L1 (J18) : Boosté par ses hommes forts, l'OM poursuit sa belle remontée

L1 (J18) : Boosté par ses hommes forts, l'OM poursuit sa belle remontée©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 18 décembre 2016 à 18h55

L'OM n'a eu besoin que de cinq minutes pour faire la différence contre Lille ce dimanche après-midi (2-0). Loin d'être brillant, le club phocéen ont su profiter de l'apathie adverse et de la forme étincelante de ses hommes forts du moment pour continuer sa belle remontée au classement.

Le debrief
Dans les heures qui avaient suivi l'élimination à Sochaux en Coupe de la Ligue en début de semaine, les Marseillais avaient choisi d'adopter la positive attitude pour ne pas retomber dans le doute. Un choix payant. Cinq jours plus tard, les hommes de Rudi Garcia ne se sont pas laissés le temps de tergiverser et ont repris leur marche en avant en dominant Lille au Stade Vélodrome. Une troisième victoire de rang en championnat qui permet à l'OM de grimper à la sixième place, à un point de Lyon (qui compte deux matchs en moins), un rang plus conforme à son standing, même low-cost. Comme souvent ces dernières semaines, ce sont les hommes forts du moment qui ont sorti le club phocéen d'un match peu emballant : Florian Thauvin, auteur d'un nouveau but magnifique, Maxime Lopez, à créditer d'une nouvelle passe décisive, et Hiroki Sakai, dont la montée en puissance devient évidente.

Car avant cinq minutes pleines de réussite en début de deuxième période, les Marseillais ont souffert pour mettre leur jeu en place face à Lille. Dominateurs pendant vingt minutes, les Dogues ont ensuite reculé, laissant le soin à l'OM d'emballer un match longtemps ennuyeux. Pour les troupes de Patrick Collot, trop vite résignées, c'est un coup d'arrêt, après quatre matchs sans défaite en Ligue 1 dont trois succès. Un résultat négatif qui oblige le LOSC à rester sérieux jusqu'à la fin de l'année pour ne pas débuter 2017 sous la pression de la zone de relégation. Tout l'inverse de Marseillais désormais tournés vers le haut du tableau. La Coupe de la Ligue envolée, les coéquipiers de Rod Fanni avaient rapidement évoqué la possibilité de rallier la Ligue Europa via un bon classement en championnat. Ce qui semblait difficilement atteignable il y a encore un mois est devenu crédible.
Le film du match
1ere minute
Depuis la gauche, R.Lopes envoie un coup-franc subtil qui rebondit au cœur de la surface. Tout le monde est surpris et Sankharé peut placer une tête à bout portant mais le Lillois n'attrape pas le cadre.

14eme minute
Fanni renvoie difficilement un centre fort de Corchia. Le ballon revient sur R.Lopes à l'entrée de la surface. Le Portugais revient sur son pied gauche et envoie une frappe lourde que Pelé parvient à dévier en corner.

25eme minute
Béria coupe un coup-franc venu de la droite frappé par Sliti. La tête du Lillois trompe Pelé, sorti à contretemps, mais termine sa course à côté du but de l'OM.

41eme minute
Hubocan prend le dessus sur Corchia au second poteau après un corner de Thauvin. Le défenseur marseillais tente de reprendre le ballon d'une volée peu académique et manque de peu d'attraper le cadre d'Enyeama.

56eme minute (1-0)
But de l'OM ! Une succession de mauvaises passes des Lillois devant leur surface fini par entraîner une récupération marseillaise. Sakai glisse à Lopez sur la côté droit, lequel envoie un petit centre très précis devant le but lillois. Gomis devance Soumaoro et coupe la trajectoire du bout du pied pour crucifier Enyeama à bout portant.

61eme minute (2-0)
But de l'OM ! Thauvin régale le Vélodrome ! Comme contre Nancy, le Marseillais hérite d'un ballon à l'angle de la surface de réparation, rentre sur son pied gauche et enroule un tir sublime dans la lucarne d'Enyeama.

73eme minute
Bon renversement de Thauvin vers la gauche, où Lopez bénéficie d'un boulevard pour entrer dans la surface. Face à Corchia, le jeune Marseillais temporise puis frappe mais le ballon file dans les bras d'Enyeama.

79eme minute
Joli contre lillois mené par Sliti. Benzia sert Eder par-dessus la défense, lequel remise en pivot sur Sankharé. Aux seize mètres, le milieu du LOSC ne se pose pas de question et envoie une volée très puissante qui flirte avec le poteau gauche de Pelé.
Tops et flops

TOP 3

Depuis plusieurs semaines, il est l'un des meilleurs joueurs de l'OM. Ce dimanche encore, Hiroki SAKAI a livré une grosse prestation. Très actif sur son côté droit, le Japonais a pu profiter de la tendance de Sliti à se recentrer pour ne pas être trop embêté défensivement. Et offensivement, son apport certain a fini par être récompensé avec une récupération décisive sur l'ouverture du score phocéenne.

Il est l'homme fort de Marseille cette saison. Florian THAUVIN a annoncé ce dimanche viser l'équipe de France, mais le Marseillais ne se contente pas de belles paroles : il assume sur le terrain. Encore très actif offensivement, l'ancien Bastiais a marqué la deuxième but de l'OM d'une frappe enroulée sublime, qui n'est pas sans rappeler celle qu'il avait envoyé dans les filets contre Nancy deux semaines plus tôt. En quelques mois, tout a changé pour l'ancienne tête de turc du Vélodrome.

Côté lillois, il fut l'un des rares détonateurs sur la pelouse du Vélodrome. Pendant la première demi-heure, Rony LOPES a posé pas mal de problèmes à la défense marseillaise par la qualité de ses coups de pied arrêtés notamment. Une de ses frappes fortes a failli se transformer en but, mais Pelé a dévié in extremis en corner.


FLOP 3

Le tournant du match, c'est peut-être la sortie sur blessure de Béria en début de deuxième période. Très bon pendant le premier acte, le capitaine lillois a cédé sa place à Julian PALMIERI. Long à se mettre au diapason, le Corse n'est pas exempt de tout reproche sur les deux buts adverses. Une passe mal assurée amène l'ouverture du score de Gomis, avant qu'il ne lâche son marquage une seconde de trop pour laisser Thauvin libre avant son superbe but.

Si l'OM va mieux depuis quelques semaines, un titulaire régulier n'en profite pas : Clinton NJIE. Comme trop souvent, le Camerounais a été très effacé ce dimanche après-midi. Brouillon sur ses rares opportunités d'accélérer, l'ancien Lyonnais peine encore à élever son niveau et le jeu commence à pencher énormément à droite, où Thauvin est en pleine forme.

De retour à un bon niveau depuis le début du mois de décembre, Yassine BENZIA a connu un coup de moins bien au Vélodrome. Positionné en meneur de jeu derrière Eder, le Franco-Algérien n'a pas eu d'influence sur le jeu de son équipe et a perdu plusieurs ballons en défense par des passes mal maîtrisées, dont un amène (de loin) l'ouverture du score adverse.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match très bien tenu par M.Bastien qui n'a pas distribué de carton, bien aidé par le peu d'engagement et de rythme. Une main de Njie aurait pu être sifflé sur un contre lillois, mais c'est bien la seule petite erreur qu'on puisse mettre à l'actif de l'arbitre ce dimanche.
La feuille de match
L1 (18eme journée) / MARSEILLE - LILLE : 2-0
Stade Vélodrome (35 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Bastien (7)

Buts : Gomis (56eme) et Thauvin (61eme) pour Marseille

 


Marseille
Y.Pelé (5) - Sakai (7), Fanni (5), Rolando (6), Hubocan (5) - Vainqueur (6), M.Lopez (6) puis L.Diarra (81eme), Zambo Anguissa (5) - Thauvin (7) puis Cabella (85eme), Gomis (cap) (6) puis B.Sarr (74eme), Njie (4)

N'ont pas participé : Samba (g), Doria, Rekik, Khaoui
Entraîneur : R.Garcia


Lille
Enyeama (5) - Corchia (6), Soumaoro (5), Basa (5) puis Civelli (72eme), Béria (cap) (6) puis Palmieri (47eme) - Amadou (4), Sankharé (4), R.Lopes (6) puis Bissouma (82eme), Benzia (4), Sliti (5) - Eder (5)

N'ont pas participé : Maignan (g), Mendyl, M.Amalfitano, Terrier
Entraîneur : P.Collot

 
9 commentaires - L1 (J18) : Boosté par ses hommes forts, l'OM poursuit sa belle remontée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]