L1 (J31, match en retard) : Grâce à un but de Matuidi sur le fil, le PSG a évité la catastrophe à Metz

L1 (J31, match en retard) : Grâce à un but de Matuidi sur le fil, le PSG a évité la catastrophe à Metz©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le mardi 18 avril 2017 à 20h40

Le PSG s'est imposé dans les dernières minutes face à Metz lors du match en retard de la 31eme journée de Ligue 1 (2-3). Après avoir mené de deux buts, les Parisiens ont laissé revenir les Messins avant que Matuidi ne marque dans le temps additionnel. Ce succès permet à Paris de revenir à hauteur de Monaco.

Le debrief
Décidément, ce PSG a l'art de se compliquer la vie. C'est devenu l'une de ses spécialités. Mardi à Metz, ça n'a pas loupé. Même s'ils sont repartis avec trois points précieux, les Parisiens ont failli tout gâcher lors d'un dernier quart d'heure où ils ont eu une absence terrible. Car avant que Metz ne revienne dans le coup, rien ne laissait prévoir une telle défaillance. Il faut dire que les Messins étaient en dessous de tout en première période. En ne pressant pas et en faisant preuve de laxisme, ils ont fini par payer leurs erreurs malgré les ratés incessants de Lucas. Cavani et Matuidi avaient montré la voie en l'espace de trois minutes d'un coup de tête et d'une frappe du gauche. On pensait que Paris allait dérouler gentiment, gérer sans trop sourciller.

Mais il ne sait pas se faciliter la tâche. Au contraire, le club de la Capitale adore se mettre dans de sales draps. Pour une fois, l'histoire s'est bien conclue. Mais l'erreur fatale n'était pas loin. Mieux en seconde période, Metz a retrouvé un nouveau souffle grâce aux entrées de Jouffre et Diabaté. Le premier buteur sur coup-franc et le second ont fait basculer le match dans la folie et plonger Paris dans l'embarras. L'ancien Lorientais a même touché la barre dans les arrêts de jeu sur un nouveau coup de canon. Mais les hommes d'Unai Emery se sont réveillés dans la dernière secondes pour éviter de voir le titre s'éloigner encore un peu plus. Le crâne de Matuidi a évité à Paris de prendre le wagon de la déception. C'était moins une.
Le film du match
5eme minute
Bien décalé sur le côté gauche par Lucas, Matuidi enchaîne avec une frappe, mais il est contré par Bisevac.

10eme minute
Les Parisiens tentent une combinaison sur corner. Matuidi hérite du ballon à 8 mètres, mais loupe sa reprise.

15eme minute
Lucas dribble et accélère dans la défense messine. Le Brésilien élimine trois joueurs, mais rate son centre pour Cavani.

24eme minute
Belle action parisienne qui s'enclenche côté gauche. Après une passe de Di Maria, Maxwell centre pour Lucas qui rate une occasion immanquable à bout portant. Le Brésilien n'a même pas trouvé le cadre.

28eme minute
Paris obtient un coup-franc très excentré côté droit. Di Maria le frappe fort. Kawashima, gêné par le soleil, repousse des deux poings.

33eme minute (0-1)
La connexion entre Di Maria et Maxwell fonctionne parfaitement. Décalé par l'Argentin, le Brésilien dépose le ballon sur la tête de Cavani qui ne laisse aucune chance à Kawashima.

36eme minute (0-2)
Paris double la mise ! Trouvé dans la profondeur par Maxwell, Matuidi contrôle, entre dans la surface, et croise suffisamment sa frappe pour tromper Kawashima.

46eme minute
Après un mauvais renvoi de la défense parisienne, Doukouré récupère et arrive à frapper avant de se faire contrer par Motta. Ça frôle le cadre.

79eme minute (1-2)
Jouffre relance Metz ! Sur un coup-franc situé à 25 mètres, Jouffre travaille son ballon et l'expédie dans la cage de Trapp qui est battu.

88eme minute (2-2)
Metz égalise par l'intermédiaire de Diabaté. Sur un centre de Rivierez, l'attaquant messin se jette et marque du bout du pied.

82eme minute
Cavani loupe son lob après une ouverture fantastique de Verratti.

90eme minute
Jouffre est chaud sur coup de pied arrêté ! L'ancien Lorientais expédie son coup-franc sur la barre transversale.

92eme minute (2-3)
But de Matuidi ! Sur un centre de Javier Pastore, Matuidi s'élève plus haut que tout le monde et envoie sa tête au fond des filets.
Tops et flops

TOP 3

C'est le genre de match où Blaise MATUIDI a tendance à se régaler. Contre Metz, ça n'a pas loupé. En faisant simple dans l'entrejeu, il a régné en remportant quasiment tous ses duels. Et comme les autres milieux ne l'ont pas pressé, il a eu le champ libre pour se projeter vers l'avant. Sa technique est toujours aussi rudimentaire, mais c'était suffisant pour donner le coup de grâce à Metz. Son doublé a été déterminant.

Kurzawa n'est pas là ? Pas grave, MAXWELL assure le service après-vente des Parisiens. Le Brésilien a passé son mardi soir à débouler dans son couloir gauche avec beaucoup d'aisance. Son entente avec Di Maria a été l'une des satisfactions de la soirée. L'ancien joueur de l'Inter a terminé la rencontre avec deux passes décisives au compteur.

Les entrées de JOUFFRE et de DIABATE ont redonné un vrai élan à une équipe messine sans aucune saveur. Le Lorientais, excellent sur coup de pied arrêté, a apporté une touche technique revigorante dans le milieu lorrain. L'ancien attaquant de Bordeaux a lui apporté dans un autre registre. Grâce à son physique, il a pesé sur les défenseurs parisiens avant de les pousser à la faute.


FLOP 3

Quand on est opposé à Cavani, on ne peut pas faire la moindre erreur. Surtout au marquage. Sur l'ouverture du score, Guido MILAN a perdu Cavani dans son dos. C'était terminé après ça. Mis en difficulté par l'attaquant uruguayen, le défenseur grenat a été dépassé sur toutes les prises de balle du Sud-Américain. Cavani l'a maîtrisé.

Aligné dans le couloir gauche pour tenter d'épauler Erding, Kevin LEJEUNE est passé complètement à côté de son match. Jamais dans le bon tempo et pas assez entreprenant, le Messin n'a jamais inquiété Meunier. Les rares fois où il s'est retrouvé en bonne position, le Lorrain a joué à contre-temps.

LUCAS n'a pas déçu puisqu'il était dans ses standards du moment. A savoir, des ratés, des ratés et encore des ratés. Des contrôles mal assurés, des passes manquées, des choix douteux, le Brésilien ne s'en sort plus. Sa vitesse ne fait pas oublier son manque d'intelligence tactique et sa faculté à ne jamais prendre la bonne décision.
Monsieur l'arbitre au rapport
Quelques décisions difficiles à prendre, mais globalement, l'arbitre du match a pris les bonnes décisions. Difficile de lui reprocher quelque chose.
La feuille de match
L1 (31eme journée, match en retard) / METZ - PSG : 2-3

Saint-Symphorien (23 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en bon état

Arbitre : M.Hamel (7)

Buts : Jouffre (79eme) et Diabaté (88eme) pour Metz - Cavani (33eme) et Matuidi (36eme et 94eme) pour le PSG

Avertissements : Diagne (42eme) pour Metz - Kimpembe (92eme) pour le PSG
Expulsion : Aucune


Metz
Kawashima (5) - Rivierez (5), Bisevac (5), Milan (3), Udol (4) - Diagne (4), Philipps (4), Doukouré (5) puis Jouffre (76eme) - Nguette (4), Erding (4) puis Diabaté (72eme), Lejeune (cap) (3) puis I.Sarr (63eme)

N'ont pas participé : Oberhauser (g), Signorino, Balliu, Mandjeck
Entraîneur : P.Hinschberger


PSG
Trapp (5) - Meunier (5), Marquinhos (5), Kimpembe (5), Maxwell (6) - Verratti (6), Thiago Motta (cap) (6), Matuidi (8) - Di Maria (5) puis Pastore (61eme), Cavani (6), Lucas (4) puis Guedes (76eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Thiago Silva, Aurier, Lo Celso, Nkunku
Entraîneur : U.Emery

 
10 commentaires - L1 (J31, match en retard) : Grâce à un but de Matuidi sur le fil, le PSG a évité la catastrophe à Metz
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]