L1 (J18) : Lyon réussit le coup parfait chez un Monaco sous tension

L1 (J18) : Lyon réussit le coup parfait chez un Monaco sous tension©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 18 décembre 2016 à 23h00

Ultra tendue, l'AS Monaco est tombée dans le piège d'un Olympique lyonnais brillant dimanche pour s'imposer dans le choc de clôture de la 18eme journée de L1 (1-3). Les Gones se relancent ainsi dans la course au podium, quand la défaite du club de la Principauté assure le titre de champion d'automne de Nice.

 
Le debrief
L'AS Monaco est tombée de son nuage, et la chute fut brutale. Intouchable depuis deux mois, en particulier à domicile, où elle restait sur quatre matchs avec au moins quatre buts marqués en L1, elle a perdu son invincibilité à Louis-II à domicile dimanche en clôture de la 18eme journée (1-3). Le tout au bout d'une des rencontres les plus animées de la saison en France. L'Olympique lyonnais a réussi le match quasi parfait pour venir à bout de la machine monégasque, qui écrasait tout sur son passage depuis deux mois. Conséquence directe, Nice est officiellement champion d'automne, avant même le dernier match de la phase aller mercredi, avec quatre points d'avance sur Monaco. Les Gones sont eux relancés pour de bon dans la course au podium. Avec un match en moins, qu'il pourrait remporter sur tapis vert après l'interruption de la rencontre à Metz, l'OL n'est plus qu'à cinq unités du PSG et huit de l'ASM.

Lyon a d'abord réalisé un excellent coup tactique. Bruno Genesio avait opté pour un 4-2-3-1 inhabituel pour contrer le 4-4-2 monégasque. Même le forfait de dernière minute de Maxime Gonalons, remplacé numériquement par Nabil Fekir et poste pour poste par Corentin Tolisso, n'a pas fait déroger les visiteurs de leur plan de jeu initial. Ils ont réussi à bien bloquer les couloirs, même si ce fut compliqué sur le côté droit face à un Thomas Lemar intenable, et à limiter l'influence de la paire Bakayoko-Fabinho, en mettant un point d'honneur à ne pas reculer et à imposer un pressing haut à l'adversaire. Les Lyonnais se sont surtout appuyés sur un quatuor offensif inspiré, qui a fait mal à une défense monégasque habituellement si costaude. Ce dimanche, elle était ouverte à tous les vents face à une animation faite de mouvements et de passes dans le bon tempo.

A force de ne pas avoir la maîtrise des débats et de ne pas se créer d'occasions, en dehors d'une double frappe de Benjamin Mendy, les Monégasques ont craqué mentalement. Ils ont contesté chaque décision, affiché une frustration palpable, comme si le match leur échappait. Le symbole, c'est le geste impardonnable de l'ancien Marseillais sur Tolisso. L'ASM a eu beau pousser en ordre désordonné durant la dernière demi-heure, le mal était fait. Même quand elle est revenue à 1-2, c'est l'OL qui a remis un coup de collier pour s'assurer un succès précieux pour la suite de la saison. Parce qu'il pourrait marquer psychologiquement un tournant dans le parcours des deux équipes.
Le film du match
4eme minute
Valbuena et Fekir combine dans un petit espace sur la gauche pour permettre à l'ancien Marseillais de déborder. Son centre en retrait trouve Ghezzal, dont le tir en une touche est légèrement dévié par B.Mendy. Subasic est sur la trajectoire du ballon, qu'il capte en deux temps.

8eme minute
L'attaque monégasque part de la droite pour renverser le jeu sur la gauche. B.Silva fixe toute la défense lyonnaise avant de décaler B.Mendy, dont la frappe croisée du gauche est repoussée du pied par A.Lopes. Dans la foulée, après un cafouillage, ça revient sur B.Mendy, qui prend sa chance en demi-volée du gauche. Le gardien lyonnais se détend pour sortir le ballon de la main opposée.

11eme minute
Coup-franc pour Lyon à une trentaine de mètres du but plein axe de Subasic. Fekir le tire en force et contraint Subasic à s'envoler pour claquer le ballon, qui passait juste sous la barre transversale, en corner.

29eme minute (0-1)
Attaque place des Lyonnais, qui font tourner le ballon autour de la surface monégasque. Valbuena décale Ghezzal, à l'arrêt. Mais ça n'empêche pas l'international algérien, pas attaqué, d'enrouler sa frappe du gauche pour battre Subasic sur sa gauche.

39eme minute
Loin du ballon, Tolisso et B.Mendy s'accrochent. Le latéral monégasque finit par donner un coup de pied au milieu lyonnais, qui s'écroule pour signifier la faute à l'arbitre. Carton rouge indiscutable pour B.Mendy.

49eme minute
Coup-franc excentré sur la gauche. Lemar adresse un centre fuyant sur lequel A.Lopes réalise une intervention peu académique. Germain en profite pour prendre sa chance. Sa tentative est déviée de la cuisse par Yanga-Mbiwa et rebondit sur la main de Tousart. L'arbitre n'accorde pas de penalty.

50eme minute
Sur la contre-attaque lyonnaise, Valbuena s'échappe seul. Il efface Jemerson d'une feinte de centre avant de servir Ghezzal en retrait. L'international algérien frappe en force depuis le point de penalty et oblige Subasic à une parade spectaculaire sur sa gauche.

57eme minute
Lacazette accélère plein axe et lance Fekir sur la droite. Le numéro 18 de l'OL frappe dans un angle fermé et Subasic repousse à son premier poteau. Au moment de reprendre, Lacazette est séché par Fabinho et l'arbitre siffle un penalty. Dans la foulée, s'en suit un début de bagarre générale, où Glik s'en prend notamment à Valbuena et écope d'un avertissement. Lacazette se charge du penalty et bute sur Subasic, bien parti sur sa gauche pour stopper l'attaquant lyonnais.

65eme minute (0-2)
Rafael sert Ghezzal sur le côté droit. L'ailier lyonnais accélère sur la droite avant d'ajuster son centre vers le second poteau, où Valbuena place une volée du droit en déséquilibre. Sa reprise se loge dans le petit filet d'un Subasic impuissant.

69eme minute
Coup-franc sur la gauche pour Monaco. Lemar le frappe tendu et Jemerson coupe la trajectoire juste devant A.Lopes pour pousser le ballon au fond de la tête. Mais le défenseur brésilien est logiquement signalé en position de hors-jeu.

70eme minute (1-2)
B.Silva écarte sur la gauche pour Lemar, qui joue un une-deux parfait avec Dirar. L'ex-Caennais centre ensuite en retrait pour T.Bakayoko, qui contrôle du bout du pied au point de penalty. Il enchaîne sur un tir en bout de course, dévié par Tousart avant de franchir la ligne de but.

87eme minute (1-3)
Corner pour Lyon sur la gauche. Valbuena le frappe et Subasic manque son intervention de la main droite à la tombée du ballon. Lacazette est présent au second poteau pour enchaîner contrôle de la poitrine et volée du droit. Elle file dans le petit filet opposé.

88eme minute
Rybus hérite d'un ballon au deuxième poteau sur un centre de Cornet. Le milieu polonais prend son temps pour ajuster Subasic, mais son compatriote Glik revient sur sa ligne pour éviter un quatrième but lyonnais.
Tops et flops

TOP 3

Le quatre à la suite pour VALBUENA. Pour la première fois de sa carrière, le milieu lyonnais a marqué lors de quatre matchs de L1 consécutifs après avoir encore trouvé la faille dimanche, sans oublier son but en Coupe de la Ligue dans la semaine. Cette réalisation a couronné une énième prestation de haut niveau, avec aussi une passe décisive à son actif. Même si à force de vouloir être partout sur le terrain, il a eu tendance à se disperser. Mais comment lui en vouloir ?

M.DIAKHABY fêtera ses 20 ans lundi, mais il n'a clairement pas fait son âge. Le défenseur lyonnais a rendu une copie quasi parfaite. Il a gagné duel sur duel, que ce soit dans les airs ou au sol. Il a aussi éteint des situations chaudes aux abords de la surface de l'OL et s'est révélé propre dans la relance. Plus personne ne se pose désormais la question de sa titularisation dans le onze-type.

S'il y a bien un Monégasque qui échappé au naufrage, c'est LEMAR. L'international français a récité une partition excellente. En première période, son association avec B.Mendy a fait des merveilles. Repositionné latéral gauche après l'expulsion de son compère, l'ex-Caennais n'en a pas été moins brillant, au contraire. Son pied gauche fait peser une menace permanente sur toutes les défenses de L1.


FLOP 3

Autant B.MENDY avait réussi une première demi-heure probante, avec notamment une double occasion en début de match, autant son pétage de plombs a coûté cher à son équipe. Ce geste aussi inutile que stupide sur Tolisso a pénalisé son équipe, contrainte d'évoluer en infériorité numérique pendant une heure. Les excuses ne peuvent plus tenir pour l'ancien Marseillais.

C'est suffisamment rare pour être souligné, FABINHO est passé à côté de son match. Extrêmement nerveux d'un bout à l'autre du match, le milieu brésilien a mis son équipe en difficulté dans l'entrejeu. Il a aussi concédé un penalty pour un trop-plein d'engagement. Une soirée sans pour lui.

Depuis le début de la saison, il était devenu inhabituel de voir FALCAO traverser un match comme une ombre. Ce fut le cas pour l'attaquant colombien dimanche. Il n'a jamais pesé sur les événements au milieu d'une charnière centrale lyonnaise qui l'a parfaitement maîtrisé. Et pourtant, Jardim l'a maintenu sur le terrain pendant tout le match...
Monsieur l'arbitre au rapport
Il est vrai que Ruddy Buquet a toujours pris les bonnes décisions pour analyser les situations litigieuses, en particulier dans les deux surfaces. Mais si le match est parfois monté en tension, l'arbitre en est en partie responsable. Cela ne doit pas occulter le fait qu'il n'a pas commis d'erreur majeure, bien aidé par ses assistants au besoin.
La feuille de match
L1 (18eme journée) / MONACO - LYON : 1-3

Louis-II (12 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Buquet (6)

Buts : T.Bakayoko (70eme) pour Monaco - Ghezzal (29eme), Valbuena (65eme) et Lacazette (87eme) pour Lyon

Avertissements : D.Sidibé (26eme), B.Silva (52eme), Fabinho (53eme) et Glik (56eme) pour Monaco - Yanga-Mbiwa (42eme) et Valbuena (74eme) pour Lyon

Expulsion : B.Mendy (39eme) pour Monaco

Monaco
Subasic (6) - D.Sidibé (4) puis Mbappé (77eme), Glik (5), Jemerson (5), B.Mendy (non noté) - B.Silva (4), Fabinho (4) puis Carrillo (85eme), T.Bakayoko (6), Lemar (7) - Germain (5) puis Dirar (63eme), Falcao (cap) (4)

N'ont pas participé : De Sanctis (g), Raggi, Boschilia, Moutinho
Entraîneur : L.Jardim



Lyon
A.Lopes (6) - Rafael (5) puis Jallet (77eme), Yanga-Mbiwa (6), M.Diakhaby (8), Morel (7) - Tolisso (7), Tousart (7) - Ghezzal (7) puis Cornet (84eme), Fekir (6) puis Rybus (84eme), Valbuena (8) - Lacazette (6)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Darder, Ferri
Entraîneur : B.Genesio

 
15 commentaires - L1 (J18) : Lyon réussit le coup parfait chez un Monaco sous tension
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]