L1 (J16) : Encore un festival pour un Monaco leader

L1 (J16) : Encore un festival pour un Monaco leader©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 03 décembre 2016 à 22h12

Monaco a réussi une nouvelle démonstration de force offensive devant son public samedi en étrillant Bastia (5-0), qui aura tenu une heure avant de craquer de partout. Vainqueur d'un Sporting désormais 18eme et virtuellement barragiste, l'ASM est leader provisoire de L1 en attendant Nice-Toulouse dimanche.

 
Le debrief
Monaco avait une frustration à évacuer, il l'a fait avec la manière. Quatre jours après avoir abandonné deux points en fin de match à Dijon (1-1), l'ASM a réagi en étrillant des Bastiais qui n'avaient rien demandé (5-0). Mais le club de la Principauté est décidément insatiable offensivement cette saison et enchaîne les démonstrations de force. 49 buts en 16 journées de L1, 31 en 8 matchs à domicile : le leader provisoirement du championnat, en attendant que Nice ait l'occasion de reprendre la tête dimanche contre Toulouse (20h45), prend un malin plaisir à faire exploser les défenses adverses. Celle de Bastia a relativement bien tenu le choc jusqu'à la dernière demi-heure, le score n'étant alors que de 1-0 en faveur de l'ASM.

Le 5-3-2 corse mis en place par François Ciccolini gênait bien des Monégasques qui ne forçaient pas leur talent non plus après avoir rapidement pris les devants sur un but opportuniste de Kylian Mbappé. Mais à force de laisser les visiteurs prendre confiance, Monaco courait le risque de vivre la même désillusion qu'à Gaston-Gérard dans la semaine. Alors la troupe de Leonardo Jardim a remis un coup de collier et une fois que les brèches se sont ouvertes, il était impossible de les colmater pour le Sporting, désormais 18eme et virtuellement barragiste pour son maintien en L1. Il faut dire qu'il n'a plus gagné depuis le 24 septembre et reste sur dix matchs sans succès toutes compétitions confondues. A ce rythme-là, il est normal que la zone rouge se rapproche. La vraie chance de Bastia de renouer avec le succès, elle se présentera la semaine prochaine à Furiani contre Metz. Parce que personne, ou presque, n'est actuellement à même d'arrêter ce Monaco-là, invaincu depuis le 14 octobre et qui a claqué 32 buts en 10 matchs toutes compétitions confondues depuis. Impressionnant, tout simplement.
Le film du match
5eme minute
Double une-deux entre Crivelli et Danic. Le second part à la limite du hors-jeu avant de repiquer dans l'axe vers son pied gauche. Il enroule son tir dans la foulée et sa tentative passe juste à côté de la lucarne opposée de Subasic.

23eme minute

10eme minute (1-0)
Long ballon de Fabinho vers Falcao, qui gagne son duel aérien avec Djiku et place une tête puissante qui contraint Leca à une belle parade sur sa gauche. Mais le ballon revient sur Mbappé, opportuniste pour ouvrir le score avec sang-froid.

19eme minute
A.Touré lance dans la profondeur B.Silva, qui se présente seul face à Leca. Mais il tergiverse trop avec son crochet vers la droite et Peybernes, coupable d'une erreur d'appréciation au départ de l'action, revient en catastrophe pour sauver son camp.

36eme minute
Cioni hérite du ballon sur la droite et se lance dans un débordement. Son centre est déposé sur la tête de Crivelli, libre de tout marquage au point de penalty. Mais l'attaquant prêté par Bordeaux ne peut ajuster sa reprise en raison d'un mauvais timing.

39eme minute
Coup-franc pour Monaco suite à une faute de Danic sur Lemar. Ce dernier se charge lui-même de le frapper. Son centre fuyant est repris au point de penalty par Glik, qui croit doubler la mise du droit. Mais il est signalé en position de hors-jeu pour quelques centimètres seulement.

43eme minute
Contre-attaque pour Monaco menée par D.Sidibé sur le côté gauche. Le latéral des Bleus ajuste son centre dans la surface, à la tombée duqueil B.Silva tente une talonnade aérienne. Il la manque, mais ça revient sur Lemar, qui tente d'enrouler son tir du droit. Ça frôle la lucarne de Leca.

67eme minute (2-0)
Suite à un excellent pressing, A.Touré gagne le ballon dans le camp bastiais. Il remise en retrait pour Falcao, qui ajuste son centre au second poteau vers Lemar. Ce dernier applique sa reprise du plat du pied gauche et l'envoie dans le petit filet opposé.

68eme minute (3-0)
Sur le coup d'envoi, T.Bakayoko gratte le ballon dans les pieds de Y.Cahuzac. Mbappé en profite pour partir en contre, fixer la défense bastiaise et offrir le troisième but à Falcao, qui conclut en toute tranquilité avec l'aide de la barre transversale.

71eme minute
Sur son tout premier ballon du match, Nangis se met en position de tir du gauche. Sa tentative à l'entrée de la surface heurte le premier poteau de Subasic, qui était battu.

73eme minute (4-0)
Lemar hérite d'un ballon sur la gauche. Il a tout son temps pour déposer un long centre au second poteau sur un Falcao libre de tout marquage. L'attaquant colombien assure sa reprise du droit pour battre Leca à bout portant.

80eme minute (5-0)
Corner sur la droite pour Monaco. Lemar le frappe tendu et Carrillo, entré en jeu sur l'action, s'élève plus haut que tout le monde pour placer une tête puissante aux six mètres. Leca ne peut rien.

90eme minute+3
Germain hérite du ballon sur le côté droit. Il s'infiltre entre Djiku et Peybernes pour pénétrer dans la surface bastiaise. Il oublie ensuite Carrillo et tente un tir dans un angle fermé. Sa frappe croisée est déviée en corner par Leca.
Tops et flops

TOP 3

Longtemps FALCAO était apparu emprunté sur le terrain, il avait placé des arabesques techniques sans vraiment réussir à faire des différences. Mais en l'espace de six minutes, l'attaquant colombien a bouleversé le cours de son match. D'un doublé plein de sang-froid, il a porté son total de buts en L1 à sept, tout en délivrant juste avant sa deuxième passe décisive de la saison en championnat. Voilà qui remet les choses en ordre.

Même constat pour LEMAR, qui n'était pas aussi juste techniquement qu'à l'accoutumée. Il était néanmoins le meilleur des deux créateurs, B.Silva n'étant pas dans un grand soir, et chacune de ses inspirations a fait mouche. Un but et deux passes décisives au final pour l'ancien Caennais, qui confirme semaine après semaine le poids qu'il prend au sein du collectif monégasque.

Quand ce n'est pas T.Bakayoko, c'est FABINHO. Chacun à leur tour, les deux milieux récupérateurs de l'ASM ratissent tout. Le Brésilien s'est largement mis en évidence par son activité à la récupération et tous les ballons grattés dans les pieds adverses. D'abord à la limite dans son engagement, il a gagné en efficacité dans ses interventions au fil du match.


FLOP 3

Ce n'est certainement pas un hasard si DJIKU et son bras engoncé dans une protection a souffert dans les duels. Dès sa première intervention, il s'est fait manger dans les airs par Falcao et ça a donné le ton de sa soirée. C'est dire si la suite fut compliquée, tant dans ses interventions que dans ses relances.

Son entame de match volontaire lui avait permis de plutôt bien maîtriser Lemar. Mais quand la pépite monégasque a passé la vitesse supérieure, CIONI n'a pas pu suivre le tempo. Il a pris le bouillon tout le long de la seconde période et a affiché ses limites devant une telle adversité.

S.DIALLO avait pour mission d'animer le secteur offensif bastiais. Mais il n'a pas suffisamment pesé sur les événements. D'un bout à l'autre, il a vu son influence limiter par le milieu monégasque et il n'a jamais réussi à se sortir de la tenaille. Il y aura certainement des soirs plus faciles à gérer pour lui.
Monsieur l'arbitre au rapport
Benoît Millot avait tout pour passer une soirée tranquille et elle le fut dans un match plié peu après l'heure de jeu. A son débit néanmoins, des avertissements sortis trop rapidement qui ont participé à tendre les débats. Celui attribué à Kylian Mbappé pour une simulation qui n'en était pas une, juste une chute en bout de course, était aussi évitable.
La feuille de match
L1 (16eme journée) / MONACO - BASTIA : 5-0

Louis-II (7 019 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Millot (5)

Buts : Mbappé (10eme), Lemar (67eme), Falcao (68eme et 73eme) et Carrillo (80eme) pour Monaco

Avertissements : Fabinho (17eme), Jemerson (21eme) et Mbappé (69eme) pour Monaco - Cioni (23eme), Danic (38eme) et Crivelli (81eme) pour Bastia

Expulsion : Aucune

Monaco
Subasic (5) - A.Touré (6), Glik (6), Jemerson (6), D.Sidibé (5) - B.Silva (5) puis Dirar (74eme), Fabinho (8), T.Bakayoko (6), Lemar (8) - Mbappé (7) puis Carrillo (79eme), Falcao (cap) (8) puis Germain (76eme)

N'ont pas participé : De Sanctis (g), Raggi, Moutinho, Boschilia
Entraîneur : L.Jardim


Bastia
Leca (5) - Cioni (3), Djiku (3), El Kaoutari (4) puis A.Keita (74eme), Peybernes (4), Bengtsson (4) - Danic (4) puis Ngando (80eme), Y.Cahuzac (5), L.Coulibaly (4) - S.Diallo (3) puis Nangis (70eme), Crivelli (4)

N'ont pas participé : Vincensini (g), Houri, Mostefa, Bifouma
Entraîneur : F.Ciccolini

 
2 commentaires - L1 (J16) : Encore un festival pour un Monaco leader
  • Monaco na pas de soucis a se faire par rapport a nice qui contre Bastia a domicile n a pas été foutue de faire mieux que 1 a 1 la semaine dernière !!!
    Et aujourd'hui contre toulouse à domicile Nice ne fera pas mieux que match nul et peut même perdre !!!
    Cette équipe de Nice nest qu un leurre !!!!

  • bravo a Monaco , quelle démonstration !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]