L1 (J31) : L'OM s'est contenté de très peu contre Dijon

L1 (J31) : L'OM s'est contenté de très peu contre Dijon©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 01 avril 2017 à 19h15

Incapable de désarçonner sur la durée le bloc de Dijon, auteur du match quasi-parfait au Vélodrome, un OM sans folie n'a pu faire mieux que match nul à domicile samedi (1-1). Ce résultat ouvre la porte à Bordeaux, qui aura l'opportunité de reprendre la cinquième place de la L1 aux Marseillais.

 
Le debrief
Et dire que ça aurait pu être pire pour l'OM. Sans un arrêt heureux de Yohann Pelé dans le temps additionnel, Dijon serait reparti du Vélodrome avec une victoire et elle n'aurait pas été volée. Parce que le DFCO a déroulé sa partition avec application et gêné des Marseillais dominateurs (59% de possession, 19 tirs à 9) sans réellement faire fructifier leur supériorité technique par des occasions franches. Ils n'avaient pas suffisamment de jus pour imposer une pression constante sur le but adverse et manquaient trop de qualité technique pour déstabiliser le bloc bourguignon une fois arrivés dans les trente derniers mètres adverses. S'ils ont eu le mérite de revenir au score rapidement au retour des vestiaires, après avoir concédé l'ouverture du score juste avant la pause, les hommes de Rudi Garcia n'ont pas réussi à capitaliser sur ce momentum pour définitivement faire basculer la rencontre en leur faveur. Ils ont certes touché le poteau et Baptiste Reynet a sorti deux parades en trente secondes. Mais c'était trop peu pour sanctionner des Dijonnais méritants.

Comme à leur habitude, ils ne se sont pas contentés de défendre et ont joué crânement leur chance. Ils sont toujours restés menaçants par leurs récupérations hautes, tant ils ont appliqué un pressing efficace sur la charnière marseillaise et les Bourguignons ont profité des largesses défensives de l'OM pour faire passer des frissons à intervalles réguliers dans les travées d'un Vélodrome orphelin d'une partie de son virage Sud suite à la levée d'un huis-clos partiel. Malgré les situations chaudes obtenues, ils se contenteront certainement de ce point ramené de Marseille qui les détache légèrement de Nancy, à défaut de leur permettre de renouer avec la victoire (six matchs sans succès de suite). Les Phocéens conservent eux leur cinquième place, mais ça ne pourrait être que provisoire. Bordeaux pourrait leur subtiliser dimanche en cas de victoire à Nice et ce résultat profite aussi indirectement à Saint-Etienne, même si les Verts ne jouent pas ce week-end. Dans un sprint final pour l'Europe, perdre des points à domicile contre le 17eme pourrait coûter cher. A l'OM de les rattraper dès le match à Toulouse dimanche prochain.
Le film du match
8eme minute
Décalé sur la gauche, M.Sanson déclenche un centre du droit. C'est légèrement croisé au départ par Kwon et Thauvin passe devant Lotiès pour reprendre de la tête ce ballon sans puissance. Sa déviation décroisée file juste à côté du but dijonnais.

29eme minute
Contre-attaque pour Marseille. M.Lopez la déclenche d'un changement d'aile pour Payet, qui part en percussion balle au pied. Il efface facilement Rüfli avant d'enrouler son tir du droit. Elle est contrée par la main de Lotiès, que l'arbitre juge non intentionnelle. Dans la foulée, M.Sanson frappe en pivot et contraint Reynet à la parade, mais l'ex-Montpelliérain est signalé à tort en position de hors-jeu.

32eme minute
Servi sur la gauche, Kwon centre à ras de terre pour Tavares, trouvé dos au but au point de penalty. L'attaquant cap-verdien remise en retrait pour Belmonte, dans la tentative cadrée manque de puissance pour inquiéter réellement Pelé.

44eme minute
Payet hérite du ballon dos au but et se met dans le sens du jeu sur son contrôle. Il enchaîne avec une frappe vicieuse des trente mètres. Prise légèrement de l'extérieur du droit, elle fuit le cadre de Reynet.

45eme minute+1 (0-1)
Corner pour Dijon sur la gauche. Abeid ne lève pas suffisamment son centre, mais le ballon passe dans une forêt de jambes jusqu'à l'entrée des six mètres. Au duel avec Varrault, Sertic prolonge involontairement le ballon dans son propre but du pied droit.

45eme minute+2
Payet s'enfonce dans la surface sur la gauche avec un soupçon de réussite. Il devance la sortie de Reynet pour centrer en retrait vers Gomis, qui frappe en première intention. Lotiès sauve Dijon en s'interposant cinq mètres devant sa ligne de but.

48eme minute (1-1)
Coup-franc pour Marseille suite à une faute sur M.Lopez. A 25 mètres, légèrement décalé sur la gauche, Payet dépose son tir enroulé du droit dans la lucarne de Reynet, impuissant sur cette action.

53eme minute
M.Sanson déboule sur la gauche et centre en plein Coeur de la surface dijonnaise. Au second poteau, Haddadi cafouille le ballon et ça profite à Thauvin, qui devance tout le monde pour placer une frappe subtile du bout du pied gauche. Battu, Reynet est sauvé par l'extérieur de son poteau gauche.

65eme minute
Récupération haute de R.Amalfitano dans les pieds de Vainqueur. Le milieu dijonnais trouve Kwon, qui dévie en une touche vers Tavares, parti à la limite du hors-jeu. L'attaquant du DFCO manque légèrement son contrôle et laisse à Pelé l'opportunité d'intervenir dans ses pieds.

81eme minute
Sertic gagne son duel avec Tavares et trouve immédiatement Payet. L'international français centre à l'entrée de la surface pour B.Gomis, qui enchaîne contrôle et tir du gauche en pivot. Reynet se couche sur sa droite pour capter le ballon.

82eme minute
Vainqueur échange avec Cabella, qui s'avance dans le camp dijonnais avant de retrouver l'ancien Nantais dans la surface. Il se faufile au cœur de la défense bourguignonne avant de tirer du bout du pied. C'est directement sur Reynet, qui intervient des deux poings à bout portant.

91eme minute
Après un échange de têtes, Abeid envoie le ballon dans le dos de la défense marseillaise. Sertic s'arrête de jouer en espérant la sortie de Pelé et Tavares est celui qui en profite. Dans un angle fermé, sa frappe croisée est toute proche de passer entre les jambes de Pelé, qui la touche juste ce qu'il faut pour sauver les siens.
Tops et flops

TOP 3

PAYET poursuit sa montée en puissance depuis son arrivée à Marseille fin janvier. Le milieu offensif de l'OM a encore rendu une excellente copie et mis le feu dès qu'il a touché le ballon. Juste sur chacune de ses inspirations techniques et percutant balle au pied, il a sauvé un point d'un bijou sur coup-franc. Encore une prestation de grande qualité pour lui.

Symbole de la solidité dijonnaise, LOTIES a abattu un travail énorme pour limiter l'influence de B.Gomis. Il lui est régulièrement passé devant dans les duels et a imposé sa supériorité physique dans les duels. Bien placé pour contrer ou dévier plusieurs tentatives marseillaises, il a aussi suppléé son gardien sur une action et aurait pu être décisif si Tavares ne l'avait pas oublié à la conclusion d'une contre-attaque.

KWON était la curiosité du jour pour sa première titularisation en L1 et a montré de belles promesses. Aussi propre techniquement que discipliné tactiquement, il a participé au match costaud du DFCO par son implication au pressing et sa faculté à jouer juste dans le camp adverse. A revoir, mais il pouvait difficilement faire mieux pour ses débuts dans le onze de départ.


FLOP 3

Un but contre son camp, une grande souffrance dans ses duels avec Tavares, des relances parfois hasardeuses : SERTIC n'a pas franchement rassuré dans un rôle de défenseur central. Sans oublier qu'une erreur de communication en fin de match avec Pelé aurait pu coûter très cher. Sa charnière avec Rolando n'a pas donné tous les gages de sérénité, en particulier dans l'alignement.

Dans la foulée de sa première convocation en équipe de France A, THAUVIN a vécu un après-midi difficile. Il n'avait pas les jambes pour faire des différences dans son couloir et a trop souvent commis les mauvais choix dans le dernier ou l'avant-dernier geste. Un déchet technique problématique pour sanctionner la domination territoriale de l'OM.

Dans un rôle plus ingrat qu'à l'accoutumée, LEES-MELOU n'a pas réussi à se mettre en évidence en phase offensive. Il a certes accompli la partie défensive de son travail avec application et investissement, mais son utilisation du ballon a laissé à désirer. Il a surtout vu les ballons passés davantage par le côté opposé et par un Kwon très volontaire pour sa première titularisation.
Monsieur l'arbitre au rapport
Johan Hamel n'a pas toujours diffusé le sentiment de tout maîtriser dans cette rencontre, mais il a certainement pris les bonnes décisions sur les situations litigieuses. Il n'y aurait certes pas eu scandale s'il avait sifflé la main de Jordan Lotiès qui aurait accordé un penalty à l'OM, mais le geste n'était pas volontaire pour autant. Il a bien jugé d'autres actions tangentes, comme ce duel entre Lopez et Lees-Melou à la tombée d'un centre marseillais.
La feuille de match
L1 (31eme journée) / MARSEILLE - DIJON : 1-1

Orange Vélodrome (30 000 spectateurs environ)
Temps doux et pluvieux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Hamel (7)

But : Payet (48eme) pour Marseille - Sertic (45eme+1 csc) pour Dijon

Avertissements : B.Gomis (14eme) et Rolando (72eme) pour Marseille - Kwon (16eme), Tavares (38eme), Abeid (51eme) et Varrault (67eme) pour Dijon

Expulsions : Aucune


Marseille
Pelé (6) - Sakai (5), Sertic (3), Rolando (4), Bedimo (5) - M.Sanson (5), Vainqueur (6) puis Njie (89eme), M.Lopez (5) puis Cabella (76eme) - Thauvin (4) puis Zambo Anguissa (83eme), B.Gomis (cap) (4), Payet (7)

N'ont pas participé : B.Samba (g), Evra, Fanni, B.Sarr
Entraîneur : R.Garcia


Dijon
Reynet (6) - Rüfli (4), Varrault (cap) (6), Lotiès (7), Haddadi (5) -Belmonte (5) puis Marié (61eme) - Kwon (6) puis M.Martin (79eme), R.Amalfitano (5), Abeid (6), Lees-Melou (4) puis Sammaritano (76eme) - Tavares (6)

N'ont pas participé : Leroy (g), Abdelhamid, Chafik, Bela
Entraîneur : O.Dall'Oglio

 
11 commentaires - L1 (J31) : L'OM s'est contenté de très peu contre Dijon
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]