L1 (J3) : Le promu dijonnais fait exploser la défense de l'OL

L1 (J3) : Le promu dijonnais fait exploser la défense de l'OL©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 27 août 2016 à 19h05

Alors que tout semblait réuni pour que Lyon domine largement Dijon ce samedi après-midi, le promu dijonnais a fait exploser la défense très fébrile de l'OL. C'est le premier faux-pas des hommes de Bruno Genesio cette saison. Mais quel faux-pas !

Le debrief
Longtemps les Lyonnais risquent de se demander comment ils ont fait pour rentrer bredouilles de leur court déplacement en Bourgogne. 25 tirs contre 11 pour leurs adversaires, 65% de possession de balle, deux fois devant au score, et surtout une défense dijonnaise d'une fébrilité extrême pendant 45 minutes. 45 minutes pendant lesquelles l'OL a pilonné le but de Baptiste Reynet sans parvenir pour autant à rentrer aux vestiaires avant un avantage à la pause. La faute à un manque de réalisme offensif certes, mais aussi et surtout à des errances défensives au moins aussi inquiétantes que celles commises par le promu. Dans le viseur, la charnière composée de Nicolas Nkoulou et Mapou Yanga-Mbiwa en premier lieu. Cette semaine, Bruno Genesio avait confié ne pas être pleinement rassuré par les prestations défensives de son équipe pour le moment, et ses craintes se sont révélées fondées ce samedi après-midi. Comme face au PSG lors du Trophée des Champions, l'arrière-garde lyonnais a pris l'eau sur chaque offensive adverse. Sauf que cette fois, l'adversité n'avait rien à voir avec celle proposée par le club de la Capitale.

L'enseignement de cette troisième journée, c'est que si la machine lyonnaise est séduisante et bien rodée, il suffit d'un grain de sable pour qu'elle s'enraye. La blessure d'Alexandre Lacazette, sorti avec une douleur derrière le genou gauche en fin de première période, a eu un effet catastrophique sur ses partenaires, tout à coup moins dangereux offensivement et incroyablement fébriles défensivement. De Rafael à Maciej Rybus, en passant par Maxime Gonalons, chaque joueur à vocation défensive du vice-champion de France en titre s'est troué à un moment donné sur la pelouse de Gaston-Gérard. Forcément inquiétant à quelques jours du début de la Ligue des Champions. La question de l'intégration d'Emanuel Mammana, présenté comme talentueux, risque de se poser rapidement. Pendant ce temps, Dijon, qui craignait de devoir attendre six journées pour marquer, comme le Gazélec la saison dernière, a planté quatre buts à l'OL ! Un scénario inespéré pour les hommes d'Olivier Dall'Olgio, quasi-miraculés de rentrer aux vestiaires à 2-2 à la mi-temps. Il faudra encore bien des progrès pour se maintenir en fin de saison, mais cette bouffée d'oxygène et cette ivresse des grands exploits, le DFCO aurait tort de ne pas les célébrer.
Le film du match
8eme minute
Dans la foulée, Lyon se procure un corner. Fekir trouve la tête de Gonalons au premier poteau, qui oblige Reynet à un très bel arrêt sur sa ligne avec le concours de Balmont.

10eme minute
Nouvel arrêt de Reynet ! A l'issue d'une longue séquence de passes, Lacazette trouve Tolisso d'un ballon piqué très précis. Ce dernier remise au centre en une touche, où Cornet manque sa reprise mais surprend Chafik, proche de tromper son propre gardien !

15eme minute
Bel échange entre Fekir et Lacazette dans la surface dijonnaise. Le meilleur buteur du championnat peut s'infiltrer entre Abdelhamid et Varrault, et il faut un retour in extremis de Rüfli pour empêcher le Lyonnais de frapper à bout portant.

20eme minute (0-1)
But de Lyon ! Au niveau de la ligne médiane, Darder crée le décalage à l'aide d'un une-deux avec Fekir. L'Espagnol résiste au retour de Balmont pour rentrer dans la surface et frapper fort au sol. Reynet repousse bien mais Tolisso a suivi et pousse le ballon dans le but vide.

23eme minute (1-1)
Penalty pour Dijon ! Lyon perd le ballon au milieu de terrain et se met en danger. Tavares est lancé dans le dos de la défense, et entre dans la surface où Nkoulou le fauche par derrière. M.Hamel siffle penalty mais n'expulse par l'ancien Marseillais. Sammaritano se charge lui de prendre Lopes à contre-pied !

28eme minute
L'OL se crée encore une double occasion très dangereuse. Sur un corner de Fekir, Cornet tente une volée acrobatique sauvée de justesse par Balmont sur sa ligne. Dans la foulée, le danger revient sur le but dijonnais depuis la droite du terrain. Lacazette sert Cornet dans l'axe à mi-hauteur, mais l'ancien Messin est un peu trop court pour pouvoir fusiller Reynet de près.

37eme minute (1-2)
But de Lyon ! Sixième but de Lacazette cette saison ! Sur la droite de la surface, l'attaquant lyonnais hérite du ballon et se débrouille tout seul pour se défaire de l'emprise de trois joueurs adverses, avant de marquer d'une frappe croisée des seize mètres.

45eme minute (2-2)
But de Dijon ! les Bourguignons égalisent juste avant la mi-temps ! Sammaritano s'échappe dans le dos de Rybus sur l'aile droite. L'ancien Auxerrois centre fort devant le but où Tavares se jette pour marquer d'une tête rageuse dans le dos de Yanga-Mbiwa.

50eme minute
Gonalons parvient à contourner son vis-à-vis et peut lancer Darder dans un petit espace. L'Espagnol se retrouve seul dans la surface face à Reynet, mais le gardien de Dijon remporte son duel.

72eme minute (3-2)
But de Dijon ! Incroyable scénario avec ce troisième but dijonnais ! Sur un corner frappé au premier poteau, Gonalons est surpris et prend le ballon dans le ventre. Celui-ci revient sur Bahamboula qui frappe sans conviction dans un angle fermé, mais Lopes ne peut intervenir, gêné par une forêt de jambes !

84eme minute
Encore un arrêt de Reynet ! Sur le côté gauche de la surface, Valbuena prend Balmont de vitesse puis frappe, mais le gardien de Dijon est encore à la parade !

88eme minute (4-2)
But de Dijon ! Quel but dingue de Lees-Melou ! Après un corner mal renvoyé par la défense de l'OL, le nouvel entrant hérite du ballon dans le coin gauche de la surface. Il prend son temps et enroule magnifiquement son tir au second poteau. Lopes est sans réaction !
Tops et flops

TOP 3

Même en ne passant que 40 minutes sur la pelouse, Alexandre LACAZETTE a su se montrer décisif. Juste avant sa blessure au genou, l'attaquant de l'OL a eu le temps de marquer son sixième but de la saison. Une réalisation sur laquelle l'international français s'est débrouillé tout seul pour éliminer trois défenseurs de Dijon en poussant simplement son ballon à l'angle de la surface adverse. Pour trouver trace d'un joueur aussi prolifique après trois journées de championnat, il faut remonter à la saison 2001-02 et à l'entame canon de Djibril Cissé. Outre ce but, Lacazette a été un poison pour la défense dijonnaise toute la première période et aurait pu marquer une deuxième fois sans un très bon Baptiste Reynet. Et sa sortie a fait plonger l'OL...

Le gardien du DFCO a été l'un des grands bonhommes de l'après-midi au stade Gaston-Gérard. C'est simple, après dix minutes de jeu, Baptiste REYNET avait déjà réalisé trois arrêts ! Impuissant sur les buts de l'OL, le gardien dijonnais a souvent compensé les erreurs et la lenteur de sa défense centrale pour empêcher les Lyonnais de prendre le large au tableau d'affichage. Dans les dix dernières minutes, c'est encore lui qui a préservé la victoire de son équipe en s'interposant devant Valbuena.

Si l'Olympique Lyonnais a perdu ce samedi après-midi, Sergi DARDER n'y est pas pour grand-chose. Sur la lancée de ces derniers mois de compétition, l'ancien milieu de terrain de Malaga a été très bon contre le promu dijonnais. Sur chaque contrôle, l'Espagnol fait une différence et oriente le jeu de son équipe vers l'avant. C'est notamment lui qui crée le décalage à l'aide de Nabil Fekir sur l'ouverture du score lyonnaise. Sa frappe repoussée par Baptiste Reynet permet ensuite à Corentin Tolisso de marquer dans le but vide. Son influence n'a pas baissé en début de deuxième période, et sans un très bel arrêt du gardien de Dijon, Darder aurait pu inscrire le troisième but de l'OL ce samedi.


FLOP 3

Cédric VARRAULT a 36 ans, et malheureusement le défenseur dijonnais fait son âge. En défense centrale, le capitaine du DFCO a énormément souffert face à la vivacité des attaquants lyonnais, Lacazette, Cornet et Fekir en tête. En première période, les assauts se sont répétés sur le but de Baptiste Reynet, et les retards répétés du natif de Blois y sont pour beaucoup. Surtout qu'autour de lui, Chafik, Rüfli et surtout Abdelhamid ont aussi eu du mal à suivre le rythme. Sur le deuxième but, Cédric Varrault se fait déposer par Alexandre Lacazette sur une simple conduite de balle. Très dur pour le vétéran de cette équipe bourguignonne, qui s'est ressaisi dans la dernière demi-heure.

Avant de se rendre à Dijon, Bruno Genesio avait profité de la conférence de presse de la semaine pour piquer au vif ses défenseurs. L'entraîneur lyonnais avait estimé que sa défense était le secteur dans lequel des progrès étaient possibles en ce début de saison. Mais à l'image de Nicolas NKOULOU, l'effet recherché n'a pas fonctionné. En difficulté sur chaque contre dijonnais, l'ancien Marseillais a fini par se faire déposer par Julio Tavares sur un long ballon vers l'avant, et a été contraint de faire faute dans la surface. Un geste qui aurait sans doute mérité une expulsion. Au retour des vestiaires, à peine plus de sérénité, même si le Camerounais peut remercier l'arbitre d'avoir sifflé une faute peu évidente de Loïs Diony lors d'un duel à l'épaule entre les deux hommes. A ses côtés, Mapou Yanga-Mbiwa n'a pas apporté plus de garantis ce samedi.

Maciej RYBUS est un latéral moderne. A savoir un latéral qui n'hésite pas à se projeter vers l'avant, mais dont le repli défensif laisse parfois à désirer. Et ce que les supporters lyonnais avaient craint contre Caen la semaine dernière s'est produit à Dijon. Un oubli du Polonais dans son dos a causé un but à l'OL : le deuxième du DFCO, juste avant la mi-temps. Un but qui change sans doute tout dans le sort de cette rencontre. Pris de vitesse par l'appel de Frédéric Sammaritano dans son dos, la recrue lyonnaise n'a pas pu intervenir, laissant l'ancien Auxerrois centrer avec succès pour Julio Tavares. Le retour de Jérémy Morel devrait sortir au moins provisoirement le Polonais du onze lyonnais...
Monsieur l'arbitre au rapport
Match difficile pour M.Hamel... En tout début de match, l'arbitre de la rencontre aurait pu accorder un penalty à Lyon après un accrochage entre Varrault et Fekir. Sur le penalty accordé à Dijon, rien à redire, même si le geste de Nkoulou, assez adangereux, aurait mérité un carton rouge. Enfin le troisième but du DFCO est entaché d'un hors-jeu de position de Varrault, qui fait clairement action de jeu.
La feuille de match
L1 (3eme journée) / DIJON - LYON : 4-2

Stade Gaston-Gérard (10 350 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Hamel (3)

Buts : Sammaritano (23eme, sp), Ravares (45eme), Bahamboula (73eme) et Lees-Melou (88eme) pour Dijon - Tolisso (20eme) et Lacazette (37eme) pour Lyon

Avertissements : R.Amalfitano (45eme) et Balmont (54eme) pour Dijon - Nkoulou (22eme) et Gonalons (75eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune

Dijon
Reynet (8) - Chafik (5), Varrault (cap) (3), Abdelhamid (4), Rüfli (5) - R.Amalfitano (5), Balmont (5), Marie (5), Sammaritano (6) puis Bahamboula (55eme) - Tavares (5) puis Gastien (75eme), Diony (5) puis Lees-Melou (62eme)

N'ont pas participé : B.Leroy (g), Bela, Loties, Bernard
Entraîneur : O.Dall'Oglio


Lyon
A.Lopes (5) - Rafael (4), Yanga-Mbiwa (3), Nkoulou (3), Rybus (4) puis Ferri (68eme) - Gonalons (5), Darder (6), Tolisso (6) - Fekir (5) puis Grenier (76eme), Lacazette (7) puis Valbuena (44eme - 5), Cornet (5)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Jallet, Mammana, G.Perrin
Entraîneur : B.Genesio

 
11 commentaires - L1 (J3) : Le promu dijonnais fait exploser la défense de l'OL
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]