L1 (J33) : Le PSG évite le piège à Angers grâce à un doublé de Di Maria

L1 (J33) : Le PSG évite le piège à Angers grâce à un doublé de Di Maria©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 14 avril 2017 à 22h42

En grande difficulté face à une très belle équipe d'Angers, le PSG s'en est remis au talent d'Angel Di Maria pour ramener trois points de son déplacement ce vendredi soir, et ainsi revenir provisoirement à hauteur de Monaco au classement.

Le debrief
Comme si l'enjeu ne se suffisait pas à lui-même, le PSG a décidé de jouer avec les nerfs de ses supporters dans ce sprint final. Malgré les signaux envoyés par la difficile victoire de Monaco en terre angevine le week-end passé, les Parisiens ont à leur tour énormément souffert pour l'emporter au stade Raymond-Kopa. La faute aux joueurs d'Unai Emery, pas dans un grand soir, mais surtout aux Angevins, encore très bons ce vendredi soir. Avec les mêmes recettes que depuis leur montée en Ligue 1 il y a bientôt deux ans, à savoir un jeu extrêmement physique et un positionnement très haut sur le terrain, les troupes de Stéphane Moulin ont réussi à faire déjouer le PSG.

Contrairement à Monaco, Paris a pourtant réussi à ouvrir le score rapidement sur un coup-franc d'Angel Di Maria. Insuffisant pour vivre sereinement la suite de la rencontre. Le SCO est resté fidèle à ses principes et ne s'est pas jeté à corps perdu dans la bataille. Et les Parisiens n'ont pas su se libérer techniquement, si ce n'est Javier Pastore par intermittence. En deuxième période, là où les adversaires du PSG craquent généralement, les Angevins ont au contraire accentué leur pression jusqu'à se créer une énorme occasion d'égalisation par l'intermédiaire de Cheikh Ndoye. Kevin Trapp a sauvé les siens. Une parade qui a tout changé, Angel Di Maria faisant le break dans la foulée. Une parade qui pourrait aussi changer le destin des Parisiens dans cette fin de saison à suspense.
Le film du match
8eme minute
Bien lancé par Pastore à la limite du hors-jeu, Di Maria entre dans la surface par la droite et cherche Cavani en retrait mais Thomas anticipe bien et tacle en corner.

10eme minute
Pépé chipe le ballon à Pastore à l'entrée de la surface parisienne et enchaîne directement avec une frappe du pied gauche que Trapp parvient à claquer juste au-dessus de sa barre.

27eme minute (0-1)
But du PSG ! Après une grosse faute de Thomas sur Pastore, Di Maria prend sa chance directement sur un coup-franc à 25 mètres du but angevin. L'Argentin enroule sa frappe au-dessus du mur et trompe Letellier !

37eme minute
Servi en pivot par Ndoye, Santamaria s'avance de quelques mètres avant de déclencher à l'entrée de la surface du pied gauche. Son tir est cadré et force Trapp à se coucher au premier poteau.

43eme minute
Sur une passe géniale de Pastore, Cavani manque légèrement son contrôle et s'excentre avant de décocher une grosse frappe du pied gauche qui passe à côté.

72eme minute
Quel arrêt de Trapp ! Sur un bon centre de Diedhiou, Ndoye domine facilement Maxwell dans les airs et envoie une bonne tête que le gardien parisien claque magnifiquement en corner.

83eme minute (0-2)
But du PSG ! Di Maria s'offre un doublé à la conclusion d'une superbe action collective. En trois passes, Lucas et Cavani permettent d'ouvrir tout le couloir gauche à l'Argentin qui trompe Letellier un peu facilement au premier poteau.
Tops et flops

TOP 3

C'est tout le paradoxe Angel DI MARIA ce vendredi soir. Extrêmement discret dans le jeu pendant 90 minutes, l'Argentin a offert la victoire à Paris en inscrivant un doublé donc un superbe coup-franc. Deux réalisations pleines de sang-froid qui peuvent changer le destin du club de la Capitale dans cette fin de saison.

Monstrueux au milieu de terrain comme c'est souvent le cas, Cheikh NDOYE a posé de grosses difficultés à Matuidi, Rabiot et Verratti par sa capacité à casser des lignes balle au pied. Mais l'ancien joueur de Créteil sait aussi se procurer des occasions et il a failli égaliser de la tête à vingt minutes du terme, Trapp l'en empêchant d'un superbe arrêt.

Et sans cet arrêt de Kevin TRAPP, le PSG serait peut-être parti d'Angers avec un match nul. Assez sollicité sans devoir sortir de gros arrêts pendant 70 minutes, le gardien allemand s'est employé pour réussir un magnifique arrêt sur une tête de Ndoye en fin de match. En première période, on retiendra sa claquette sur une tentative de Pépé.


FLOP 3

C'était le mauvais visage d'Edinson CAVANI. Très peu en vue (moins de 30 ballons touchés pour une seule frappe), l'Uruguayen a eu un déchet technique qu'on ne lui avait plus connu depuis pas mal de semaines, à l'image de cette frappe dévissée sur une merveille de passe de Pastore. Même dans ses déplacements, « El Matador » n'a pas été aussi intelligent qu'à l'accoutumée avec des positions de hors-jeu évitables.

MAXWELL n'avait pas de jambes ce vendredi soir. Titulaire en l'absence de Kurzawa, le Brésilien a montré des signes de lenteur lorsque Pépé a accéléré, notamment en première période. A 36 ans, le latéral parisien n'est plus aussi facile balle au pied non plus. Battu dans les airs par Ndoye sur la plus grosse occasion du SCO.

Très bon depuis son retour de blessure, Alexandre LETELLIER a connu un petit coup de moins bien face au PSG. Peu sollicité par les attaquants adverses, le gardien d'Angers a rendu les armes sur les deux occasions adverses les plus franches. Sur le deuxième but, il anticipe le centre et laisse l'angle ouvert au premier poteau. Dommage.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match classique de M.Chapron qui, fidèle à sa réputation de procédurier, a dégainé plus vite que son ombre dans le premier quart d'heure sans que cela ne s'impose. Sa décision de refuser un but à Angers après un duel litigieux entre Diedhiou et Aurier risque de faire parler.
La feuille de match
L1 (J33) : ANGERS - PSG : 0-2
Stade Raymond-Kopa (17 000 spectateurs environ)
Temps clair - Pelouse excellente
Arbitre : M.Chapron (4)

Buts : Di Maria (27eme et 83eme) pour le PSG

Avertissements : Thomas (12eme) et Diedhiou (58eme) pour Angers - Verratti (11eme) pour le PSG


Angers
Letellier (4) - I.Cissokho (5), I.Traoré (5), Thomas (5), Manceau (6) - Santamaria (6), Ndoye (cap) (7), Mangani (6) - Pépé (6) puis J.Bamba (76eme), Diedhiou (5) puis Bérigaud (81eme), Toko Ekambi (6)

N'ont pas participé : Michel (g), Pavlovic, Tait, Sunu, Capelle
Entraîneur : S.Moulin


PSG
Trapp (7) - Aurier (6), Marquinhos (5), Kimpembe (6), Maxwell (4) - Rabiot (5), Verratti (6), Matuidi (cap) (4) puis Thiago Motta (77eme) - Di Maria (7) puis Guedes (89eme), Cavani (4), Pastore (5) puis Lucas (68eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Meunier, Nkunku, Lo Celso
Entraîneur : U.Emery

 
12 commentaires - L1 (J33) : Le PSG évite le piège à Angers grâce à un doublé de Di Maria
  • Pôvres footeux, quand je lis la majorite des commentaires , c en est presque risible...

  • A ce stade, les dirigeants du PSG ne peuvent plus ignorer la grogne des supporters à l'égard de Emery et cette fin de championnat qui ne dépend que des adversaires.
    deuxième derrière Monaco et c'est la chute du PSG qui s'amorce après l'ère Laurent Blanc mais 3ème derrière Monaco et Nice, et c'est la cata ?
    Qu'est-ce qu'on fait de Emery ? Je préconise du goudron et des plumes...
    Et même en cas de victoire en fin de course, je suis pour des plumes et du goudron.
    Tchao, Minus !

  • Quand on voit comment les joueurs du PSG agressent les arbitres de vives voix , on ne peut que se demander comment les arbitres peuvent t il arbitrer en toute sérénité ?
    On parle de mettre la vidéo , mais on fait rien pour ce genre d'agression verbale continue !!!!

  • Sur le coup franc Pastore fait son cinéma...le coup franc n avait pas lieu d être...quand au but refusé d Angers celui-ci était parfaitement valable...Aurier est un voyou chacun le sait sauf M Capron...!!!
    Je ne suis pourtant pas un supporter d Angers

    Pas supporter d'Angers, peut-être. Anti-parisien primaire, sûrement !

    Pas supporter d'Angers, certainement.
    Pas objectif, sans aucun doute !!!
    J'ai trouvé l'arbitre très clément sur certains gestes des angevins !
    Sur le coup-franc, si Thomas ne joue pas à la moissonneuse batteuse....
    Aurier voyou ? je vous laisse seul maitre du qualificatif employé. !!!!

  • Le PSG sera champion de France c'est sur. Tous les arbitres feront en sorte pour les favoriser. Cela a été flagrant contre Angers .C'est devenu trop visible en cette fin de championnat.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]