L1 (J17) : Ruffier a écœuré Guingamp, heureusement pour Saint-Etienne

L1 (J17) : Ruffier a écœuré Guingamp, heureusement pour Saint-Etienne©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 11 décembre 2016 à 19h06

Saint-Etienne a renoué dimanche avec la victoire à domicile en championnant en venant difficilement à bout de Guingamp (1-0). Un résultat cruel pour l'En Avant, qui a buté sur un Stéphane Ruffier encore en état de grâce, mais les Verts reviennent ainsi à un point de leur adversaire du soir.

 
Le debrief
Avec Saint-Etienne, c'est souvent la même histoire. A l'inconstance collective répond la régularité de Stéphane Ruffier, encore infranchissable dimanche pour écoeurer Guingamp (1-0) et s'imposer comme l'homme d'un match que ses partenaires n'auront maîtrisé qu'une mi-temps. Contrairement à leurs habitudes depuis le début de la saison, les Verts ont montré leur meilleur visage en première période. Leur 3-4-3 a investi le camp breton et s'est bien trouvé, que ce soit sur attaques placées ou rapides. Une domination concrétisée logiquement par Romain Hamouma, auteur du deuxième but des Stéphanois en championnat en première période. Une misère au bout de dix-sept journées. Mais c'est à croire que les hommes de Christophe Galtier, comme ils en avaient apporté la preuve à Anderlecht dans la semaine en Ligue Europa, sont incapables de réussir un match plein.

Après avoir déjà envoyé des banderilles sans succès en première période, les Guingampais ont haussé le ton au retour des vestiaires. Ils ont développé le jeu chatoyant, avec l'utilisation de toute la largeur du terrain, qui fait leur succès. Tout ce qui leur a manqué, c'est de l'efficacité, tant les occasions sur le but adverse se sont multipliées statistiques parlent d'elles-mêmes (57% de possession, 18 tirs à 7). Ils peuvent s'en vouloir, mais aussi maudire la prestation cinq étoiles d'un Ruffier qui n'en est pas à sa première du genre cette saison. Mine de rien, l'En Avant n'a gagné qu'un seul de ses six derniers matchs en L1 et sort du Top 5 ce week-end. Les Stéphanois ont eux décroché leur première victoire à la maison depuis fin septembre pour se replacer dans la course à l'Europe. Mais ses conclusions comptables auraient pu être tout autres si le résultat avait respecté la physionomie des débats.
Le film du match
16eme minute
Jeu à trois parfait des Guingampais, avec un excellent travail de Briand dos au but au départ et une inspiration de Coco pour lancer Deaux seul face à Ruffier. Mais le tir du gauche de l'ancien Nantais est trop mou pour battre le gardien stéphanois, qui intervient du pied.

25eme minute (1-0)
D'une aile de pigeon, Tannane trouve Malcuit sur le côté droit de la surface. Le latéral des Verts efface Sorbon d'un grand pont et adresse une passe en retrait millimétrée pour Hamouma. Plein de sang-froid, l'ex-Caennais enchaîne contrôle et tir du droit pour glisser le ballon sur la gauche de Johnsson.

33eme minute
Contre-attaque pour Saint-Etienne menée par Hamouma, qui se joue de son adversaire direct d'un grand pont au départ. Il accélère ensuite plein axe et fixe la défense guingampaise avant de décaler sur la droite Veretout. Ce dernier s'excentre sur son contrôle, mais sa frappe croisée heurte le poteau de Johnsson.

36eme minute
D'une passe de l'extérieur du droit inspirée, M.Diallo lance Briand dans la profondeur. Le capitaine guingampais se situe bien par rapport à Théophile-Catherine et défie Ruffier. Mais il ouvre trop visiblement son pied au moment de prendre sa chance et le gardien des Verts anticipe sur sa gauche pour sauver les siens.

47eme minute
A la suite d'une touche sur la droite pour Guingamp dans le camp stéphanois, Ikoko met le feu dans la défense des Verts. Il ajuste ensuite son centre pour M.Diallo, dont la tête plongeante échoue sur la barre transversale de Ruffier, alors qu'elle prenait la direction de la lucarne.

52eme minute
Coco profite du dédoublement de Marçal dans son dos pour servir le défenseur prêté par Benfica. Deaux est ensuite trouvé en retrait à l'entrée de la surface et il tente sa chance sans contrôle du droit. Ruffier se couche sur sa droite pour éloigner la menace.

64eme minute
Un dégagement précipité des Stéphanois retombe sur Marçal à l'entrée de la surface. Le défenseur brésilien contrôle de la poitrine avant d'envoyer une volée du gauche. Elle est légèrement touchée par la tête de Perrin et contraint Ruffier à une parade spectaculaire.

78eme minute
Nouveau débordement de Marçal sur la gauche. Le latéral guingampais centre fort devant le but et Salibur coupe la trajectoire au premier poteau. Sa reprise puissante à bout portant est pourtant sorti par une Ruffier encore impérial.
Tops et flops

TOP 3

Que serait Saint-Etienne sans RUFFIER cette saison ? Le gardien des Verts a réalisé une nouvelle prestation étincelante, enchaînant les parades décisives, même si peu académiques par moments, et imposant sa supériorité dans les airs. Le Stéphanois le plus régulier actuellement, c'est bien lui.

MALCUIT pèche encore par son inconstance, mais le latéral forézien a rendu l'une de ses meilleures copies de la saison. Il a tout réussi en première période, à l'image de son énorme travail sur le but. Il s'est fait plus discret après la pause, s'attelant à son travail défensif avec application et investissement. Dommage pour lui qu'il soit sorti sur blessure en raison d'une douleur à l'adducteur en fin de match.

A force de composer avec des blessures, HAMOUMA vit une saison compliquée. Mais sa cinquième titularisation en L1 pourrait marquer un tournant positif, tant il a brillé au cours du premier acte. Son enchaînement parfait a donné l'avantage aux Verts et sa facilité technique a emballé le public. Moins en vue après la mi-temps.


FLOP 3

SÖDERLUND a beau se battre sur tous les ballons, comme il l'a démontré durant la première demi-heure, ça ne peut pas tout excuser. Son doublé en Ligue Europa a renforcé son crédit, mais il n'a pas confirmé trois jours plus tard. Il n'a pas suffisamment pesé sur la défense guingampaise, qui a passé l'après-midi dans un certain confort.

Autant Malcuit s'est mis en évidence sur la droite, autant MBENGUE a souffert pour en faire de même sur son côté. Il s'est contenté du strict minimum dans le domaine offensif au cours des temps forts de son équipe, puis a pris le bouillon défensivement au retour des vestiaires. Un match à oublier pour l'ancien Rennais.

MARCAL ne doit pas oublier qu'il est avant tout un défenseur. Formidable contre-attaquant, qui a multiplié les incursions dans le camp adverse durant la dernière demi-heure, amenant le danger par ses centres et une belle volée, le Brésilien a connu des oublis sur le plan défensif. Ça a coûté le seul but du match à sa formation. Une action qui suffit à gâcher une prestation néanmoins intéressante.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match globalement maitrisé par Rudy Buquet, tant il s'est déroulé dans un excellent état d'esprit dans les deux camps (13 fautes par équipe). A noter néanmoins deux avertissements distribués logiquement aux Guingampais.
La feuille de match
L1 (17eme journée) / SAINT-ETIENNE - GUINGAMP : 1-0

Geoffroy-Guichard (23 862 spectateurs)
Temps froid - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Buquet (6)

Buts : Hamouma (25eme) pour Saint-Etienne

Avertissements : Marçal (40eme) et M.Diallo (72eme) pour Guingamp

Expulsion : Aucune


Saint-Etienne
Ruffier (8) - Théophile-Catherine (5), Perrin (cap) (6), F.Pogba (5) - Malcuit (7) puis Polomat (81eme), Veretout (6), Pajot (5), Mbengue (4) - Tannane (6), Söderlund (4) puis Beric (70eme), Hamouma (7) puis Monnet-Paquet (75eme)

N'ont pas participé : Moulin (g), L.Lacroix, Saivet, B.Dabo
Entraîneur : C.Galtier


Guingamp
Johnsson (5) - Ikoko (6) puis Martins Pereira (82eme), Kerbrat (6), Sorbon (5), Marçal (5) - Didot (5) puis De Pauw (59eme), M.Diallo (6), Deaux (5) - Salibur (6), Briand (5), Coco (6) puis A.Mendy (78eme)

N'ont pas participé : Salin (g), Angoua, Blas, T.Giresse
Entraîneur : A.Kombouaré

 
4 commentaires - L1 (J17) : Ruffier a écœuré Guingamp, heureusement pour Saint-Etienne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]