L1 (J33) : Marseille s'offre enfin un succès de référence en écrasant Saint-Etienne

L1 (J33) : Marseille s'offre enfin un succès de référence en écrasant Saint-Etienne©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 16 avril 2017 à 23h05

L'OM a décroché dimanche contre Saint-Etienne (4-0) sa première victoire de la saison contre un membre de l'actuel Top 7 de L1 et les Marseillais y ont mis la manière. Ils reviennent ainsi à un point de Bordeaux dans la course à la cinquième place.

 
Le debrief
L'Olympique de Marseille avait la réputation d'être fort avec les faibles et faible avec les forts cette saison. Il a décroché dimanche cette victoire de référence qu'il attendait depuis des mois en championnat, sa première contre un membre de l'actuel Top 7. Grâce à sa prestation la plus aboutie de la saison, le club phocéen a fait exploser Saint-Etienne (4-0), un concurrent direct dans la course à la cinquième place qui n'a gagné qu'un seul de ses sept derniers matchs et qui décroche du bon wagon. L'OM reste ainsi à un point de Bordeaux, vainqueur plus tôt dans la journée à Nantes (0-1) et adversaire lors de l'avant-dernière journée du championnat. Un choc qui pourrait avoir des allures de finale le 13 mai prochain au Matmut Atlantique, le bon coup marseillais du soir s'étendant à une différence de buts désormais supérieure à son devancier au classement (+10 contre +8). Pour célébrer le trentième anniversaire des South Winners, la fête pouvait difficilement être plus belle.

Jamais l'OM en L1 cette saison n'avait réuni tous les ingrédients nécessaires pour un match accompli comme il l'a fait ce dimanche. En dehors d'une frayeur en début de rencontre, la troupe de Rudi Garcia a étalé une grande solidité défensive et n'a pas concédé la moindre occasion à une formation stéphanoise en panne d'inspiration offensive. Elle y a ajouté une grande fluidité dans ses enchaînements offensifs et de l'efficacité dans le dernier geste, quatre des cinq tirs cadrés étant convertis en buts. Elle y a même mis de l'intelligence dans la gestion de son match, entre les temps forts et les temps faibles, dans le sillage d'un milieu de terrain qui a régné en maître contre des visiteurs apathiques dans tous les secteurs. Les Marseillais ont joué un match européen, pas les Stéphanois. C'est toute la différence entre deux équipes séparées d'au moins deux classes dimanche. Un constat inédit dans ce sens-là cette saison pour l'OM, qui avait pris l'habitude d'être rappelé à ses études dans les grandes affiches. Après trois nuls de suite, il fallait bien ça pour relancer la machine dans le sprint final.
Le film du match
7eme minute
Décalé sur la gauche, Mbengue centre vers le second poteau. Evra n'est pas gêné à la tombée, mais sa remise de la tête dans l'axe est mal ajustée. Monnet-Paquet est tout proche d'en profiter devant Y.Pelé, qui touche l'attaquant stéphanois dans sa sortie. La défense de l'OM éloigne finalement le danger.

13eme minute
M.Lopez met le feu dans la surface stéphanoise en se lançant dans un rush solitaire, avec un crochet sur Lemoine au passage. Il sert ensuite B.Gomis, qui efface Théophile-Catherine sur son contrôle orienté avant d'enchaîner sur un tir du gauche. Cela lèche le poteau gauche de Ruffier, resté sans réaction.

22eme minute (1-0)
Servi par Payet, M.Sanson se retourne sur son contrôle et accélère sur le côté gauche de la surface. Le milieu de l'OM adresse ensuite un centre en retrait parfait, que Thauvin reprend au point de penalty d'une demi-volée du droit. Il trouve ainsi le petit filet de Ruffier.

31eme minute (2-0)
Thauvin et Payet combinent au coin droit de la surface de l'ASSE. Le premier sert ensuite B.Gomis, qui passe devant Théophile-Catherine pour réaliser un enchaînement parfait : aile de pigeon pour s'emmener le ballon, jongle du droit et volée croisée dans le petit filet opposé de Ruffier.

49eme minute
M.Sanson s'avance plein axe et trouve Thauvin, qui lance B.Gomis sur un pas dans la profondeur. L'attaquant de l'OM se présente seul face à Ruffier, mais il s'écroule dans son duel à l'épaule avec Théophile-Catherine. L'arbitre laisse jouer, à juste titre.

58eme minute (3-0)
Payet gratte le ballon dans les pieds de Tannane à hauteur de la ligne médiane et Sakai lance immédiatement Thauvin, en position de hors-jeu. Ce n'est pas signalé et l'ailier de l'OM dépose Lacroix avant de conclure dans un angle très fermé pour battre Ruffier.

60eme minute
Payet lance M.Lopez dans la profondeur à la limite du hors-jeu. Le milieu de l'OM s'avance avant de déclencher une frappe croisée sur laquelle Ruffier intervient de la main droite. Le gardien stéphanois repousse et B.Gomis est tout proche de pousser le ballon au fond. Théophile-Catherine envoie finalement en corner.

93eme minute (4-0)
Njie accélère plein axe pour mener la dernière attaque du match. Il trouve en relais M.Sanson, qui délivre un caviar pour Payet d'un petit ballon lobé dans le contre-pied des défenseurs. Payet s'emmène bien le ballon et termine le travail d'un tir croisé du gauche.
Tops et flops

TOP 3

Deux réalisations, une passe décisive et une prestation accomplie : THAUVIN a mis fin avec talent à trois matchs de disette sans être impliqué sur un but. L'ailier marseillais respire la confiance et s'est éclaté à se balader sur tout le front de l'attaque. Avec désormais douze buts en L1 cette saison, il réalise l'exercice le plus réussi de sa carrière en championnat.

La phase d'adaptation de M.SANSON à Marseille n'aura pas duré bien longtemps. Aussi excellent balle au pied que dans ses déplacements sans ballon, l'ancien Montpelliérain a posé un problème insoluble à l'ASSE par son positionnement entre les lignes. Il en a profité pour délivrer deux nouvelles passes décisives, portant son total à six avec l'OM et à onze cette saison, ce qui en fait le meilleur dans l'exercice en L1.

Comme à son habitude, VAINQUEUR a ratissé large dans l'entrejeu. Il a multiplié les récupérations et joué à la perfection son rôle de premier relanceur, quitte à parfois s'intercaler entre ses deux défenseurs centraux pour organiser le jeu de son équipe. Si les dirigeants marseillais hésitent à le conserver la saison prochaine, les dernières sorties du milieu prêté par l'AS Rome parle pourtant pour lui.


FLOP 3

Titulaire en l'absence sur blessure de Perrin, LACROIX n'a pas fait grand-chose pour gagner du temps de jeu d'ici la fin de la saison. Sa première titularisation en L1 depuis le 26 février s'est soldé par un échec cuisant, tant il a souffert dans le placement et s'est enrhumé face à la vitesse des attaquants marseillais. Une soirée très difficile pour lui.

En dehors d'un centre dangereux en début de match après avoir effacé Rolando, BERIC n'a pas existé à la pointe de l'attaque marseillaise. L'attaquant slovène, très esseulé devant, n'a jamais pu peser sur la charnière de l'OM, pourtant réputée friable. Mais il n'en avait pas suffisamment sous le capot pour en profiter.

Quatre mois après sa dernière apparition avec l'ASSE, son retour de pubalgie ayant été différé par un passage en CFA2 en raison de son comportement à l'entraînement, TANNANE n'a rien fait pour mériter le pardon. Entré en jeu à la pause, l'international marocain a touché un minimum de ballons et ne les a pas bien exploités. Il est temps pour lui de se réveiller pour mieux finir la saison qu'il ne l'a commencé.
Monsieur l'arbitre au rapport
Benoît Millot a réalisé le match quasi parfait, seulement entaché d'un mauvais jugement sur une position de hors-jeu de Florian Thauvin préalable au troisième but marseillais. En dehors de ça, il avait bien jugé toutes les situations chaudes, y compris deux qui auraient pu conduire à des penalties, le premier pour Saint-Etienne et le second pour l'OM. Il a sorti les avertissements à bon escient et maîtrisé son match avec calme.
La feuille de match
L1 (33eme journée) / MARSEILLE - SAINT-ETIENNE : 4-0

Orange Vélodrome (55 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Millot (6)

Buts : Thauvin (22eme et 58eme), B.Gomis (31eme) et Payet (93eme) pour Marseille

Avertissements : Evra (44eme) pour Marseille - Hamouma (30eme) et Pierre-Gabriel (34eme) pour Saint-Etienne

Expulsion : Aucune


Marseille
Y.Pelé (5) - Sakai (5) puis Fanni (80eme), Sertic (6), Rolando (7), Evra (5) - M.Lopez (6), Vainqueur (7), M.Sanson (7) - Thauvin (8) puis Njie (85eme), B.Gomis (cap) (6) puis B.Sarr (92eme), Payet (7)

N'ont pas participé : B.Samba (g), Bedimo, Khaoui, Zambo Anguissa
Entraîneur : R.Garcia


Saint-Etienne
Ruffier (cap) (5) - Pierre-Gabriel (6), Théophile-Catherine (4), Lacroix (3), Mbengue (5) puis Malcuit (53eme) - Lemoine (5) puis Corgnet (74eme), Veretout (4) - Hamouma (3), Saivet (34) puis Tannane (46eme, 3) - Beric (3)

N'ont pas participé : J.Moulin (g), Pajot, Selnaes, H.Maïga
Entraîneur : C.Galtier

 
12 commentaires - L1 (J33) : Marseille s'offre enfin un succès de référence en écrasant Saint-Etienne
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]