L1 (J19) : Le FC Metz sauve les meubles contre Guingamp

L1 (J19) : Le FC Metz sauve les meubles contre Guingamp©Media365
A lire aussi

Arnaud DEMMERLE, publié le mercredi 21 décembre 2016 à 23h53

Menés au score par des Guingampais ragaillardis au retour des vestiaires, les Grenats évitent une nouvelle défaite à domicile grâce à l'égalisation dans les arrêts de jeu de Gauthier Hein (2-2). L'équipe de Philippe Hinschberger est néanmoins en position de barragiste, à la 18e place.

 
Le debrief
Philippe Hinschberger va-t-il souffler sa première bougie sur le banc du FC Metz, lui qui a été intronisé en lieu et place du Belge José Riga le 23 décembre 2015 ? La question, encore farfelue il y a quelques semaines, ne l'est aujourd'hui plus une seule seconde. Le club de Bernard Serin n'en finit plus de dégringoler dans cette L1. 6eme fin septembre, il va passer les fêtes dans la zone rouge, en position de barragiste. L'entraîneur messin n'est pas épargné depuis plusieurs semaines entre l'affaire des pétards face à Lyon, les blessures récurrentes de Yann Jouffre, Kévin Lejeune et Mevlut Erding, mais aussi les suspensions à répétition (Milan Bisevac encore ce mercredi) ou la méforme de certains (Franck Signorino, Cheikh Doukouré et Georges Mandjeck).

« Hinsch » est encore passé par tous les états face à Guingamp, qui restait sur une brillante qualification en quart de finale de la Coupe de la Ligue aux dépens de Lyon (2-2, 3-4 TAB), puis un succès de prestige face au Paris Saint-Germain d'Unai Emery (2-1). Décevants et méconnaissables, les Costarmoricains sont tombés immédiatement dans le piège des Messins, déterminés et bien plus agressifs que trois jours auparavant lors du non-match à Caen (3-0). Ils ont été récompensés de leurs efforts sur un corner de Renaud Cohade, converti avec réussite par Opa Nguette.

Les murs de Saint-Symphorien ont sans doute tremblé tant l'En Evant est revenu métamorphosé et revigoré des vestiaires. Les hommes d'Antoine Kombouaré ont profité des largesses défensives messines pour revenir, puis prendre l'avantage grâce au capitaine Jimmy Briand, auteur d'un doublé. Philippe Hinschberger a joué son va-tout avec les entrées de Florent Mollet et Gauthier Hein. Un coaching gagnant puisque le second a égalisé dans le temps additionnel et permis à son équipe de décrocher le point du match nul. Il a peut-être aussi sauvé la peau de son entraineur, qui récolte son sixième point sur 33 possibles lors des 11 dernières journées. Cette dynamique du FC Metz n'est pas sans rappeler celle de la saison 2014-2015 avec Albert Cartier aux commandes. Bernard Serin l'avait conforté lors de la trêve des confiseurs, mais s'en était voulu de ne pas avoir tranché dans le vif car le club était finalement descendu en Ligue 2 en fin de saison... Pour Guingamp, la première partie de saison se termine avec quelques regrets. Mais avec 30 points et une cinquième au classement, tous les feux sont au vert !
Le film du match
13eme minute (1-0)
Sur un corner tiré côté droit, Cohade trouve la déviation de la tête de Vion au premier poteau. Complètement esseulé aux 6 mètres, N'Guette reprend victorieusement du genou pour son premier but de la saison.

49eme minute (1-1)
La copie conforme du but messin. Sur un corner côté gauche, Giresse, entré à la pause, trouve au premier poteau la tête d'Angoua. Libre de tout marquage au second poteau, Briand égalise de près du gauche face à un Oberhauser, abandonné par sa défense.

54eme minute
M. Diallo prend le meilleur sur Assou-Ekotto sur un centre de la gauche de Marçal. Sa tête vient mourir à quelques centimètres du poteau droit d'Oberhauser, impuissant sur ce coup.

63eme minute
Cohade accélère plein axe et sert parfaitement Doukouré dans la surface de réparation. L'Ivoirien manque complètement sa frappe du gauche malgré la position préférentielle.

74eme minute (1-2)
Sur une énième montée dans son couloir gauche, Marçal centre en retrait pour Briand, qui place aux 9 mètres une frappe du plat du pied droit rasante dans le contre-pied d'Oberhauser, un poil trop court.

89eme minute
Servi dans la surface par Hein, H.Diallo manque son duel avec Johnsson en optant pour la frappe en force. Le gardien guingampais, resté sur ses appuis, s'interpose avec brio.

92eme minute (2-2)
Égalisation messine. Sur le corner de la dernière chance de Mollet, le ballon navigue dans la surface. H.Diallo ne peut se retourner et sert derrière lui Hein, dont la frappe, déviée au passage par M. Diallo, surprend Johnsson.
Tops et flops

TOP 3

Il n'avait plus inscrit de doublé en Ligue 1 depuis le 16 mars 2014. BRIAND portait alors les couleurs de Lyon et avait donné la victoire aux siens sur la pelouse monégasque de Louis II (2-3). Aujourd'hui capitaine de Guingamp, l'ex-international français n'a rien perdu de sa vista et de son sens du but. Avec déjà 6 réalisations, il fait quasiment aussi bien que la saison passée (7).

Il est à créditer d'une passe décisive sur le but d'Opa N'Guette. Le premier de ce dernier sous le maillot messin. Préféré à Diallo à la pointe de l'attaque messine, VION n'a pas ménagé ses efforts par ses décrochages et ses appels. Il a été un poison constant pour la défense de Guingamp et sans doute marqué des points dans l'esprit de son entraîneur.

Son égalisation est un symbole à plus d'un titre. HEIN avait inscrit un bijou du gauche face à Lyon avant que le match ne soit arrêté à cause de jets de pétards. « Frustré » comme il l'a reconnu au micro de Canal +, le jeune milieu offensif de 20 ans, formé au FC Metz, a cette fois-ci évité à son équipe une nouvelle déconvenue à domicile en égalisant dans les arrêts de jeu. Juste avant, il avait offert un caviar à Diallo qui n'en avait pas profité. A l'instar de Mollet, toujours aussi séduisant quand on fait appel à lui, il symbole aussi le coaching gagnant de Hinschberger.


FLOP 3

Il a « mangé » la feuille de match à la 63eme minute sur un service cinq étoiles de Cohade. DOUKOURE n'est actuellement pas à son meilleur niveau. Le milieu de terrain ivoirien, dans la lignée de sa prestation face à Caen, présente actuellement trop de déchet dans son jeu.

Guingamp est complètement passé à côté de son premier acte. A commencer par DIDOT, pas en jambes ni en rythme. Il a logiquement été remplacé à la mi-temps par Giresse.

Un constat qui prévaut également pour DEAUX, fantomatique du début à la fin de cette rencontre. Il n'a pas pesé sur le jeu de Guingamp et a souffert de la comparaison avec Renaud Cohade, très actif.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Desiage n'a pas fait parler de lui et c'est souvent bon signe. Dans un match relativement facile, il n'a « cartonné » que trois fois et a parfaitement géré les acteurs de cette rencontre.
La feuille de match
L1 (19eme journée) / METZ - GUINGAMP : 2-2
Stade Saint-Symphorien (14 091 spectateurs)
Temps froid - Pelouse impeccable
Arbitre : M.Desiage (7)

Buts : N'Guette (13eme) et Hein (92eme) pour Metz - Briand (49eme et 74 eme) pour Guingamp

Avertissements : Cohade (45eme) et Vion (83eme) pour Metz - Salibur (65eme) pour Guingamp
Expulsion : aucun


Metz
Oberhauser (5) - Rivierez (4), Milan (cap) (5), Falette (5), Assou-Ekotto (6) - C. Doukouré (3), Mandjeck (4) puis Hein (73eme), Cohade (6) - N'Guette (6) puis Diallo (81eme), Vion (6), I. Sarr(5) puis Mollet (72eme).

N'ont pas participé : Kawashima (g), Philipps, Thill et Goudiaby.
Entraîneur : P. Hinschberger


Guingamp
Johnsson (6) - Ikoko (5), Angoua (5), Kerbrat (5), Marçal (6) - Didot (3) puis T. Giresse (46eme, 5), M. Diallo (5), Deaux (2) - A. Mendy (4) puis De Pauw (63eme), Briand (cap)(7), Salibur (4).

N'ont pas participé : Salin(g), Lévêque, Blas, F. Diabaté et Privat.
Entraîneur : A.Kombouaré

 
1 commentaire - L1 (J19) : Le FC Metz sauve les meubles contre Guingamp
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]