L1 (J32) : Nice reste dans la course au titre grâce à sa victoire à Lille

L1 (J32) : Nice reste dans la course au titre grâce à sa victoire à Lille©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 07 avril 2017 à 22h40

Nice s'est imposé à Lille ce vendredi soir en ouverture de la 32eme journée. Un succès qui permet aux Aiglons de grimper provisoirement à la deuxième place au classement, et de continuer à rêver de titre.

Le debrief
Avec Nice, c'est un scénario qui se répète inlassablement cette saison. Menés, les Aiglons ne lâchent pas. Et savent se contenter de victoires au forceps avec un tout petit but d'avance. Comme contre Bordeaux dimanche dernier, les hommes de Lucien Favre ont réécrit cette même histoire ce vendredi soir du côté de Lille. Malgré l'ouverture du score heureuse d'Ibrahim Amadou, le Gym n'a pas renié ses principes et s'est appliqué à pratiquer un football séduisant composé de passes courtes rapides. Un choix payant puisque Mario Balotelli s'est offert un doublé dans la suite de la première période.

Dominés dans tous les compartiments du jeu, les Lillois ont dû attendre le début de la deuxième période pour pointer le bout de leur nez sous l'impact des accélérations de Nicolas de Préville, notamment. Un réveil tardif qui a tout de même eu le mérite de contrecarrer les plans niçois. Les coéquipiers de Vincent Koziello se sont mis à reculer jusqu'à trembler dans les dernières minutes de cette soirée pourtant si tranquilles avant cela. Mais grâce à leur assise défensive et aux arrêts déterminants en fin de partie de Yoann Cardinale, Nice a tenu bon pour signer sa vingtième victoire de la saison. Un succès qui permet au club azuréen de doubler provisoirement le PSG, qui recevra Guingamp dimanche soir. Et, surtout, de s'accrocher au rêve fou d'un titre en fin de saison. Un rêve bien réel, quand la réalité du LOSC restera la course au maintien dans les prochaines semaines.
Le film du match
14eme minute (1-0)
But de Lille ! Après un centre renvoyé de la tête par la défense niçoise, Amadou prend sa chance à l'entrée de la surface. Sa frappe est déviée par Pereira, ce qui prend Cardinale à contrepied.

17eme minute (1-1)
But de Nice ! En contre, les Niçois arrivent aux abords de la surface lilloise en trois passes. Eysseric envoie un caviar à Balotelli qui reprend de volée du plat du pied : sa frappe croisée trompe Enyeama.

26eme minute
Cardinale prend des risques au pied et rend le ballon à Lopes sur la droite de la surface. Ce dernier sert Eder dans la surface. Le Portugais ne la joue pas en première intention et préfère contrôler avant d'armer, mais le gardien niçois se rattrape bien.

43eme minute
Souquet lance Pereira sur l'aile droite, qui centre en retrait dans la surface. Balotelli traîne dans le dos d'Amadou et tente de frapper directement. Il dévisse un peu mais son tir prend tout doucement la direction du but lillois jusqu'au retour in extremis d'Enyeama.

45eme minute (1-2)
But de Nice ! Après une nouvelle série de passes rapides, Seri perfore plein axe et décale intelligemment Pereira sur la droite de la surface. La frappe du Portugais est détournée par Enyeama mais Balotelli a suivi et marque dans le but vide.

52eme minute
La trajectoire rentrante du centre de De Préville surprend Le Marchand. Lopes se jette au second poteau mais est à peine trop court pour redresser.

82eme minute
Juste avant de céder sa place, Balotelli tente un coup-franc direct à 20 mètres du but lillois. Mais le tir du Niçois passe à côté.

85eme minute
Xeka reprend de volée sur un corner, à plus de 25 mètres du but niçois. Sa frappe est effleurée par Dalbert et prend la direction du but, mais Cardinale se détend et enlève le ballon au ras de son poteau droit.
Tops et flops

TOP 3

On lui répétait qu'il ne marquait qu'à domicile. Mais ce vendredi soir, Mario BALOTELLI s'est offert un doublé loin de l'Allianz-Riviera. Deux buts qui sont venus récompenser son bon match, teinté de disponibilité et de mobilité, comme cela avait déjà été le cas contre Bordeaux dimanche dernier. En nets progrès.

On se répète, mais Jean Michael SERI est bien le métronome du jeu niçois. Toujours appliqué sur ses passes, l'Ivoirien permet à Nice de jouer vite et bien. Intelligent quand il faut perforer, ou quand il faut allonger, le milieu de terrain des Aiglons a encore aiguillé le jeu de son équipe, en étant notamment impliqué sur les deux buts par de bons décalages.

S'il n'a pas marqué comme le week-end dernier, Nicolas DE PREVILLE a été le Lillois qui a sonné la révolte en début de deuxième période. Par sa faculté d'accélération, l'ancien Rémois a déclenché plusieurs situations chaudes sans toutefois concrétiser.


FLOP 3

Les semaines passent mais on peine toujours à retirer du positif chez XEKA. Souvent en retard à la perte du ballon pour resserrer les lignes au milieu, le Portugais a souffert du jeu rapide des Niçois, comme l'illustre parfaitement l'action du premier but adverse.

On n'a pas assez vu Yassine BENZIA ce vendredi soir. Trop effacé, surtout en première période, l'international algérien a manqué de présence offensive et n'a jamais été dangereux au contraire de Lopes et De Préville par séquences.

Encore un match décevant d'EDER. Souvent servi en étant dos au but, le Portugais a eu toutes les peines du monde à jouer e appui ou à se retourner. Résultat, le LOSC s'est créé très peu d'occasions, et sur l'une d'elles, il joue mal le coup en contrôlant au lieu de frapper en première intention.
Monsieur l'arbitre au rapport
C'était un match très tranquille pour M.Delerue qui n'a sorti que deux cartons, assez logiques.
La feuille de match
L1 (J32) / LILLE - NICE : 1-1
Stade Pierre-Mauroy (38 000 spectateurs environ)
Temps clair - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Delerue (6)

Buts : Amadou (14eme) pour Lille - Balotelli (17eme et 45eme) pour Nice

Avertissements : Mavuba (74eme) pour Lille - Dante (61eme) pour Nice

Expulsion : Aucune


Lille
Enyeama (5) - Corchia (5), Amadou (5), J.Alonso (5), Béria (5), Mavuba (cap) (4) puis Bissouma (75eme), Xeka (4), R.Lopes (5) puis El Ghazi (61eme), Benzia (4) puis Kishna (71eme), De Préville (6) - Eder (4)

N'ont pas participé : Maignan (g), Palmieri, Bauthéac, Sliti
Entraîneur : F.Passi


Nice
Cardinale (5) - Souquet (5), Dante (cap) (5), Le Marchand (5), Dalbert (6) - Koziello (6) puis Walter (87eme), Seri (7), Belhanda (5) - R.Pereira (6), Balotelli (7) puis Le Bihan (82eme), Eysseric (6) puis M.Sarr (90eme)

N'ont pas participé : Benitez (g), Burner, Srarfi, Donis
Entraîneur : L.Favre

 
1 commentaire - L1 (J32) : Nice reste dans la course au titre grâce à sa victoire à Lille
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]