte le surnombre sur l'aile droite et se sort du marquage pour centrer. Il place le ballon au point de penalty pour la tête plongeante d'Eder qui prend parfaitement le ballon... mais il tombe sur Pionnier qui sort le ballon d'un arrêt réflexe.

33eme minute
Ikoné accélère sur l'aile gauche, entre dans la surface et prend directement sa chance visant entre le poteau d'une frappe tendue du pied gauche. Mais Maignan est vigilant et dévie le ballon en corner.

53eme minute
Basa se troue sur une relance courte et rend le ballon trop rapidement aux Montpelliérains. Mbenza prend le ballon à 25 mètres du but lillois, se met sur son pied gauche et place une frappe écrasée de l'entrée de la surface qui ne piège pas Maignan.

56eme minute (0-2)
Corchia remonte le ballon sur l'aile droite et combine avec R.Lopes et Eder. Le ballon revient sur Bissouma. Ce dernier le laisse à R.Lopes qui enchaîne avec un centre au premier poteau vers la tête de Xeka, qui laisse Pionnier sans réaction pour son premier but en L1.

75eme minute (0-3)
Sur une relance de Maignan, le ballon est conservé au milieu de terrain avant que Xeka ne lance Terrier légèrement sur la droite. Pionnier sort pour intervenir mais Pokorny y va également, ce qui permet à Terrier de mettre le pied pour pousser le ballon dans le but vide pour son premier but en professionnel.

93eme minute
Percée de Sessègnon sur l'aile droite qui entre dans la surface le long de la ligne de but et place une frappe dans un angle fermé. Cette tentative puissante de l'ancien Parisien est sortie du cadre par Maignan.
Tops et flops

TOP 3


Intraitable, c'est ce que Mike MAIGNAN a été sur la pelouse du Stade de la Mosson. Le gardien formé au PSG, suppléant de Vincent Enyeama jusqu'au terme de la saison, n'a pas laissé espérer les attaquants montpelliérains. Ces derniers se sont cassés les dents sur le gardien lillois, auteur de six arrêts. Si Lille s'est largement imposé, c'est en grande partie grâce à son gardien.

Un rayon de soleil dans une soirée bien terne. Ryad BOUDEBOUZ, dès qu'il a pu être trouvé, a ouvert le jeu montpelliérain par sa vista et la qualité de ses passes. Les très nombreux coups de pied arrêtés qu'il a eu à jouer, très souvent frappés avec précision, n'ont pas été couronnés de succès par manque de précision de ses coéquipiers, quand bien même il s'est souvent borné à jouer la combinaison avec Hilton.

S'il n'a joué que 54 minutes, Nicolas DE PREVILLE a fait le nécessaire pour lancer parfaitement Lille. Dans une première période où les Lillois n'ont pas brillé offensivement, l'ancien attaquant de Reims a saisi sa seule occasion sur penalty. Pour la cinquième fois de la saison, sur cinq tentatives, l'attaquant nordiste n'a pas tremblé face à Pionnier. Il s'est également démené pour offrir des solutions, même s'il n'a pas forcément été suivi.


FLOP 3


Si Montpellier n'a pas brillé sur le plan offensif, Steve MOUNIE n'a pas été en mesure d'apporter à son équipe. Placé en pointe devant le trident Ikoné-Boudebouz-Mbenza, l'attaquant héraultais est passé à côté de son match, ne prenant sa chance qu'à une seule reprise en 90 minutes, sans mettre en danger Maignan. Une prestation offensive défaillante qu'il partage avec MBENZA, jamais en réussite sur ses rares tentatives et imprécis dans la conduite du jeu.

S'il a été présent sur les dernières sorties lilloises, Ricardo KISHNA n'a pas réalisé un grand match face à Montpellier. Il a été sans aucune influence sur le jeu de son équipe pendant les 65 minutes qu'il a passées sur la pelouse de La Mosson. Le Néerlandais a subi le placement défensif de son équipe durant la première période et a cédé sa place trop vite pour profiter des largesses défensives montpelliéraines. Mais, vu le résultat, il n'aura pas forcément trop de regrets.

Un autre joueur n'a pas réalisé une performance de premier plan lors de cette rencontre, il s'agit de Lukas POKORNY. Le défenseur tchèque a trop souvent hésité dans ses relances, une d'elles étant à l'origine du penalty concédé par Skhiri en première période. Il est aussi coupable sur le troisième but lillois à cause de son manque de communication avec Pionnier. Hilton puis Congré ont tenté de réduire les fissures, mais c'était sans doute trop pour eux deux.
Monsieur l'arbitre au rapport
Quelques décisions feront débat, notamment celle du penalty accordé aux Lillois en première période, c'est certain. Mais Benoît Bastien, qui arbitrera la finale de la Coupe de France le 27 mai prochain entre le PSG et Angers, a réalisé un match relativement correct à Montpellier.
La feuille de match
L1 (J35) / MONTPELLIER - LILLE : 0-3
Stade de la Mosson (10 139 spectateurs)
Temps ensoleillé - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Bastien (5)

Buts : De Préville (13eme sp), Xeka (56eme) et Terrier (75eme) pour Lille

Avertissements : Roussillon (59eme) pour Montpellier - Junior Alonso (36eme) et Bissouma (79eme) pour Lille


Montpellier
Pionnier (4) - Mukiele (4), Hilton (cap) (5) puis Congré (66eme), Pokorny (3), Roussillon (5) puis Dolly (85eme) - Sessègnon (5), Skhiri (5) - Ikoné (4) puis Lasne (66eme), Boudebouz (5), Mbenza (3) - Mounié (3)

N'ont pas participé : Jourdren (g), Deplagne, Y.Sylla, S.Camara
Entraîneur : J.-L.Gasset


Lille
Maignan (5) - Corchia (4), Junior Alonso (5), Basa (cap) (5), Palmieri (5) - I.Amadou (5), Xeka (6) - R.Lopes (5), De Préville (6) puis Bissouma (55eme), Kishna (3) puis Terrier (65eme) - Eder (4) puis El Ghazi (83eme)

N'ont pas participé : Butez (g), Gabriel, Mavuba, Sliti
Entraîneur : F.Passi

 
1 commentaire - L1 (J35) : Lille n'a pas eu à forcer pour assurer le maintien à Montpellier
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]