L1 (J16) : Rennes se positionne, Saint-Etienne piétine

L1 (J16) : Rennes se positionne, Saint-Etienne piétine©Media365
A lire aussi

Arnaud DEMMERLE, publié le dimanche 04 décembre 2016 à 17h34

Face à une équipe de Saint-Etienne toujours aussi décevante offensivement, Rennes a logiquement repris sa marche en avant (2-0) après la désillusion du milieu de semaine à Lorient (2-1). Les Bretons se retrouvent à la 4e place alors que les Verts patinent.

Le debrief
Rennes devait se faire pardonner auprès de son public, c'est fait ! Cinq jours après la défaite dans le derby breton à Lorient (2-1), la lanterne rouge, l'équipe de Christian Gourcuff a apporté la plus belle réponse possible. Elle a retrouvé des couleurs face à une faiblarde et pâlichonne formation de Saint-Etienne. Les partenaires de Giovanni Sio ont dominé les débats de la tête et des épaules, appuyant sur l'accélérateur après le repos. Ils ont été récompensés de leurs efforts par Ntep avant que Grosicki ne parachève la partition d'une superbe symphonie individuelle. Les Rouge et Noir réalisent l'une des belles opérations de cette 16e journée en remontant à la 4e place.

Saint-Etienne coince actuellement et commence à douter. Après leur match nul à la maison face à Marseille (0-0), les Verts ont livré, ce dimanche, un non-match en Bretagne. Ils n'ont jamais inquiété la cage de Benoît Costil et n'ont fait que défendre. Ils n'ont pas réagi après l'ouverture du score de Ntep et stagnent dans le ventre mou de cette Ligue 1, à la 9e place.
Le film du match
16eme minute
Après avoir perdu le ballon dans sa surface de réparation, Tannane retient Hunou par le maillot, qui s'effondre. Amaury Delerue ne bronche pas. Le milieu de terrain rennais en a rajouté au moment de sa chute, mais il y avait faute...

29eme minute
Esseulé aux 25 mètres, Ntep tente une frappe du droit avec un rebond qui termine de peu à gauche de la cage de Ruffier.

32eme minute
Alerté dans le dos de la défense stéphanoise par André, Hunou élimine Ruffier d'un lob astucieux à l'entrée de la surface. Il ne peut conclure, dominé dans le domaine aérien par Lacroix, plus puissant et qui sauve les siens juste devant sa ligne.

44eme minute
Après un festival en travers, Ntep sert sur la droite Hunou, dont le centre est repris au second poteau par Baal. Le latéral gauche rennais ne cadre pas sa tentative alors qu'il était absolument seul dans les 9 mètres.

46eme minute
Le meneur de jeu breton Yoann Gourcuff s'avance aux 25 mètres et adresse une frappe du droit. Elle passe à quelques centimètres du poteau droit de Ruffier.

53eme minute
Sio est trouvé sur le côté gauche de la défense stéphanoise. Son centre au cordeau se transforme en une frappe au premier poteau. Ruffier s'interpose avec brio du pied droit.

54eme minute (1-0)
Trouvé sur le côté gauche par Benjamin André, Paul-Georges Ntep provoque Kévin Théophile-Catherine dans la surface. Il l'élimine avant d'enchaîner par une frappe à ras de terre au premier poteau. Stéphane Ruffier est battu et ne peut que constater les dégâts.

59eme minute
Hamouma ne cadre pas sa tête au point de penalty sur un excellent centre de la droite de Tannane.

77eme minute
Servi par Ntep à l'entrée de la surface, Hunou, sans élan, enroule magnifiquement son ballon du droit dans la lucarne gauche de Ruffier, que ce dernier sort magnifiquement d'une belle horizontale.

93eme minute (2-0)
Sur un centre depuis la gauche à ras de terre de Ludovic Baal, Grosiki réalise au premier poteau un tir croisé du pied gauche qui termine sa course dans la lucarne opposée de Ruffier. Superbe.
Tops et flops


TOP 3

Il courait après de longues semaines. Paul-Georges NTEP a (enfin) débloqué son compteur personnel en Ligue 1 et en même temps cette rencontre sur un exploit personnel. Après une première période mi-figue mi-raisin, il a clairement changé de calibre et posé d'énormes problèmes à l'arrière-garde stéphanoise. Avec la confiance, ça aide.

Il brillait à l'étage en-dessous avec Clermont où il a été prêté pendant 18 mois. Adrien HUNOU monte en puissance en Ligue 1 avec son club formateur. Il a été le joueur offensif rennais le plus remuant. Il aurait d'abord dû obtenir un penalty pour un ceinturage de Tannane. Il a également offert deux caviars à Gourcuff et Baal qui ne les ont pas concrétisés. Il est surtout passé d'un rien d'ouvrir le score sur ce lob sur Ruffier que Lacroix sauve finalement en catastrophe. Moins en verve lors du second acte, il s'est néanmoins procuré deux belles occasions de but.

Le Stade Rennais penche clairement à gauche sur ses attaques. Il faut dire que Georges Paul Ntep peut combiner avec Ludovic BAAL. L'ancien Lensois a multiplié les montées et les centres de qualité dans son couloir. L'un d'eux a permis à Grosicki de faire mouche. Il gâche néanmoins une superbe occasion juste avant le repos en ne cadrant pas sa tête sur une offrande d'Hunou.



FLOP 3

Pas assez mobile, Nolan ROUX n'a pas existé dans cette rencontre face à la puissance du jeune Joris Gnagnon. Auteur de deux buts depuis le début de la saison, il est muet en championnat depuis deux mois.

De retour de blessure, il n'avait plus été titularisé depuis deux mois et la défaite lors du derby face à Lyon (2-0). Clairement en manque de rythme, malgré une envie évidente, Romain HAMOUMA n'a pas pesé sur le jeu de son équipe et a été le premier à quitter ses partenaires, remplacé par Nordin.

Il retrouvait une place de titulaire grâce à la suspension de Malcuit. On ne peut pas dire Kevin THEOPHILE-CATHERINE en ait profité et marqué des points. Il a pris l'eau dans son couloir droit et s'est montré trop laxiste au marquage face à Paul-Georges Ntep, qui en a profité pour ouvrir le score.
Monsieur l'arbitre au rapport
L'arbitre de la Ligue Aquitaine, Amaury Delerue, 39 ans, a plutôt bien géré son affaire. Hormis un penalty non sifflé en tout début de match en faveur d'Adrien Hunou, retenu par le maillot par Oussama Tannane.
La feuille de match
L1 (16eme journée) / RENNES - SAINT-ETIENNE : 2-0
Roazhon Park (19 618 spectateurs)

Temps frais - Pelouse impeccable

Arbitre : M.Delerue (7)

 

Buts : Ntep (54eme) et Grosicki (93eme) pour Rennes
Avertissements : G. Fernandes (52eme), B. André (65eme), Sio (71eme) pour Rennes - Veretout (56eme), Selnaes (83eme) pour Saint-Etienne

 

Expulsion : aucune



Rennes

Costil (6) - Danzé (cap) (5), Bensebaini (5), Gnagnon (6), Baal (7) - G. Fernandes (6) puis Prcic (89eme), B. André (5), Ntep (7) puis pedro Henrique (84eme), Hunou (6)- Sio (5) puis Grosicki (74eme), Y. Gourcuff (6).

 

N'ont pas participé : Nardi (g), Zeffane, Pedro Mendes et A. Diakhaby
Entraîneur : C. Gourcuff


Saint-Etienne
Ruffier (6) - Théophile-Catherine (3), Lacroix (4), L. Perrin (cap) (5), M'Bengué (5) - Selnaes (4), Veretout (5) puis Saivet (74eme), B. Dabo (4) puis Monnet-Paquet (69eme) - Tannane (5), Hamouma (4) puis Nordin (65eme), Roux (2).

N'ont pas participé : Moulin (g), F.Pogba, Polomat et Söderlund
Entraîneur : C. Galtier

 
10 commentaires - L1 (J16) : Rennes se positionne, Saint-Etienne piétine
  • un recrutement hasardeux, une saison de trop pour Galtier..... 10 ème cette année et rien à se mettre sous la dent

  • je regarde l'extrait de OM nancy. . GOMIS SUPER. ça bouge ,ça joue .appelles ,courses redoublements. de l'envie , s'est simple.

  • bravo aux rennais qui après Dijon se sont bien repris quand aux stéphanois une vrai tristesse

  • Attention danger !

    Il faut réagir et vite sinon ça va chauffer dans le chaudron. Il est temps maintenant de changer d'entraîneur et donc de système de jeu. D'autre part, il faut remettre en cause le système du salary cap même s'il a permis à Saint-Etienne une stabilité financière. Cependant, ce salary cap n'attire pas les bons joueurs.

    D'autre part, comme la saison est déjà cuite pour une place européenne via le championnat, autant tout tenter avec les jeunes, même si on doit terminer 12/13 ème

    Une liste d'entraîneurs potentiels: Patrice GARANDE, GOURVENNEC,CHRISTIAN GOURKUFF, KOMBOUARE voire pourquoi pas ANTONETTI !!!

    Malgré tout je dis bravo RENNES !!!

    Un stéphanois en colère !

    les jeunes , ils sont aussi faible. ils ont revés ,ils ce sont plantés

    il faudrait un aboyeur au milieu pour motiver ,un bon meneur , 2 attaquants.
    le mieux , ils vont pas passer les 16eme .ça permetra de recharger. et peut etre de retrouver un peut de jeux et d'envie.
    j'ai jamais vu une équipe qui joue la 5 eme place ,etre aussi mauvaise. nous avons un niveau de jeux entre la 16 et 20 eme place.

    Je suis un fervent supporter de Rennes. Pour une fois un commentaire intelligent et mesure mais les verts resteront les verts une grande equipe qui va remonter J en suis persuade

    Merci à toi TOMICHE56, tu me réconfortes et quelle analyse intelligente de ta part,MICH60, je pense qu'en l'état actuel, il faudrait mieux prioriser le championnat à la coupe d'europe, quitte à faire jouer cette dernière par les jeunes comme contre le PSG l'année dernière en Coupe de la Ligue, qui nous avait battu à la fin difficilement.

    Bien que fervent supporter des verts depuis toujours, j'ai toujours aimé l'équipe de RENNES et je suis un de vos supporters quand vous affrontez les lyonnais, qui vont probablement gagner bizarrement le match sur tapis vert à cause des soi-disant pétards lancés sur leur gardien.

  • pauvres verts ! c'est vraiment la pire équipe de L1.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]