L1 (J26) : Lille se relance à Caen

L1 (J26) : Lille se relance à Caen©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le samedi 18 février 2017 à 22h25

El Ghazi a permis à Lille de s'imposer à Caen pour le compte de la 26eme journée de Ligue 1 (1-0).

Le debrief
Il est peut-être un peu prématuré pour évoquer un effet Franck Passi, mais l'arrivée d'« El Local » semble avoir fait du bien à Lille. Défait lors de ses trois derniers matchs de Ligue 1, le LOSC pointait à une inquiétante 17eme place avant de se déplacer sur la pelouse de Caen, juste derrière au classement (18eme). C'était un match de la peur et les Dogues se sont arrachés pour aller chercher une victoire qui pourrait faire du bien dans les têtes lilloises (1-0). Car elle a été acquise dans la difficulté, à dix après l'expulsion illogique de Soumaoro et parce que une recrue hivernale a enfin trouvé le chemin des filets.

Alors qu'ils étaient en infériorité numérique depuis quelques minutes, les Lillois ont profité d'une seule fenêtre de tir pour faire la différence. Lancé par Benzia, El Ghazi a ajusté Vercoutre pour ouvrir le score et débloquer son compteur en championnat. C'est la seule chose à retenir d'un match où l'intensité aura été au rendez-vous, mais pas la qualité technique. Hormis quelques joueurs, le niveau de jeu affiché samedi soir à D'Ornano était affligeant. Mais les Lillois ont réussi à quitter la Normandie avec ce qu'ils souhaitaient : une victoire pour se relancer.
Le film du match
27eme
Occasion lilloise ! Après avoir récupéré un ballon au milieu, Benzia sert Xeka qui s'avance et frappe du droit. La tentative est axiale et repoussée du genou par Vercoutre.

37eme
Après un centre de Bessat, Basa et Soumaoro se gênent et Karamoh est tout proche d'en profiter. Enyeama se jette et empêche le Caennais de reprendre.

49eme
L'occasion caennaise ! Karamoh s'en va défier Soumaoro. Le Lillois est sur le reculoir, mais reste debout pour défendre. Il ne se livre pas et contre la frappe du Caennais. Le ballon revient sur Santini qui manque sa reprise de volée.

70eme minute (0-1)
But d'El Ghazi ! Lancé dans la profondeur par Benzia, El Ghazi ajuste Vercoutre avant le retour de Ben Youssef et permet à Lille d'ouvrir le score en infériorité numérique.
Tops et flops

TOP 3

Ailier droit dans le 3-4-3 de Patrice Garande, Yann KARAMOH a été le Caennais le plus dangereux face aux Dogues. Ses accélérations spontanées ont mis la pagaille dans la défense lilloise. N'hésitant pas à dézoner à gauche et dans l'axe, le Normand était toujours impliqué sur les actions dangereuses. Il ne s'est jamais arrêté de courir, mais il n'a pas reçu beaucoup d'aide.

Derrière l'attaquant dans le système tactique, Yassine BENZIA a été généreux sur le front de l'attaque. Rarement en position dangereuse, l'ancien Lyonnais est en revanche précieux dans la conservation du ballon. Buteur décisif sur le but d'El Ghazi, l'attaquant lillois a trouvé le moyen d'être décisif dans ce match. Son apport est intéressant depuis quelques semaines.

Cela fait déjà plusieurs matchs que XEKA réalise des performances solides. Comme souvent, le milieu portugais est plus efficace en première période que durant la seconde. Plaque tournante au milieu, le Lusitanien oriente le jeu et distribue les ballons dans les espaces. Sa touche technique fait du bien dans l'entrejeu lillois.


FLOP 3

Encore un match très difficile pour Ivan SANTINI à la pointe de l'attaque. Rarement servi dans les bonnes conditions, l'attaquant croate a passé son temps à courir dans le vent. Malgré tout, il a très mal exploité les rares ballons à négocier.

Lui aussi a eu le droit à son match compliqué en attaque. Sevré de ballon, Nicolas DE PREVILLE n'a pas pesé sur les débats. Des appels à contretemps, un placement douteux, l'ancien Rémois a été transparent de bout en bout.

Entré à la place de Bazile, sorti sur blessure, Ronny RODELIN n'a pas existé. On ne l'a pas vu. Un match sans saveur et très timide de la part du Caennais qui a passé son temps à demander le ballon sans le recevoir. Il a manqué de justesse sur les quelques actions qu'il a pu se mettre sous la dent.
Monsieur l'arbitre au rapport
Certaines discussions étaient discutables en première période, mais Karim Abed a perdu le fil du match dans le deuxième acte. L'expulsion de Soumaoro est extrêmement sévère. Le Lillois a un petit geste d'humeur envers Santini, mais le carton rouge est injustifié. Il a perdu le contrôle à ce moment-là. Ses décisions ont manqué de cohérence.
La feuille de match
L1 (26eme journée) / CAEN - LILLE : 0-1
Stade Michel d'Ornano (15 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse moyenne

Arbitre : M.Abed (3)

But : El Ghazi (70eme) pour Lille

Avertissements : Yahia (55eme) pour Caen - El Ghazi (31eme) pour Lille
Expulsion : Soumaoro (63eme)


Caen
Vercoutre (4) - Da Silva (5), Yahia (5) puis Louis (72eme), Ben Youssef (4) - Guilbert (5), Féret (cap) (5), Makengo (non noté) puis Delaplace (36eme, 5), Bessat (5) - Karamoh (6), Santini (3), Bazile (non noté) puis Rodelin (8eme, 3)

N'ont pas participé : Dreyer (g), Seube, Malbranque, Adeoti
Entraîneur : P.Garande


Lille
Enyeama (5) - Corchia (5), Basa (5), Soumaoro (5), Béria (cap) (5) - Amadou (5), Xeka (6) - El Ghazi (6), Benzia (6) puis Junior Alonso (70eme), Bauthéac (5) - De Preville (3) puis Sliti (85eme)

N'ont pas participé : Maignan (g), Mendyl, Mavuba, Bahlouli, Terrier
Entraîneur : F.Passi

 
4 commentaires - L1 (J26) : Lille se relance à Caen
  • Les matches à venir pour Lille ne vont pas être simples. Il y a des concurrents directs, et des costauds, ce sera autre chose que contre Caen qui reste quand même une petite équipe.
    La fin de championnat de la 2ème partie de tableau va être passionnante : Vae victis ! comme disaient les Latins.

  • Nous allons tout droit vers la ligue 2 mais à Caen on est habitué on adore jouer avec l'ascenceur et vu le match d'hier on ne mérite pas mieux on se réveille en 2 ème mi temps trop tard et même à 11 contre 10 on ne s'en sort pas on n'a pas la rage de vaincre et monsieur Garande doit arrêter de rêver il ne s'en sortira pas avec ce genre d'équipe.
    Ce qui me peine le plus le plus s'est le nombre de salariés que l'on va virer car on redescend en ligue 2,lamentable.
    Féret s'en fiche son contrat son contrat stipule qu'il quitte le navire s'il descende en ligue 2.

  • la longue et lente descente vers la ligue 2. messieurs changez de métier, vous êtes trop bien payé

  • ne méritait pas un carton rouge.au pire un jaune de chaque coté.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]