L1 (J2) : Réaliste plus que souverain, l'OL enchaîne à Rennes

L1 (J2) : Réaliste plus que souverain, l'OL enchaîne à Rennes©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 11 août 2017 à 22h45

Lyon a fait preuve d'efficacité en seconde période pour se sortir du piège à Rennes vendredi (1-2) et glaner un deuxième succès en autant de matchs de L1 cette saison. Tout n'a pas été parfait pour l'OL, mais l'essentiel est assuré.

Le debrief
L'OL connait la recette des départs réussis. Comme la saison passée, Lyon en est à six points sur six possibles après deux journées de L1, suite à sa victoire ramenée de Rennes vendredi (1-2). Un succès qui doit davantage à son réalisme froid en seconde période qu'à sa maîtrise, tant les Gones ont fonctionné sur courant alternatif et souffert jusqu'à la dernière minute pour s'imposer, en raison de la réduction du score de Benjamin Bourigeaud en fin de match. Mais grâce à un excellent Anthony Lopes et à une charnière centrale solide dans l'ensemble, ils ont tenu bon dans leurs temps faibles, tout en bénéficiant d'un soupçon de réussite offensivement. Parce que sans la belle faute de main d'Abdoulaye Diallo sur le coup-franc de Memphis Depay amenant l'ouverture du score lyonnaise avant l'heure de jeu, la physionomie du match aurait certainement été différente.

L'OL ne fera pas la fine bouche pour autant, surtout qu'il a bien des raisons de se réjouir. Son entame de match costaude, par exemple, lui avait permis de s'installer dans le camp rennais. Ça n'a pas duré au-delà du premier quart d'heure et les Bretons ont réagi par à-coups. La vitesse d'Ismaïla Sarr, l'activité de Faitout Maouassa et le poids de Benjamin André au milieu ont remis leur équipe sur les bons rails, sans qu'elle parvienne à concrétiser ses bonnes intentions au score. La chance des hommes de Christian Gourcuff leur a filé entre les doigts en l'espace au cours d'une deuxième période moins intense qu'une première franchement plaisante. Annoncé comme une possible surprise de la L1 cette saison, Rennes se traine néanmoins en queue de classement, avec seulement un point en deux rencontres. Déjà loin de Lyon, qui engrange à défaut de réellement impressionner. Mais ce qui est pris n'est plus à prendre pour les Gones.
Le film du match
8eme minute
Fekir lance sur le côté gauche Depay, qui devance Bourigeaud pour s'infiltrer dans la surface rennaise. Son centre fort est légèrement touché par A.Diallo et le ballon arrive au second poteau jusqu'à B.Traoré, dont le tir est contré par Maouassa. Ça revient ensuite sur Marcelo et sa frappe bat A.Diallo. Mais Gnagnon est présent sur sa ligne pour éloigner le danger.

24eme minute
A la tombée d'un coup-franc rennais tiré par Bourigeaud, la défense lyonnaise repousse plein axe sur André. Sans contrôle, le capitaine rennais décale Mexer, dont le tir écrasé se transforme en centre puissant pour I.Sarr. La tentative réflexe de l'ancien Messin passe juste au-dessus de la lucarne de l'OL.

30eme minute
Corner pour Rennes sur la gauche, qu'André le frappe fort et rentrant. Au premier poteau, B.Traoré feinte le dégagement et est tout proche de surprendre A.Lopes, qui doit réaliser un bel arrêt-réflexe pour concéder un nouveau corner.

33eme minute
Excentré sur la droite, Maouassa rentre sur son pied gauche et enroule des 20 mètres une frappe puissante qui prend la direction de la lucarne opposée. Il faut une magnifique envolée d'A.Lopes pour empêcher l'ouverture du score rennaise.

39eme minute
Enorme travail sur le côté droit de Rafael, dont le centre du gauche est déposé sur la tête de Mariano, qui gagne son duel aérien avec H.Traoré. A.Diallo s'interpose et Mexer doit intervenir pour empêcher Depay de pousser le ballon au fond. Il est ensuite tout proche de marquer contre son camp et doit s'arracher pour ne pas laisser le cuir franchir sa ligne de but.

41eme minute
Parti de son côté droit, B.Traoré trouve un relais avec Fekir, à l'entrée de la surface. Le capitaine lyonnais se retourne et arme un tir repoussé difficilement par A.Diallo sur sa droite. S'en suit un cafouillage qui se conclut par une frappe de B.Traoré contrée par H.Traoré pour envoyer le ballon en corner.

44eme minute
Combinaison parfaite entre Bensebaini et Mubele, qui résiste dos au but à Marcelo avant de retrouver l'international algérien. Ce dernier s'infiltre jusque dans la surface lyonnaise et prend sa chance dans un angle fermé. A.Lopes est vigilant et repousse la tentative au premier poteau.

57eme minute (0-1)
Coup-franc juste à l'entrée de la surface rennaise, pour une faute de Bourigeaud sur B.Traoré. Dans une position légèrement excentrée sur la droite, Depay prend ses responsabilités malgré la présence de Fekir. Sa frappe enroulée côté fermé manque de puissance, mais A.Diallo, coupable d'une faute de main, est battu par le rebond et ne peut sortir le ballon de son petit filet.

74eme minute (0-2)
Au bout d'une séquence de conservation lyonnaise, Tousart décale Fekir sur la droite. Le capitaine de l'OL a tout son temps pour ajuster son centre du droit vers Mariano, qui croque H.Traoré dans son duel aérien pour placer une tête puissante et battre A.Diallo sur sa gauche.

86eme minute (1-2)
Grossière faute de Darder sur I.Sarr, parti à fond balle au pied. En position excentrée sur la droite, ce coup-franc à l'entrée de la surface lyonnaise pour Rennes est frappé par Bourigeaud, qui dépose son tir dans le petit filet d'un A.Lopes trop court pour sortir le ballon sur sa gauche.

93eme minute
Contre-attaque lyonnaise, avec en bout de chaîne un service de Fekir pour Cornet sur la droite. L'international ivoirien se met en position de frappe, mais son tir croisé est repoussé au sol par A.Diallo.
Tops et flops

TOP 3

Encore un match accompli pour A.LOPES. Il a sorti trois arrêts décisifs pour empêcher l'OL de concéder l'ouverture du score en première période et est resté sur le terrain jusqu'au bout malgré un coup reçu dans la cote. Courageux, surtout quand il est sorti dans les pieds d'I.Sarr pour sauver encore les siens.

Face aux gabarits vifs et puissants de Rennes, MARCELO passait un vrai test dans un registre de celui vécu en ouverture de la L1. Le défenseur brésilien a répondu au défi avec autorité, en privant ses adversaires d'espace et en défendant toujours avec intelligence. Du déchet dans la relance compensé par la pléthore de ballons gagnés.

Le brassard de capitaine donne des ailes à FEKIR. Auteur d'un doublé contre Strasbourg la semaine passée, l'international français a encore séduit dans son rôle de meneur de jeu. A chaque ballon touché, il a dynamisé la construction offensive jusqu'à une passe décisive déliciseuse et s'est même impliqué dans la récupération. La saison de la rédemption est bien lancée.


FLOP 3

MUBELE a bien eu des éclairs pour mettre à mal la défense lyonnaise. Mais il a manqué de régularité sur l'ensemble de la rencontre et eu tendance à trop souvent disparaitre de la circulation. Dommage, parce qu'il avait la possibilité de gêner davantage l'OL.

C'est cruel pour A.DIALLO, qui a réalisé des parades importantes au cours du premier acte. Mais sa faute de main sur l'ouverture du score lyonnaise a coûté très cher à son équipe. Ses appréciations douteuses sur les sorties loin de son but ont aussi mis en lumière son déficit de confiance et son manque de repères à ce niveau.

Il est rare de placer dans cette catégorie un attaquant ayant marqué. Mais son but inscrit avec un bon coup de pouce d'A.Diallo ne doit pas faire oublier la prestation cataclysmique de DEPAY dans le jeu. Autant ses dix premières minutes incitaient l'optimisme, autant l'ex-joueur de Manchester United est retombé dans ses travers par la suite. Contrôles ratés, entreprises trop individualistes, mauvaises décisions aux abords de la surface rennaise : c'était pauvre sur toute la ligne.
Monsieur l'arbitre au rapport
Benoît Millot a rendu une copie propre, sans commettre la moindre erreur majeure dans son arbitrage. Y compris sur la faute accordée à Bertrand Traoré pour une intervention illicite de Benjamin Bourigeaud avant l'ouverture du score rennaise, malgré les complaintes des Bretons.
La feuille de match
L1 (J2) : RENNES - LYON : 1-2
Roazhon Park (25 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse excellente
Arbitre : M.Millot (6)

Buts : Bourigeaud (86eme) pour Rennes - Depay (57eme) et Mariano (74eme) pour Lyon

Avertissements : Bensebaini (14eme) et Baal (51eme) pour Rennes - Marçal (9eme), Tousart (68eme) et Darder (84eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune


Rennes
Ab.Diallo (4) - H.Traoré (4), Mexer (5), Gnagnon (6), Bensebaini (5) - Maouassa (5), Bourigeaud (5), André (5), Baal (4) puis Tell (66eme) - Mubele (4), I.Sarr (5)

N'ont pas participé : Gertmonas (g), Danzé, Janvier, Hunou, Léa-Sliki, Brandon
Entraîneur : C.Gourcuff


Lyon
A.Lopes (7) - Rafael (5) puis Tete (61eme), Marcelo (7) puis M.Diakhaby (86eme), Morel (5), Marçal (5) - Tousart (6), Darder (5) - B.Traoré (5), Fekir (7), Depay (4) puis Cornet (80eme) - Mariano (6)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Grenier, Ferri, Maolida
Entraîneur : B.Genesio

 
8 commentaires - L1 (J2) : Réaliste plus que souverain, l'OL enchaîne à Rennes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]