L1 (J29) : Toujours convalescent, le PSG a assuré le service minimum à Lorient

L1 (J29) : Toujours convalescent, le PSG a assuré le service minimum à Lorient©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 12 mars 2017 à 23h12

Quatre jours après l'humiliation subie à Barcelone (6-1), le PSG a fait le job sans forcer et sans vraiment se rassurer dimanche à Lorient, lanterne rouge de L1 (1-2). Sa victoire le maintient néanmoins à trois points de Monaco, tout en lui donnant seul la deuxième place du classement.

 
Le debrief
Au moins, le PSG a évité d'ajouter l'humiliation à la désolation. Il a retrouvé le goût de la victoire dimanche à Lorient en clôture de la 29eme journée de L1 (1-2), sans y mettre toujours la manière. Un résultat dont il se contentera, quatre jours après l'énorme désillusion vécue au Camp Nou en huitième de finale retour de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone (6-1). Il lui permet de maintenir l'écart avec Monaco, toujours en tête du classement avec trois points d'avance sur le quadruple champion de France en titre, et d'être maintenant seul à la deuxième place. Les Parisiens n'en ont pas moins trimballé leurs doutes et porté leur spleen en bandoulière sur la pelouse du Moustoir, où ils auraient pu s'éviter des frayeurs sans un oubli sur coup de pied arrêté pour relancer le suspense au milieu de la deuxième période.

Sauf que les Lorientais, qui ont encore rappelé pourquoi ils étaient derniers du championnat, n'avaient tout simplement pas les moyens de pousser le club de la Capitale dans ses derniers retranchements, tant ils étaient trop limités dans tous les domaines. Alors Paris a bien maîtrisé une dernière demi-heure qui aurait ressemblé à un traquenard contre un autre adversaire, dans une autre ambiance. Parce qu'il y avait de la fébrilité chez ce PSG-là, à l'image de la scène burlesque de l'entrée de Serge Aurier, qui a mis près de cinq minutes à se préparer pour remplacer Thomas Meunier sous l'œil médusé d'Unai Emery. Il reste néanmoins suffisamment de talent aux Parisiens pour imposer de longues séquences de possession à l'adversaire, pour piquer quand il le faut. Ils auraient même pu se mettre à l'abri plus tôt, avec davantage de réussite. Pour cette fois, ça suffira. Mais avec la réception de Lyon et la finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco, il va falloir vite mettre de côté les démons de Barcelone. Sous peine de vivre d'autres soirées difficiles dans les prochaines semaines.
Le film du match
3eme minute
Coup-franc pour le PSG à l'entrée de la surface lorientaise suite à une faute évitable de Ciani sur Nkunku. Plein axe, Cavani frappe en force côté fermé et sa tentative s'envole au-dessus du but de Lecomte.

25eme minute
A la suite d'un corner mal dégagé, Pastore prend à contre-pied la défense lorientaise pour trouver Thiago Silva dans son dos. Le Brésilien adresse une remise de la tête vers Kurzawa, seul aux six mètres, mais Lecomte intervient d'une belle horizontale pour sauver son camp.

27eme minute
Meunier lance Draxler dans la profondeur. L'international allemand contrôle dos au but et temporise avant de glisser à Cavani d'une talonnade inspirée. L'attaquant uruguayen se présente seul face à Lecomte et bute sur le gardien lorientais en voulant glisser le ballon sous son ventre.

28eme minute (0-1)
Corner pour le PSG sur la droite. Di Maria enroule son centre sans le lever et Cavani coupe la trajectoire devant Jeannot. Mais « El Matador » ne touche pas le ballon, que l'ancien Nancéien prolonge involontairement dans son propre but au premier poteau, malgré la présence de Mvuemba.

31eme minute
Suite à un ballon perdu par Rabiot, Philippoteaux fixe son défenseur avant de trouver S.Marveaux à l'entrée de la surface. Sur son contrôle orienté, il se joue de Marquinhos et tente un tir du pointu. Directement dans les bras de Trapp.

52eme minute (0-2)
Draxler intercepte une passe lorientaise et lance immédiatement dans la profondeur Cavani. L'attaquant uruguayen devance Ciani et temporise pour servir à hauteur Nkunku. Ce dernier arme une frappe flottante du droit qui trompe un Lecomte pas impérial sur cette action.

68eme minute (1-2)
Corner sur la gauche pour Lorient. S.Marveaux le tire sortant du gauche et Ciani s'envole plus haut que tout le monde et devance Marquinhos, au marquage du capitaine lorientais au départ. La tête piquée et décroisée de l'ex-Bordelais trouve le petit filet opposé de Trapp.

82eme minute
Kurzawa déboule sur le côté gauche et adresse un centre devant le but. En position de hors-jeu, Di Maria laisse filer le ballon jusqu'à Cavani, qui prolonge le ballon comme il peut. Lecomte intervient de la main gauche pour dévier en corner.

83eme minute
Pas attaqué aux trente mètres, Pastore délivre un petit ballon piqué dans le dos de la défense lorientaise. Il trouve Di Maria, dont la tête lobée est enlevée de la lucarne par l'intervention décisive de Lecomte.
Tops et flops

TOP 3

Au cœur d'un trio au milieu aligné pour la première fois dans cette configuration, NKUNKU tenait le rôle habituellement dévolu à Matuidi du dévoreur d'espaces vers l'avant et du travailleur box-to-box. Il a rempli cette mission avec application d'un bout à l'autre de la rencontre, s'imposant comme l'un des Parisiens les plus actifs. Il a été récompensé du premier but de sa carrière en L1.

S'il y a bien un Parisien qui fut égal à lui-même à Lorient, c'est CAVANI. L'international uruguayen s'est dépensé sans compter, multipliant les retours défensifs précieux, et s'est montré très disponible sur tout le front de l'attaque. Juste dans ses remises et précis dans ses transmissions, il est impliqué sur les deux buts parisiens de la soirée.

S.MARVEAUX a rendu une copie plus qu'intéressante. Remuant dans son rôle de deuxième attaquant derrière la pointe, l'ancien Rennais a été impliqué dans tous les coups de son équipe. Il a délivré la passe décisive sur corner pour Ciani. Sa cinquième de la saison en L1, sans compter ses quatre buts.


FLOP 3

Un match en souffrance pour S.MOREIRA. Très emprunté avec le ballon, le latéral lorientais n'a pas donné bien plus de garanties dans le secteur défensif, où il a peiné pour contenir Draxler. Sans la clémence de l'arbitre, il aurait même dû être expulsé pour une faute grossière sur Cavani en deuxième période.

Autre Lorientais à avoir vécu une soirée difficile, JEANNOT n'a jamais pesé sur la charnière parisienne. Il a touché un nombre infime de ballons (16 au total) et n'a pas toujours bien négocié ceux qu'il a eu à jouer. Un malheur n'arrivant jamais seul, il a marqué contre son camp avec beaucoup de malchance.

MARQUINHOS avait été l'un des naufragés de la déroute à Barcelone, il n'a pas réellement sorti la tête de l'eau à Lorient. Le défenseur brésilien a enchaîné les mauvaises relances au cours du premier acte et s'est rendu coupable d'une erreur de marquage sur la réduction du score lorientaise. Il va falloir qu'il rebondisse pour ne pas ternir une saison qui était excellente jusqu'à mercredi.
Monsieur l'arbitre au rapport
Tony Chapron a vécu un match tranquille jusqu'aux vingt dernières minutes du match, plus animées. Il a notamment sorti trois avertissements et aurait dû exclure Steven Moreira, coupable d'une faute sur Edinson Cavani annihilant une action claire de but.
La feuille de match
L1 (29eme journée) / LORIENT - PSG : 1-2

Le Moustoir (14 500 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en excellent état
Arbitre : M.Chapron (5)

Buts : Ciani (68eme) pour Lorient - Jeannot (28eme csc) et Nkunku (52eme) pour le PSG

Avertissement : Moreira (72eme) et Peybernes (83eme) pour Lorient - Nkunku (76eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune


Lorient
Lecomte (5) - S.Moreira (3), Peybernes (5), Ciani (cap) (6), Le Goff (5) - Wakaso (6), Mvuemba (5) puis P.-Y.Hamel (86eme) - Moukandjo (5), S.Marveaux (6), Philippoteaux (5) - Jeannot (3) puis Aliadière (57eme)

N'ont pas participé : Delecroix (g), Z.Touré, Bellugou, Lautoa, Koffi
Entraîneur : B.Casoni


PSG
Trapp (5) - Meunier (5) puis Aurier (81eme), Marquinhos (4), Thiago Silva (6), Kurzawa (4) - Nkunku (7), Rabiot (6), Pastore (5) - Di Maria (5), Cavani (7), Draxler (6) puis Ben Arfa (88eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Kimpembe, Maxwell, Krychowiak, Guedes
Entraîneur : U.Emery

 
4 commentaires - L1 (J29) : Toujours convalescent, le PSG a assuré le service minimum à Lorient
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]